Politique locale | | 29/01/2009
Réagir Par

Vidéosurveillance : la position de William Geib (Parti socialiste)

William Geib«Je crains que la vidéosurveillance fasse double emploi avec une police municipale déjà nombreuse, observe William Geib (PS). Et puis, filmer un endroit précis, par exemple une sortie de collège, risque de déplacer les actes de délinquance plus loin, et, sauf à mettre des caméras à chaque coin de rue,

 ce qui poserait sérieusement question en termes de liberté individuelle, il est impossible de tout contrôler. Encore une fois, c’est le rôle de la police d’intervenir et de prévenir, et Nogent dispose pour cela non seulement d’une équipe de police municipale mais aussi d’un commissariat de police nationale. En outre, ce projet risque d’occasionner des coûts supplémentaires. Nogent sur Marne n’est tout de même pas Chicago!»

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Nogent, Progrès et solidarité, , , William Geib
2 commentaires pour Vidéosurveillance : la position de William Geib (Parti socialiste)
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi