Société | Nogent-Sur-Marne | 08/06/2010
Réagir Par

Démarrage des travaux de construction d’une station de surveillance de la qualité de l’eau à Nogent sur Marne

Publicité

Ce matin a débuté la partie visible des travaux de construction d'une station de surveillance de la qualité de l'eau, au port de Nogent-sur-Marne. Située dans la zone de captage de l'usine de production d'eau potable de Joinville-le-Pont, cette station permettra de suivre la qualité de l'eau avant traitement, permettant ainsi de donner l'alerte en cas de pollution. La station, dont la création a été

 ordonnée par arrêté préfectoral, servira à mesurer des données telles que le Ph, la température, le taux de carbone organique et d’ammoniaque, ou encore la turbidité, en vue de préserver la qualité de l’eau produite par l’usine de Joinville. Gérée par la société Eau de Paris, l’usine de Joinville (Marne), conjointement avec celle d’Orly (Seine), alimentent en eau potable une grande partie de l’Est parisien

À l’angle du quai du port et de la rue du viaduc, les ouvriers ont procédé ce matin à la pose du ponton (qui servira au prélèvement de l’eau) et débuté le montage du laboratoire d’analyse (voir photo du projet). Cette étape de construction s’achèvera au début du mois de juillet prochain. Le bâtiment devra alors être équipé afin d’être opérationnel vers la mi-septembre au plus tard. Les travaux avaient débuté le 25 janvier 2010 par les ouvrages de prospection et de sondage.

Plusieurs projets architecturaux ont été mis en concurrence. Le projet retenu a été celui de Frédéric Nakache, architecte du cabinet Nakache et Orihuela (Paris XIVe), qui a imaginé un ponton identique à ceux du port et un bâtiment conçu en Inox miroir afin de refléter le mouvement de l’eau et les lumières de la ville. Pour cela l’architecte et l’équipe de construction se sont inspirés du chapeau coiffant le Pavillon de la Porte d’Arcueil. Voir les plans 3D.
 

 

 

Ci-dessous, photos des travaux en cours

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi