Politique locale | | 17/11/2009
Réagir Par

Réforme des collectivités : J.JP Martin membre de la “task force” de Brice Hortefeux

Réforme des collectivités : J.JP Martin membre de la “task force” de Brice Hortefeux

[caption id="" align="alignleft" width="227" caption="Brice Hortefeux et J.J.P. Martin à la taverne de Palerme en mars 2008"]Brice Hortefeux et J.J.P. Martin à la taverne de Palerme en mars 2008[/caption]Brice Hortefeux, ministre de l’intérieur, a annoncé hier midi la création d’une “task force” (une sorte d’équipe de choc), pour défendre la réforme des collectivités territoriales engagée par le gouvernement, et qui fait l’objet d’un rejet assez prononcé de la part d’un grand nombre d’élus locaux.

Jacques J.P. Martin, maire (UMP) de Nogent-Sur-Marne et conseiller général du Val-de-Marne fait partie de ce groupe de 16 élus locaux et nationaux, tous membres de la majorité présidentielle, réunis autour de Brice Hortefeux, Michel Mercier (ministre de l’espace rural et de l’aménagement du territoire) et Alain Marleix (secrétaire d’état à l’intérieur et aux collectivités territoriales), ou encore Dominique Perben.

Bien que ne faisant pas partie des élus qui s’affichaient lors de la présentation des trois ministres hier (voir ci-dessous la vidéo de la gazette des communes), Jacques J.P. Martin confiait hier en marge du conseil municipal qu’il était dans la salle lors de la réunion ultérieure qui a rassemblé 2000 élus locaux au Palais des Congrès de la Porte Maillot, à Paris, dans l’après-midi. Une réunion où régnait une “Grande animation”, selon les propos du maire. Façon de résumer l’ambiance de fronde de la part des nombreux élus locaux (majoritairement de gauche), qui s’attachent à dénoncer de nombreux points de la réforme, comme la suppression de la taxe professionnelle, le redécoupage des régions ou la diminution du nombre d’élus locaux.

Des points que Jacques J.P. Martin devra peut-être maintenant défendre auprès de ses collègues, alors que s’ouvre aujourd’hui le congrès des maires de France. Le maire de Nogent-sur-Marne est par ailleurs vice président du syndicat Paris Métropole, et à cet égard très engagé dans la défense des intérêts des collectivités locales de l’est parisien, ce qui l’a récemment amené à prendre des positions tranchées, parfois au-delà des logiques de parti.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
9 commentaires pour Réforme des collectivités : J.JP Martin membre de la “task force” de Brice Hortefeux
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A lire aussi