Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 29/01/2009
Réagir Par

Vidéosurveillance : la position de William Geib (Parti socialiste)

William Geib«Je crains que la vidéosurveillance fasse double emploi avec une police municipale déjà nombreuse, observe William Geib (PS). Et puis, filmer un endroit précis, par exemple une sortie de collège, risque de déplacer les actes de délinquance plus loin, et, sauf à mettre des caméras à chaque coin de rue, ce qui poserait sérieusement question en termes de liberté individuelle, il est impossible de tout contrôler. Encore une fois, c’est le rôle de la police d’intervenir et de prévenir, et Nogent dispose pour cela non seulement d’une équipe de police municipale mais aussi d’un commissariat de police nationale. En outre, ce projet risque d’occasionner des coûts supplémentaires. Nogent sur Marne n’est tout de même pas Chicago!»

Cet article est publié dans avec comme tags Nogent, Progrès et solidarité, , , William Geib
2 commentaires pour Vidéosurveillance : la position de William Geib (Parti socialiste)
  • Installer des caméras pour prévenir quel risque ? ils seraient à identifier avec précision. Quelle est la pertinence d’une caméra si l’analyse des images est faite par des personnes non formées à la prévention du risque ? prévention – avant sanction !
    C’est à l’intérieur des banques que des visiteurs « suspects » peuvent être observés . A l’extérieur une agression se passe à n’importe quel endroit d’un parcours, voire au domicile !

  • Toutes les études montrent combien la vidéosurveillance est très chère et sans efficacité. Elle ne fait que déplacer les actes de délinquance. Je vous conseille dé’couter l’émission d’Isabelle Giordano sur France Inter de ce jeudi 5 février

    http://www.radiofrance.fr/franceinter/em/servicepublic/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *