Société | Nogent-Sur-Marne | 18/12/2009
Réagir Par

Pôle RER A, présentation aux conseillers de quartier

Projet Pôle RER A Nogent sur Marne Agence Viguier Volumes Projection du 16 décembre 2009Une dernière mouture du projet de réaménagement du pôle RER A (Nogent sur Marne) a été présentée aux conseillers de quartier mercredi 16 décembre. L’occasion de voir quelques vues différentes de celles exposées lors de la réunion du 15 octobre. Cette réunion qui a attiré une trentaine de personnes (dont la moitié de riverains du projet) était la dernière étape avant la soumission en Conseil municipal du principe d’une convention entre la ville, le promoteur Eiffage et le propriétaire des terrains, la RATP, pour mener à bien ce projet. L’architecte en charge de ce dossier au sein de l’agence Jean-Paul Viguier, M. Charon, a présenté quelques nouvelles images avant une séance de questions réponses. Etaient également présents devant les conseillers de quartier :  le maire, Jacques JP Martin, et son équipe en charge de l’urbanisme, ainsi qu’ représentant du promoteur. Absent en revanche le conseiller maître d’ouvrage, Hervé Jobbe-Duval.

Equipements

Le commerce restera limité à environ 1700 m2. Une crèche de 40 à 50 berceaux  devrait voir le jour près de l’école Victor Hugo dont entre 10 et 15 places seront réservées aux salariés Eiffage et autant pour le personnel de la Générale de Santé (propriétaire de la Clinique Armand Brillard). Un cabinet médical devrait également s’installer dans la descente Baltard, du côté de la clinique, pour accueillir quelques spécialistes exerçant également sur Armand Brillard. Le parking public comptera 500 places dont une centaine réservée aux futurs habitants des logements qui seront situés dans la descente Baltard. Le nombre de places éventuellement réservées aux salariés d’Eiffage et Générale de Santé n’a en revanche pas été précisé.  La possibilité d’un restaurant panoramique au-dessus de la résidence hôtelière (qui jouxtera l’actuel immeuble de la pharmacie), discutée en conseil de quartier et ateliers, a  été évoquée sans être confirmée.

Bruit, circulation, environnement

A propos des nuisances risquant d’être occasionnées pour le voisinage (bruit des voitures sortant du parking, tuyauterie disgracieuse sur les toits, circulation supplémentaire occasionnée à proximité…), le promoteur s’est engagé à ce que tous les éléments techniques d’aération, conduites d’eaux… soient masqués, qu’il s’agisse des toits ou façades. Le maire a de son côté promis de demander à travailler sur des murs antibruits aux sorties du parking, côté corniche.

Penser le quartier dans sa globalité

Au-delà du seul projet pôle RER A, le président du conseil de quartier du Bois, Philippe Goyhénèche, a suggéré de proposer rapidement une réflexion sur le devenir de l’ensemble du quartier (refonte de la place Leclerc, circulations douces…) afin d’en faciliter son appropriation par les habitants.

Prochaine étape : le 14 janvier 2010

Le projet, qui a fait l’objet de nombreuses remarques plus ou moins prises en compte à l’occasion de douze ateliers thématiques, trois réunion spubliques et quelques rencontres avec les riverains, fera  l’objet d’une exposition publique durant deux mois à la fois à la Scène Watteau (dans la mezzanine) et dans le hall du RER A. Le POS (Plan d’occupation des sols) devra également être modifié dans le périmètre concerné. Le représentant du promoteur a indiqué qu’Eiffage Travaux Public souhaiter installer son siège sur place au plus tard en 2013 et précisé que l’ensemble du programme serait livré à peu près en même temps. Prochaine étape : le vote du droit à signer la convention tripartite (ville, Eiffage, RATP) lors du Conseil municipal du 14 janvier (20h à la Scène Watteau). Un conseil un peu particulier qui n’aura pour seul ordre du jour que le projet RER A, avec présentation complète par l’architecte et le promoteur, et sera suivi d’une réunion publique avec les habitants. A une personne qui s’étonnait que le vote en Conseil municipal ait lieu avant la réunion publique, le maire, un peu courroucé, a expliqué que le Conseil municipal ne s’était pas encore exprimé sur la question et que le moment était venu, qu’il était légitime pour prendre la décision ayant été élu pour ce faire.

Un billet récapitulatif plus détaillé sur ce projet, ses volumétries définitives et ses modalités financières sera publié à l’issue de cette prochaine étape. En attendant, voici quelques nouvelles vues, à comparer avec celles présentées en octobre dernier, faisant état des dernières modifications (désolée pour la qualité des vues du 16 décembre, elles viennent de photos de la projection car les originaux ne sont pas encore en ligne sur le site du maître d’ouvrage.) Lire aussi les autres billets déjà publiés à propos de ce projet

Accès au RER par l’avenue de Joinville

Projet Pole RER A Nogent sur Marne Entrée principale côté avenue de Joinville Agence Jean-Paul Viguier

Dalle d'accès au RER Vue du 15 novembre 2009

Projet Pôle RER A Nogent sur Marne Agence Viguier Dalle d'accès au RER  Projection du 16 décembre 2009

Dalle d'accès au RER Vue du 16 décembre 2009

 

 

 

 

 

 

 

Vue de la pointe depuis l’avenue des Marroniers

Projet Pole RER A Nogent sur Marne Vu depuis la rue des Marronniers Agence Jean-Paul Viguier

Vue Avenue des Marronniers Octobre 2009

Projet Pôle RER A Nogent sur Marne Agence Viguier Vue depuis la rue des Marronniers Projection du 16 décembre 2009

Vue Avenue des Marronniers Décembre 2009

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vue de la pointe depuis l’avenue de Joinville

Projet Pole RER A Nogent sur Marne Vu depuis avenue de Joinville Agence Jean-Paul Viguier

Vue Avenue de Joinville Octobre 2009

Projet Pôle RER A Nogent sur Marne Agence Viguier Vue de l'Avenue de Joinville en arrivant de Joinville  Projection du 16 décembre 2009

Vue Avenue de Joinville Décembre 2009

Cet article est publié dans avec comme tags , , , ,
5 commentaires pour Pôle RER A, présentation aux conseillers de quartier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *