Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 16/04/2009
Réagir Par

Topoline victime de son succès

TopolineCréée il y a 10 ans, la ludothèque associative Topoline connaît des heures difficiles, victime, en partie, de son succès. Retour sur une aventure aujourd’hui à la croisée des chemins.

Un espace dédié aux jeux, ouvert à tous ceux, petits et grands, qui souhaitent jouer et apprendre de nouveaux jeux, telle est la proposition de la ludothèque Topoline, installée dans les locaux de la maison des associations avec ses 1500 jeux dont les grands formats en bois, courtisés par les écoles lors des kermesses de fin d’année. Créée il y a dix ans, l’association a progressivement étendu ses activités et propose aussi des ateliers pour les scolaires en partenariat avec des enseignants, ou à partir de 16H30  dans le cadre des activités du soir à l’école, lancées par la ville il y a quelques années. Elle organise également des animations spécifiques comme des tournois et soirées jeu, ou encore la co-organisation de la fête du jeu dans la ville, au printemps.

Plus de 300 adhérents

Après de dix ans de fonctionnement, elle compte un peu plus de 300 adhérents dont une majorité sont des enfants de 0 à 6ans venant accompagnés de leur assistante maternelle (ou équivalent) ou d’un membre adulte de leur famille. Un succès tel qu’il a fallu scinder les permanences du matin en deux créneaux afin de pouvoir accueillir tout le monde dans de bonnes conditions (autour de 30 enfants en même temps). Pour les mamans et assistantes maternelles, il s’agit aussi d’un lieu d’échange informel entre adultes, et une occasion de faire se rencontrer les petits. Le règlement intérieur de l’association est néanmoins clair : chaque accompagnant reste responsable de l’enfant sur place et doit s’en occuper.

Un modèle économique qui repose essentiellement sur les subventions

A vocation sociale, Topoline a fixé ses adhésions à un tarif assez bas (13 € l’adhésion annuelle individuelle) et se finance en grande partie grâce à la subvention de la communauté d’agglomération Nogent – Le Perreux (les habitants des deux villes bénéficient de ses services).

Pour encadrer l’organisation au quotidien et animer les ateliers en école, l’association a recruté une directrice à temps plein et des contrats aidés se sont succédés pour l’épauler. Côté budget, le poids de ces deux salaires commence à poser problème en 2008. En mai dernier, une rallonge est demandée à la communauté d’agglomération pour pouvoir payer le contrat aidé, suite à une évolution de la participation de l’Etat dans son financement. Le problème financier est néanmoins réglé provisoirement  à l’automne lorsque ce deuxième salarié démissionne. Mais pour le conseil d’administration de l’association, il n’est pas envisageable de fonctionner avec un seul salarié car cela pose des problèmes de sécurité dans l’encadrement des enfants. L’association souhaite même pérenniser l’encadrement en embauchant un CDI plutôt qu’un contrat aidé, et réclame une subvention de 82 000 € à la communauté d’agglomération pour 2009 (soit près du double de celle qu’elle perçoit habituellement) pour disposer de deux salariés. Une demande que la communauté d’agglomération ne suit pas. Est octroyée une subvention de 40 000 €, avec toutefois une réserve de 42 000 €.

Des avis différents au sein du conseil d’administration

Au sein du conseil d’administration de l’association, les avis divergent. Certains souhaitent conserver le même périmètre d’activités, insistant sur le fait que les enfants qui fréquentent l’association restent sous la responsabilité de leur maman ou nounou et qu’il n’y a donc pas de problème de sécurité et responsabilité, d’autres considèrent que le risque est trop important, avec des enfants de moins de 6 ans, d’autant que, si certains adultes jouent le jeu à 100 % en participant activement à l’organisation des jeux et du rangement, d’autres ont tendance à discuter pendant que les enfants s’occupent. Lors du dernier Conseil d’administration, le 31 mars dernier, il est donc décidé de fermer les créneaux ouverts aux 0-6 ans (qui représentent la majorité des utilisateurs enfants) à compter du 1er avril. Une décision mal vécue par les adhérents, en témoignent les commentaires sur le blog de l’association.

Fermeture des créneaux 0-6 ans

Continuent en revanche de fonctionner les permanences pour les enfants de plus de 6 ans les mercredis et samedis après-midi, et vacances scolaires,  ainsi que les ateliers dans les écoles et les animations ponctuelles. Voir les horaires sur le blog de l’association.

Nouvelles assemblées pour statuer sur l’avenir de l’association

Une nouvelle assemblée générale devrait avoir lieu le 6 mai, suivi d’une assemblée générale extraordinaire, afin de décider des futures orientations de l’association. Le Conseil d’administration devra également se reconstituer suite à la démission ces dernières semaines de deux de ses membres.

Les ludothèques en Ile de France

Au sein de la région, il existe actuellement 240 ludothèques répertoriées par l’ALIF (Association des ludothèques d’Ile de France), qui fédère ces initiatives et permet l’échange des bonnes pratiques. Leur modèle est très varié, en statut associatif ou municipal. La plupart disposent de salariés (2,5 en moyenne pour 250 familles selon les informations de l’association) mais quelques unes reposent sur le bénévolat. Les adhésions annuelles s’élèvent en moyenne à 20-25 € et quelques ludothèques ont mis en place le paiement en fonction du quotient familial. Les subventions viennent essentiellement des communes mais aussi un peu de la CAF (Caisse d’allocations familiales), ainsi que des Conseils généraux (plutôt pour la partie investissement). Quelques unes encore, sont hébergées dans des RAM (relais d’assistantes maternelles, créés par les CAF).

Liens utiles

Le blog de la ludothèque Topoline
Site de l’association des ludothèques d’Ile de France

6 commentaires pour Topoline victime de son succès
  • Bonjour je viens de lire votre article que je trouve très bien.Je tenais a m’exprimé car je trouve cela abhérent la façon dont l’association topoline a manqué de RESPECT envers les PARENTS,LES ENFANTS ET NOUS LES NOUNOUS.Ils disent qu’il n’y a pas de sécurité pourtant ils accueillent toujours les ECOLES alors dites moi pourquoi pour nous les NOUNOUS ou les PARENTS on parlerais de sécurité et pas pour les écoles? Je trouve aussi que le CA devrais envisagé une ouverture avec des bénévoles et non pas avec Jacqueline.Pour ma part je parle au nom des enfants que je garde et qui sont très déçu de ne plus aller le vendredi matin a topoline car a Nogent c’étais la seule association a proposé des jeux pour tout les âges.Pour moi je pence qu’accepté les écoles et pas les parents ou les nounous qui accompagne les enfants c’est de la discrimination. Pourquoi eux et pas nous? pourquoi les écoles et pas les nounous? puisque qu’il parle de SECURITE pourquoi pas pour les écoles? ou alors eux sont des étres a part? on ne parle pas de SECURITE pour les écoles seulement pour les NOUNOUS et les PARENTS? vous trouvez sa juste vous? vous trouvez sa normal? vous trouvez sa équitable? moi pas et je le regrette.Mais quelle est le poids de ma parole pour ces gens là, vous pouvez me le dire?
    Je suis une nounou qui prend la parole.
    Merci d’avoir pris le temps de me lire.
    Melle LAHLOU Laïla.

  • Bonsoir je viens de tomber sur votre article, sur L’Association Topoline, que je trouve tres interressant; en effet ma nourrice ma fais part de cette Fermeture pour les enfants de 0 à 6 Ans pour soit disant des problemes de SECURTITE, j’avais reçu en Novembre dernier un courrier de cette même Association m’informant moi Parent de la fermeture du créneau du Mercredi matin pour les 0 à 6 Ans pour soit disant problemes de BUDGET; donc c’est a ne plus rien y comprendre: ( BUDGET ou SECURITE; SECURITE ou BUDGET ) ??
    Une chose est sur comme Adherents, nos Adhesions on étés renouveler en Janvier et maintenat on refuse les enfants, je tire mon coup de chapeau au dirigeants de cette Association, surtout a Mme la DIRECTRICE qui na pas eu le courage de le dire en personne aux Nourrices il à été plus simple de coller une affiche sur la Porte est le tour est jouer. Je ne connais pas la soit disant Mme La PRESIDENTE si elle existe ou si elle dirige elle même cette Association, mais en tout cas vous n’avez eu aucun respect pour les Adherents encore moins pour les enfants, qui comme les écoles que vous continuer à recevoir, malgré ce soit disant probleme de SECURTITE, au cas ou vous l’oubliez ( CE SONT TOUS DES ENFANTS ), qui payais pour avoir le droit de venir a TOPOLINE, donc ne vous amusez pas à vouloir PROTEGER la VIE des uns et pas la VIE des autres.
    Je n’ai plus rien a rajouter sauf qu’en étant Contribuable Nogentais, je suis très déçus de savoir qu’on ne respecte pas l’Argent des Citoyens.

    BRAVO a vous Mme DUBOIS pour tout le travail que vous faites pour NOGENT CITOYEN .

  • Je viens en tant qu’ancien papa d’adhérents de mes 2 enfants petits à l’époque et de mon employée de laisser un Commentaire sur le blog de TOPOLINE. Cela me touche beaucoup. Tous les soucis que cette Association traverse actuellement sont peut être dû à une mauvaise gestion du conseil d’administration.
    Pourquoi tous ces membres ne s’expriment pas et se laissent Humilié
    FAITES COMMES LES MECONTENTS ET EXPRIMEZ VOUS, JUSTIFIEZ VOUS.
    Demandez à vos subventionneurs de vous aider. Ils sont peut être habilités à trouver une solution pour le bien de tous.

    Cordialement
    Jean Claude

  • SECURITE ET FINANCEMENT ou FINANCEMENT ET SECURITE

    Présidente de l’association Topoline, j’ai lu avec attention les commentaires du blog de notre association ainsi que ceux du site Nogent Citoyen qui concerne Topoline.
    Les reproches qui sont faits à l’association sont de quatre ordres.
    1. Avoir prévenu de la fermeture de Topoline pour les 0-6 ans par affiche.
    2. D’avoir envoyé une lettre en novembre 2008 restreignant les activités pour des raisons budgétaires, ce qui serait une incohérence avec le point 4.
    3. De fermer les activités pour les 0-6 ans, à partir du 1 avril 2009, excepté pour les scolaires.
    4. De nous occuper de sécurité dans des locaux dont nous sommes responsables.

    L’association « Topoline » fonctionne depuis l’automne 2008 avec un seul salarié car, malgré notre demande de subvention pour obtenir le financement d’un deuxième poste, la Communauté d’agglomération ne nous en a pas accordé les moyens, ayant d’autres priorités. Comprenant notre inquiétude sur le plan de la sécurité, la Communauté d’agglomération nous a conseillé lors de la réunion du 12 février 2009 de fermer ponctuellement si nécessaire.
    La décision d’accueillir les 0-6 ans ayant été prise lorsqu’il y avait deux salariés à Topoline, il est apparu au conseil d’administration, qu’il était difficilement envisageable de continuer de fonctionner avec un seul salarié pour ce créneau d’âge.
    La situation devenant critique, après un incident survenu le vendredi 20 mars 2009, le C.A réuni le 31 mars 2009 décide la fermeture de l’accueil des 0-6 ans excepté pour les scolaires et les centre de loisir maternel, ayant un encadrement global et structuré.
    La décision ayant été prise à la majorité moins une voix, nous avons pris la décision d’agir par voie d’affichage, Jacqueline étant souffrante et très fatiguée, elle a été arrêté dès le vendredi 3 avril 2009.
    Il ne s’agit pas de mépris mais lorsqu’il n’y a qu’un salarié et que celui-ci est malade il est difficile de faire autrement. D’autant plus, que mes disponibilités ne me permettent pas de communiquer de vive voix avec vous autant que je le souhaiterais. Pour information, je suis en général à la ludothèque le samedi à partir de 16h30 – 17h00 jusqu’à la fermeture et j’y serais ravie d’échanger avec vous.

    J’aimerais rappeler que Topoline est une ludothèque, adhérente de l’Association des Ludothèques Françaises dont l’objectif est de :
    « – développer le jeu dans ses aspects psychologiques, sociaux, culturels et ludiques
    – favoriser, à travers le jeu, les loisirs, l’apprentissage et l’épanouissement. » (extrait des statuts)
    C’est dans ce cadre que nous respectons la Charte de Qualité des Ludothèques.
    Le rôle de Président :
    Qu’est ce qu’un président d’association : c’est un bénévole, qui croit au projet de l’association à laquelle il adhère et qui agit avec son conseil d’administration en son âme et conscience. Parmi les freins au développement du bénévolat, il en est un qui est souvent passé sous silence dans les discours officiels, celui de la responsabilité du dirigeant bénévole.
    En cas de faute lourde de gestion, d’infraction grave à la réglementation ou lorsque les dirigeants ont clairement violé l’objet statutaire, leur responsabilité personnelle peut être mise en cause.
    En fait, la plupart du temps, il faudrait dire la responsabilité du Président.
    En tant que présidente de l’association Topoline, appuyée par les fondateurs de l’association et la directrice salarié de Topoline, j’ai pris les décisions qui m’ont semblé raisonnables étant donné la situation, sachant qu’en cas d’accident il nous aurait été reproché de n’avoir pas pris à temps les décisions que nous étions les seuls habiliter à prendre.
    Pour conclure
    – La politique du conseil d’administration est contestée par nombre de nos adhérents.
    – La décision de fermer le créneau des 0-6 ans n’a pas été prise à l’unanimité mais à la majorité : 2 voix contre 1 voix ; le CA est constitué de 3 personnes bénévoles.
    – Comme le mentionne le CR du 7 octobre 2008 : « Catherine se propose de prendre le poste (de présidente, suite à la démission de Pascal Reigné du poste de Président et d’administrateur du CA) en attendant la prochaine AG où une solution plus pérenne devra être trouvée. Elle rappelle qu’elle a très peu de disponibilité. Les 4 membres du bureau votent à main levée. Avec 4 voix, Catherine DIONGUE est élue présidente intérimaire ».et validé par le CR du 4 novembre 2008 : « Aucune remarque n’est apportée sur le précédent Compte rendu (7 oct..), à l’exception d’un correctif de forme sur l’en-tête ».
    Pour les raisons mentionnées ci-dessus, je démissionne du poste de Présidente de l’association Topoline. Cette décision prendra effet le jour de notre prochaine assemblée générale le 6 mai 2009 prochain. Ayez l’assurance que ces 7 mois de travail m’auront beaucoup appris; moi, et le conseil d’administration, tiennent à remercier les membres fondateurs et la directrice pour leur aide, soutien, conseils et avis ainsi que leur très grande disponibilité. Je serais contente de continuer à faire de temps en temps des permanences le samedi et à aider aux manifestations exceptionnelles.

    Recevez chers adhérents, mes meilleures salutations
    Catherine Diongue
    Le 4 mai 2009

  • Bonjour !

    Mo mari & moi sommes nouveaux nogentais,je viens de lire le livret de nogent dans lequel je cherchais des activités éducatives & sociales pour ma belle fille qui n’habite pas nogent suite à un divorce vit chez sa mère biologique) mais y vit un week-end sur deux. Je souhaitait lui trouver des activtés avec d’autres enfants pour qu’elles puissent créer des liens & se faire quelques copines dans le quartier.
    J’ai donc a mon plus grand bonheur découvert la ludothèque TOPOLINE, personnellement j’ai de magnifique souvenirs de mon enfance passé à la ludothèque avec mes camarades ainsi que les animateurs très pédagogues.
    La seul différence c’est que nos parents étaient absents et nous étions totalement pris en charge par les accompagnants.
    Je suis donc ensuite allé sur le blog, qui m’a beaucoup touché on ressent excessivement les problèmes financiers de l’association.
    L’abonnement n’est pas excessif les plages horaires du samedi sont idéales mais j’ai eu la sensation qu’une petite guerre existe entre les nounous ( & mamans) contre les gérant de l’association.
    Cela ma considérablement refroidis étant assez motivée dans les premier temps je suis déçut par la communication trop repoussante de votre centre.
    Tout de même étant curieuse de nature & pas du genre à me fermer à mon premier avis, je viendrais certainement jeter un coup d’oeil a vos locaux car je trouve votre cause noble & très importante au sein d’une ville; mais j’espère que l’accueil seras accueillant & l’atmosphère apaisant car dans la conjoncture actuelle votre force seras de faire face sans baissé la tête & de vous relever la tête haute…

    Nos Amitiées,
    Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *