Société | Nogent-Sur-Marne | 21/01/2010
Réagir Par

Blanche-Neige à la Scène Watteau

Blanche Neige  Scène Watteau 2010 Nogent sur Marne Mise en scène Nicolas LiautardUne peau blanche comme la neige, des lèvres rouges comme le sang, des yeux et cheveux noirs comme l’ébène… «Blanche-Neige commence comme une estampe japonaise», note Nicolas Liautard qui proposera dans quelques jours le célèbre  conte des frères Grimm à la Scène Wateau. Beaucoup d’images dans cette histoire (sept nains, cercueil de verre, animaux de la forêt, miroir magique, pomme bicolore, …) dont le scénariste a souhaité rendre toute la féérie. « J’ai envie d’un théâtre sans texte, un théâtre d’images, de sons, de musiques, de lumières, d’objets, trouver un langage corporel, sonore, visuel, rythmique…J’ai envie de travailler avec des animaux, de m’attarder sur le rapport qu’entretient la jeune fille au sauvage, la forêt obscure… J’ai envie d’un dialogue plus nourri avec le créateur des lumières, le musicien, le scénographe… »

L’aspect psychanalytique du conte n’est pas en reste. « Je fais ce Blanche Neige pour toutes les petites filles qui sont un jour ou l’autre l’objet de la jalousie de leur mère. Pour toutes les mères qui un jour, ont laissé échapper un geste, une parole de cruauté à l’égard de leur petite fille. Mais plus encore, pour consoler toutes les mères qui comprennent qu’un jour les jeunes filles deviennent mères à leur tour, mais que jamais les mères ne redeviennent des jeunes filles. »
Du 27 janvier au 1er février 2010 à la Scène Watteau (face à la station RER E Nogent Le Perreux)

Dates des représentations :

mer 27 janvier à 14h30, ven 29 janvier à 20h30,
sam 30 janvier à 16h et 20h30, dim 31 janvier à 16h,
lun 1er février à 20h30
représentations scolaires :
jeu 28 janvier à 10h30 et 14h30, ven 29 janvier à 14h30,
lun 1er février à 14h30

Informations pratiques

Pour tout public à partir de 7 ans. Durée du spectacle : 1h.
Prix des places de 9 à 15 € (4€ pour les centres de loisirs). Pour en savoir plus et réserver, contacter la Scène Watteau.

Cet article est publié dans avec comme tags , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *