Société | Nogent-Sur-Marne | 03/02/2010
Réagir Par

Conseil municipal : lundi 8 février 2010

Conseil Municipal NogentLe prochain conseil municipal se tiendra lundi 8 février à 20 heures (attention, il aura lieu à la salle Charles de Gaulle, au 70 Grande rue, et non la Scène Watteau). Côté équipe municipale, cette séance verra le dernier acte de l’exclusion de la majorité de Marc Arazi, qui devrait être remplacé lors de cette séance dans ses différentes délégations (au sein de la communauté d’agglomération, du conservatoire, des conseils d’administration de l’Office HLM et du lycée Edouard Branly, du club des villes cyclables, de la commission du réglement intérieur du Conseil municipal et enfin de l’association des communes pour la protection des risques d’inondation de la Marne et de la Seine). Les diverses réactions autour de cette nouvelle donne feront l’objet d’un prochain billet.

Permis de démolir pour décontaminer le site de l’école Marie Curie

Au programme également, le permis de démolir du site de l’ancienne école Marie Curie, premier élément de concrétisation de la décontamination à venir.

Plusieurs délibérations concerneront également l’urbanisme (suppression d’emplacements réservés, modification d’un article du POS), le lancement de délégations de service (port de plaisance, restauration scolaire) et autres points divers, voir le détail de l’ordre du jour.

Débat d’orientation budgétaire le 8 mars

Le débat d’orientation budgétaire 2010 se tiendra le mois prochain, le 8 mars, avant le vote du budget qui aura lieu le 29 mars.

Cet article est publié dans avec comme tags , ,
9 commentaires pour Conseil municipal : lundi 8 février 2010
  • Cas Arazi: un avertissement pour ceux qui seraient un jour tenté de conclure un accord avec JPM

  • Décontamination de l’école Marie Curie: pour être précis, précisons qu’il s’agit d’une: »Décontamination Partielle »
    Du temps ou le tandem Nungesser/JPM était à la tête de la municipalité, parler de cette contamination était une manoeuvre de basse politique.

  • Un point sur la commission ad-hoc qui travaille sur la dématérialisation ?

  • Réponse à DIXNEUF : CAS ARAZI. EFFET BOOMERANG.

    Le MAIRE avait accordé toute sa confiance à cet homme qui a trahi l’accord passé avec lui et ainsi fait preuve de déloyauté.

    Ce monsieur, va même au repas des séniors, pour montrer qu’il existe. Pourquoi pas ? mais très peu de personnes semblent le connaître et lui témoignent d’ailleurs de l’indifférence.

    J.JP MARTIN, a fait le tour des tables et a reçu, comme chaque fois, un accueil chaleureux.

    Monsieur ARAZI, lui, a essayé de briller, dans une attitude de parade mais n’a pas réussi à nous couper l’appêtit pour autant. Il faut dire que le repas était succulent, c’est là l’essentiel en plus de la convivialité existante.

  • MF Godin: Puisqu’elle le dit, c’est sûrement vrai.
    Sur cet accord en question, si MFG pouvait nous préciser quels sont les termes de cet accord qui n’ont pas été respectés, et de quel façon, cela nous instruirait.
    Merci.

  • DIXNEUF, je vous renvoie au billet de Cécile Dubois en date du 18 janvier 2010 intitulé « EXCLUSION DE LA MAJORITE DE MARC ARAZI : LE MAIRE S’EXPLIQUE ».

  • 6 Marie France Godin
    C’est ce qu’on appelle « botter en touche »
    Les justifications des uns et des autres entachées de parti-pris et de mauvaise fois ne m’intéressent pas, revenons aux sources, à l’accord:
    >>> … le PLU sera lancé la première année et Madame Anne Renoux participera à son lancement <<< – je n'ai rien à ajouter, et vous ?
    Les valeurs défendues par Marc Arazi y étaient reconnues, il entre sans étiquette* au Conseil pour les défendre, dommage qu'il n'était pas précisé qu'il n'était pas tenu de voter les projets qui y étaient contraire. C'est tellement logique, çà va tellement de soi… pour les naïfs comme moi. Je me de mande si Marc Arazi ne l'a pas été, naïf.
    * Vu le spectacle que nous donnent les partis et leurs élus, c'est ce qui m'a rendu sympathique sa démarche, ainsi que ses positions concernant l'urbanisme tel qu'il est pratiqué à Nogent en continuité de l'époque du tandem Nungesser/Martin, ces professionnels d'une politique dont se détournent de plus en plus d'électeurs.
    Mais si vous souhaitez que Nogent gagne quelques places dans le classement des villes les plus denses, avec tout ce que celà comporte, continuez à soutenir votre champion.

  • Un fait est patent : le conseiller municipal dont vous parlez N’A PAS RESPECTE LES TERMES DE L’ACCORD INITIAL TRES EXPLICITE PASSE AVEC LE MAIRE.

    En fait, à travers ses critiques systématiques et son arrogante supériorité, IL S’EST CRU INSTALLE DANS LE FAUTEUIL DU MAIRE, au mépris de la Majorité Municipale.

    Il est logique et normal que, dans ces conditions, le MAIRE EN AIT TIRE TOUTES LES CONSEQUENCES.

    Rien ne fera jamais que « votre champion » ait raison parce que « sa vérité » serait au-dessus de l’expression démocratique du Conseil Municipal, D’AUTANT PLUS QUE SON COMPORTEMENT QUELQUE PEU MEPRISANT NE MILITE PAS EN SA FAVEUR;

  • Je ne suis pas mandaté par défendre Marc et j’ai d’ailleurs toujours pensé qu’il faisait une erreur en soutenant Martin.

    Je suis d’ailleurs épaté que Marc insiste sur le fait qu’il a voté 98 ou 99% des projets de la majorité : si cela est avéré il est donc à ranger dans la catégorie majorité municipale et il faudra le lui rappeler en temps utile. Marc aurait gagné en crédibilité en étant intransigeant plutôt que d’attendre de se faire éjecter …

    Pour le reste, il est manifeste que la tendance naturelle de Martin est de fouler aux pieds ses engagements : nous en avons eu de multiples exemples depuis plusieurs années.

    Vivement la prochaine campagne locale …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *