Société | Nogent-Sur-Marne | 30/03/2010
Réagir Par

Des places « entreprise » dans les crèches municipales

Les crèches municipales de Nogent sur Marne passées en délégation de service à des opérateurs privées (Mandarine avec Tout Petit Monde – groupe Babilou) et le Jardin des lutins (également groupe Babilou) pourront désormais réserver des places à des entreprises (dans la limite de 10 % ). Les conditions sont les suivantes : l’entreprise doit avoir un partenariat avec le groupe gérant la crèche et le parent salarié bénéficiant de la place doit être Nogentais. Si ces critères sont réunis, c’est alors l’entreprise qui paiera le prix annuel  de la place à la crèche,  à la place de la ville, soit concrètement 6900 € le berceau à l’année pour la crèche Mandarine et 8700 € pour le Jardin des lutins. 

Objectif : inciter les entreprises à s’impliquer dans le financement des crèches

Ce partenariat, voté à Nogent sur Marne lors du conseil municipal du 29 mars, s’inscrit dans une perspective nationale plus globale d’incitation à faire participer les entreprises aux frais de garde des enfants de leurs salariés. Ainsi un club Crèches et entreprises, rassemblant une soixantaine de membres, essentiellement des grands groupes,  a-t-il été créé en février dernier sous l’égide de Xavier Darcos, à l’époque ministre du travail, de la famille, de la solidarité et de la ville, dont l’objet est de stimuler entre autres ce type d’initiatives (voir le communiqué pour en savoir plus ).

Un commentaire pour Des places « entreprise » dans les crèches municipales
  • Hallucinant !

    La municipalité démantèle tranquillement le service public :
    L’entreprise privée Babilou se voit confier depuis 2009 la gestion de plusieurs crèches, et on apprend que désormais les entreprise « partenaires » du groupe Babilou ont 10% des places de crèche de Nogent qui sont réservées pour leurs salariés ! Hallucinant !

    Petit rappel des épisodes précédents :
    1/ Les personnels se sont opposés à ce transfert vers le privé (le « partenariat » dont parle Babilou est en fait une Délégation de Service Public).
    Il s’agissait pour la mairie de se débarrasser de la gestion des crèches, et avant tout de la gestion des carrières des agents y travaillant. Les personnels relèvent du privé, qui ne se « prive » pas d’employer des non diplômés, ça coûte moins cher et c’est plus flexible, on peut faire pression dessus. Du coup, les gens arrivent et repartent, sans stabilité. L’effet pour les enfants est désastreux. Il serait intéressant d’ailleurs de savoir si ces « remplaçants » sont en CDI ou en CDD…

    2/ Le PS s’est également opposé à ce transfert.

    En gros, il s’agit d’un abandon pur et simple de cette mission au profit du privé, en déguisant le truc (tarifs alignés, commission mairie pour l’attribution des places…) pour tâcher de le faire avaler sans broncher.

    C’est révoltant, et tellement injuste pour les Nogentais…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *