Publicité
Société | Nogent-Sur-Marne | 06/01/2010
Réagir Par

Conseil municipal spécial pôle RER A lundi 11 janvier

Conseil Municipal NogentL’ordre du jour du premier conseil municipal 2010 à Nogent sur Marne, qui se tiendra lundi 11 janvier à 20 heures à la Scène Watteau, sera principalement dédié à la présentation du projet de réaménagement du pôle RER A et suivi d’une séance d’échanges avec le public sur ce sujet. Egalement au programme : une demande de subvention pour financer un dispositif de vidéosurveillance complémentaire (voir billet à ce sujet) et la vente d’un morceau de l’escalier de la Tour Eiffel. Pour en savoir plus, voir l’ordre du jour complet sur le site du conseiller municipal Michel Gilles ainsi que celui de Marc Arazi.
Lundi 11 janvier 2010  à 20 heures à la Scène Watteau ( à côté du RER E, 1, place du Théâtre 94130 Nogent sur Marne)

Cet article est publié dans avec comme tags Agenda, FB, Nogent,
5 commentaires pour Conseil municipal spécial pôle RER A lundi 11 janvier
  • Complément video surveillance :

    Projet d’investissement 600.000€ dont une partie de subvention. Combien à charge pour la commune.

    Par ailleurs, il aurait été intéressant d’avoir une estimation des frais de fonctionnement (maintenance, réseau, électricité, etc…)

    Enfin il aurait été intéressant de vérifier si les couts réseau de la videosurveillance auraient pu être optimisés avec d’autres réseaux de la ville.

    Bref le projet est bien vague en termes financiers.

    Y a t’il plusieurs devis détaillés??

  • http://www.paris-sans-videosurveillance.fr/

  • Des éléments sur le sujet sur ce site

    http://www.paris-sans-videosurveillance.fr/

  • Si les caméras de video surveillance avaient un quelconque impact sur la délinquance, cela se saurait.

    Il en va de ses dispositifs comme des arrêtés municipaux anti-mendicité : les délinquants changent de coin, les mendiants de ville …

    La délinquance se combat par la présence policière et la prévention mais il est vrai que l’équation devient délicate dès lors qu’on claironne vouloir remplacer un fonctionnaire sur deux nonobstant la hausse de la population et la survenance de nouveaux problèmes.

    Une fois de plus on nous impose un dispositif liberticide. C’est bien dans l’air du temps.

  • la vidéosurveillance est faite pour rassurer l’électeur. Elle n’empêche pas la délinquence qui s’adapte aux nouvelles technologies n’empêche pas les « pétages de plomb ». Il faut du monde dans la rue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *