Société | Nogent-Sur-Marne | 12/01/2010
Réagir Par

Cérémonie des voeux 2010 : sous le signe de l’enfance

Affiche voeux 2010 NogentLe maire de Nogent sur Marne avait invité les « forces vives » de la ville pour sa cérémonie officielle des voeux 2010, à la Scène Watteau, samedi 9 janvier à 18 heures. Une longue cérémonie (près de 4 heures), dans une salle pleine à craquer, en présence de nombreux élus, personnalités, représentants des associations de la ville et également d’élèves des écoles élémentaires Paul Bert et Guy Môquet.

C’est que le maire, Jacques J.P. Martin (UMP) a souhaité placer 2010 sous le signe de l’enfance et de la famille, comme en témoignent la carte de vœux et les affiches de la ville édités à l’occasion de la nouvelle année, et arborant le nouveau logo de la ville. Une cérémonie également vouée, selon le maire à « vite oublier 2009 », une année de crise économique mondiale. Bien qu’il ne l’ait pas évoquée directement, Jacques J.P. Martin avait probablement également en tête la crise politique locale qui s’y est ajoutée pour Nogent, suite à la procédure d’inéligibilité qui l’avait affecté pendant la première partie de l’année.

Enfance et famille

Un clip vidéo ouvrait la cérémonie, où défilaient les images-souvenir de 2009, sur fond de voix « off » des enfants de l’école élémentaire Paul Bert qui avaient été interviewés quelques semaines auparavant. Une mise en scène où les enfants témoignaient de leur attachement à leur ville et à ses attraits, ne manquant de souligner notamment « qu’à Paris il y a des voleurs, mais pas à Nogent ». Aucun élu parisien n’était heureusement présent dans la salle, hilare.

Ce thème de l’enfance et de la famille se justifie du fait d’une augmentation record du nombre d’inscriptions dans les crèches et les écoles. Signe d’une démographie en bonne santé (la population nogentaise a augmenté de 15% en 10 ans), tendance qui ne pourra être qu’accélérée par les nouveaux projets immobiliers en cours.

Elèves de l'école Paul Bert à la cérémonie des voeux 2010Si l’école Paul Bert était à l’honneur, c’était suite à son engagement dans le parrainage du bâtiment « Antarès » de la Marine Nationale, basé à Brest. Une poignée d’élèves de CM1 de l’école sont donc venus sur scène témoigner de ce qu’ils ressentaient comme « un privilège ». S’en est suivi un échange au micro entre Jacques Martin et les jeunes écoliers qui n’était pas sans rappeler certaines émissions télévisées du dimanche matin, animées autrefois par un homonyme.

C’est ensuite l’école voisine, Guy Môquet, qui a ouvert le ballet des remises de médailles : après la prestation enthousiaste bien qu’ approximative des jeunes violonistes de l’établissement (dont certains, à leur décharge, ne pratiquent l’instrument que depuis trois mois), c’est son directeur, Gilbert Coquard, et l’équipe pédagogique responsable de cette activité violon, qui se sont vu remettre la médaille de la ville en témoignage de « douze années de travail » à ce projet, qualifié de « citoyen » par le Maire.

(Les voeux n’étant pas l’occasion d’aborder les sujets qui fâchent, le devenir de ces deux écoles (Paul Bert et Guy Môquet) qui font depuis 18 mois l’objet d’un projet de fusion controversé n’a pas été abordé.)

La Police Municipale félicitée

Cinq agents de police municipale (dont une femme) et leur chef ont été félicités par le maire pour différentes actions d’éclat qui se sont déroulées en 2008 et 2009 :

  • Le 5 août 2008, deux policiers municipaux ont fait preuve de bravoure et de dévouement lors d’un incendie, au cours duquel ils ont contribué, par l’évacuation de l’immeuble, à préserver de nombreuses vies. Ils ont reçu à ce titre la médaille de la Ville.
  • Le 4 septembre 2009, l’action des policiers municipaux a permis la saisie d’un total de 62 kilos de résine de cannabis dans un parking de Nogent sur Marne.
  • Le 14 avril 2009, l’action des policiers municipaux a permis la prévention d’un suicide.

Ces deux dernières actions ont valu à l’équipe de police municipale de Nogent les félicitations du préfet du Val de Marne en 2009. Elles vaudront également aujourd’hui aux agents concernés la médaille de la ville. Leur chef, pour sa part, l’avait déjà reçue précédemment.

Sculpture et… télévision

Le peintre Jean-Marie Zacchi, qualifié de « Parrain spirituel » du Carré des Coignard s’est ensuite vu remettre la médaille officielle de la ville. L’occasion pour le Maire d’indiquer qu’il avait commandé à l’artiste scultpteur Nadine Enakieff une statue « semi-monumentale » d’un poilu qui ornera la future Place de la petite Italie, en centre ville (emplacement de l’ancienne caserne des pompiers). Une œuvre qui sera réalisée par cette artiste « russo-nogentaise », peintre officielle de l’armée tout comme Jean-Marie Zacchi. Elle sera dédiée à la mémoire de Lazare Ponticelli, doyen des anciens combattants de la Grande Guerre, d’origine italienne, qui fut un temps résident nogentais, et décédé en 2008. Cette statue pourrait être inaugurée le 11 novembre… 2011.

C’était ensuite au tour du réalisateur de télévision Jean-Pierre Spiero de recevoir la médaille de la ville. Cet homme dont la carrière télévisuelle remonte à 1965, a souvent eu l’occasion de travailler à Nogent où il réalisa de nombreuses émissions à l’époque des mandatures de Roland Nungesser. Il réalisa notamment l’émission « star 90 » à Baltard, avant de produire et de réaliser le Téléthon à partir de 1987.

7300 Euros pour le Téléthon…

Le Téléthon s’est justement déroulé en 2009 en direct du Pavillon Baltard de Nogent-sur-Marne, créant à cette occasion un lien privilégié avec la ville.

C’est pourquoi la présidente de l’Association Française contre les Myopathies, Laurence Thiennot-Herment, était présente à la scène Watteau pour se voir remettre par Jacques J.P. Martin la médaille d’or de la ville de Nogent. Catherine Hiel, coordinatrice locale du Téléthon, s’est vue également remettre la médaille de la ville.

Ce fut l’occasion d’apprendre que les Nogentais, qui ne s’étaient pas rendus en masse aux activités organisées dans la ville sous une météo il est vrai très décourageante, avaient pu réunir un total de 7300 Euros de dons au bénéfice du Téléthon 2009. Une édition entachée au niveau national par la polémique ouverte par Pierre Bergé, comme cela fut rappelé dans plusieurs témoignages, et que certains préfèreront également vite oublier.

…et 7500 Euros pour Mécénat Chirurgie Cardiaque

Le Professeur Francine Leca, Présidente de L’association Mécénat Chirurgie Cardiaque, reçoit la médaille d’or de la ville : à 72 ans, il lui arrive encore d’opérer des enfants du monde entier qu’elle sauve de malformations cardiaques.

Simone Berthet, discrète correspondante locale de l’association, qui a reçu des dizaines d’enfants en attente de chirurgie en tant que famille d’accueil, a également reçu la médaille de la ville.

Les représentants locaux du Lion’s Club, qui avaient organisé à Nogent une foire au profit de cette association ont profité de la cérémonie pour lui remettre officiellement un chèque de 7500 Euros, et pour lui attribuer la médaille du mérite du Lion’s Club.

Objectifs 2010

La cérémonie s’est poursuivie par le discours du maire, qui a tout d’abord salué un certain nombre d’élus et de personnalités locales, dont les maires et adjoints UMP des villes voisines, la sénatrice UMP du Val de Marne Catherine Procaccia et l’ambassadeur du Kazakhstan. Il a ensuite longuement salué la présence dans la salle de Jean-François Roverato, ancien président de l’OPHLM du Val-de-Marne, et actuel Président d’Eiffage, société qui a décidé d’installer son siège social à Nogent-sur-Marne au terme de la construction du projet RER A – Nogent – Baltard dont elle a emporté l’appel d’offre en juin 2008.

Outre ce projet RER A, auquel il a indiqué avoir consacré « plus de 60 heures de débat » en 2009, le Maire est revenu sur les grands défis de l’année 2010 : réforme des collectivités territoriales, élections régionales, dossier du Grand Paris, taxe carbone, gestion de « l’après-Copenhague ». Il a indiqué que son objectif dans ce contexte serait « d’améliorer les services aux Nogentais tout en contenant la pression fiscale locale par une politique de rigueur ». Il a d’ailleurs annoncé officiellement le maintien des taux de la fiscalité locale pour la troisième année consécutive.

Soulignant le récent ralliement d’une partie de son ancienne opposition de droite, le Maire s’est félicité d’un « retour au calme » dans la vie politique locale, tout en ne cachant pas que certains ne se satisfaisaient pas de cet opportun  « ‘rassemblement des énergies » autour de sa majorité municipale.

Le maire est ensuite revenu sur les principaux projets qui verront le jour en 2010 à Nogent sur Marne :

  • La décontamination du site Marie Curie et la création de deux salles de sport;
  • L’ouverture de l’espace sportif Paul Bert dédié aux arts martiaux (dojo);
  • De nouvelles installations au stade (dont la réfection de l’éclairage);
  • L’ouverture qui vient d’avoir lieu de la salle informatique pour tous;
  • La deuxième tranche de rénovation de l’avenue Smith Champion et du carrefour du Port;
  • Le projet d’ouverture d’un pôle gérontologique autour de la résidence du Cèdre;
  • Le guichet unique pour la maison de la famille.

Se félicitant des actions entreprises en matière de démocratie locale en 2009 (instauration des conseils de quartiers), le Maire à conclu son discours en expliquant son interprétation personnelle de ce que devait être « l’écologie urbaine optimiste », décomplexée et s’affranchissant de la culpabilité que fait peser sur sa génération ce qu’il appelle le « développement durable triste », qu’il dit refuser. Il a également rappelé que pour lui, il existait une façon honorable de faire de la politique, à l’abri des sondages d’opinion, et de façon à être « fier de servir sa ville ».

La soirée s’est achevée avec le spectacle « Michael Jackson », très réussi, donné par les jeunes danseurs de l’Association Vincennoise « Art en Mouvement » qui travaille en partenariat avec la MJC de Nogent sur Marne.

Un commentaire pour Cérémonie des voeux 2010 : sous le signe de l’enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *