Société | Nogent-Sur-Marne | 18/01/2010
Réagir Par

Exclusion de la majorité de Marc Arazi : le maire s’explique

jacques j-p martinTransgression des principes de solidarité applicables au fonctionnement d’une majorité municipale, opposition ouverte et publique au projet RER A… tels sont les principaux griefs reprochés par Jacques JP Martin, à Marc Arazi, qu’il a exclu de la majorité municipale samedi . Le maire (UMP) de Nogent sur Marne vient de publier un communiqué pour expliquer sa position, dont voici le contenu :

« On n’est jamais payé que par l’ingratitude ! J’ai donné la possibilité à Monsieur Arazi et à deux de ses colistiers d’être élus en les prenant sur ma liste pour le second tour des municipales. Mieux que cela, je confiais à Monsieur Arazi le poste d’adjoint à l’environnement et un poste de délégué de la ville à la Communauté d’Agglomération. Dans notre accord, il était stipulé qu’il acceptait le programme de mandature sur lequel ma liste a été élue.
J’ai, à plusieurs reprises, rappelé à Monsieur Arazi les principes de solidarité applicables au fonctionnement d’une majorité municipale…. Malgré cela, il a transgressé régulièrement ces règles de bases en pensant pouvoir jouer cavalier seul au sein d’une équipe. Dans un premier temps, je lui ai retiré sa délégation d’adjoint… il a persisté … ! Aujourd’hui, en s’opposant ouvertement et publiquement à un projet phare de la ville, il a franchi  la ligne jaune… d’autant que le débat interne à la majorité a été riche et fructueux. Il y a un temps pour le débat et un temps pour la décision ! C’est ça la démocratie participative.
La majorité municipale n’étant pas une auberge espagnole et la force d’une chaine étant son maillon le plus faible, j’ai décidé de mettre fin à une situation inconfortable pour mes collègues et pour lui.
Il sera plus à l’aise en se limitant à un rôle de conseiller municipal d’opposition, ce qu’il a, dans les faits, toujours été, en lui conseillant malgré tout plus d’humilité et de modestie et de penser plus aux Nogentais qu’à son devenir personnel. »

Voir aussi les précédents billets sur cette question.

Cet article est publié dans avec comme tags , , , ,
19 commentaires pour Exclusion de la majorité de Marc Arazi : le maire s’explique
  • Quelle surprise !
    Les nogentais qui avaient pense choisir l’attelage Martin-Arazi se voient proposer l’improbable alliance Martin-Debaecker …
    Monsieur Martin nous propose un remake municipal du celebre rugissement du lion de Belfort : « un ministre ca ferme sa gueule ou sa demissionne ! »
    Cela nous promet une election cantonale indecise.
    Plaudite, cives !

  • En réponse à Mr Jourdan , on peut s’interroger sur le nombre de nogentais à avoir choisi l’attelage Martin Arazi. N’allez pas penser comme Mr Arazi qu’il a contribué à l’élection de Mr Martin ( rappel des voix du 1er tour : 6%) ce serait lui faire trop d’honneur; Et quel evènement , un cataclysme au niveau local , à quand Mr ARAZI au 20H de TF1 pour dénoncer cette situation ? Il ya tellement de choses plus importantes et graves dans le monde que ça ne peut intéresser que l’intéressé et son groupe .D’ailleurs président de Nogent c’est Maintenant , On aimerait en savoir plus sur ce groupe , Mr Arazi a t il été élu , constitution du bureau? objet social ?

  • @1nogentais : « ça ne peut intéresser que l’intéressé et son groupe » -> cette affaire interne à la majorité municipale fait pourtant l’objet d’un traitement extensif à la Une du site de la mairie… il faut donc penser que pour le Maire, il y a une certaine importance à se justifier auprès de l’ensemble de ses concitoyens.

  • « QUI SEME LE VENT, RECOLTE LA TEMPETE » !

    Monsieur ARAZI, engoncé dans UN COMPORTEMENT DELOYAL et une supériorité méprisante à l’égard DU MAIRE, n’a à s’en prendre qu’à lui-même au sujet de sa propre éviction.

    La critique, pour nécessaire et utile qu’elle soit, a ses limites, dès lors qu’on appartient A LA MAJORITE MUNICIPALE et que l’on ne se croit pas détenteur unique de la vérité révélée.

    CETTE ATTITUDE NEGATIVE PERMANENTE devrait peut-être inciter Monsieur ARAZI à S’EFFACER DIGNEMENT, en vue d’autres élections à venir, où il pourrait exercer et développer SA SURCAPACITE à agir et à s’affirmer comme chef.

  • Cette vexation futile illustre bien le degré d’alignement exigé par le seul maître à bord pour avoir l’insigne honneur de se réclamer de la majorité municipale monolithique à Nogent et son acception du débat au sein d’une Municipalité… Car on ne peut pas dire que les positions prises et votées par M. Arazi aient jamais été radicales ni menacé de semer une discorde réformatrice tant il s’est ingénié jusqu’ici à ménager chèvres et choux – même au début de l’été 2009 quand l’attente du verdict du Conseil d’Etat laissa croire pendant quelques semaines à certains élus que tous les espoirs étaient permis.

  • Le grand mérite de cette exclusion est de contribuer à déniaiser les Jean de la Lune.

    Pour le reste cela ne changera pas grand chose au monde tel qu’il va.

  • La fin de cette histoire, je la connais depuis le départ et j’en rigole, j’attends que Jean de La Fontaine en tire une belle fable. (avis aux La Fontaine en herbe)
    La majorité munic. est gouvernée comme la France.

  • >>> J’espère que Marc Arazi a compris la leçon du Maître, pardon, du Maire, et que dorénavant il se comportra en bon politique, empreint d’humilité et de modestie, comme l’a toujours été JPM : « en pensant plus aux nogentais qu’à son devenir personnel » 🙂
    >>> Comme il est dit plus haut, MA n’a obtenu « que 6% » au premier tour. Il est trop facile de dire, connaissant le résultat du 2ème, que JPM n’avait pas besoin de l’appoint des électeurs de MA et que c’est par pure bonté d’âme que JPM a signé leur accord !! A qui le ferez-vous croire ?
    >>> Que chacun relise les termes de l’accord, revoie les votes de MA au conseil municipal et juge qui ne le respecte pas. Il n’était pas écrit qu’il devait se comporter en « Godillot »
    >>> Je n’ai pas souvenir que le « Pôle RER figurait dans le programme de mandature, du moins dans la forme actuelle. Un programme d’une telle importance, si la « Démocratie Participative » n’était pas une imposture, devrait faire l’objet d’un référendum.
    >>> La « Vérité révélée » de Marie-France Godin me fait penser à ce que je disais naguère de Nungesser* [dont JPM, est le digne successeur] à propos de l’urbanisme: « Depuis qu’il s’est assis dans le fauteuil de maire, il croit avoir la science infuse » et il n’est pas le seul élu dans ce cas…
    * Rappel:
    – RN a été viré pour cause de maladie (la bétonite) Maladie contagieuse à ce que l’on voit.
    – JPM était son premier adjoint.
    >>> petite remarque à JPM : depuis déjà un « certain temps » les lignes continues sont blanches…la ligne jaune, c’était à l’époque de Nungesser.

  • Monsieur Martin semble s’être engagé dans une voie qui consiste à faire le vide autour de lui : Michel GILLES qu’il a cherché à faire évincer du Nouveau Centre plutôt que de l’associer à son équipe;Marc Arazi avec qui il avait fait alliance lors des dernières élections afin de battre Mme MONTCHAMP;Bruno MORFIN, un fidèle de longue date à l’UMP qui avait acte de candidature pour les régionales et qu’il a tout fait pour écarter…Ses alliés et ses amis qui pourraient lui faire de l’ombre sont systématiquement écartés. Les nogentais une fois informés et conscients de ce raidissement sauront le moment venu faire le nécessaire pour renouveler la vie politique nogentaise. Vite de l’air.

  • Mr Morfin a mis beaucoup de temps à s’apercevoir ce qu’était la parole de Mr. MARTIN-encore une promesse non tenue- Mr MARTIN est le champion dans ce domaine.
    C’est faire trop d’honneur à Mr MARTIN que de dire qu’il a été le Premier Adjoint de R NUNGESSER (article sur le bétonage) il était le quatrième ou le cinquième – Ne croyez surtout pas que c’était le beau fixe entre tous les deux- Mais Mr NUNGESSER ,lorsqu’il enlevait une délégation à un Adjoint, ce qui fut le cas pour Mr MARTIN, il n’avait pas besoin d’une scène théatrale- ce qui va être le cas ce soir, lors du Conseil Municipal- Mais Mr ARAZI n’a que ce qu’il mérite – il a perdu son âme en se vendant à Mr MARTIN.
    Quant à Mr R. NUNGESSER, il a surement bétonné à la fin de son dernier mandat- mais il a supprimé toutes les impasses coupe gorges de la Grande Rue. Pour moi ,-je fus son Adjoint pendant 10ans- ce fut un grand Maire et qui respectait l’opposition ,lui

  • Chacun a ses références Mme Lejeune : Sarkozy, Villepin, moi je suis plutôt tendance Copé…Quant à Mr Martin, la fin de son dernier mandat est 2014…Il s’est bien engagé lors de sa campagne à laisser sa place à d’autres après…Alors que les citoyens nogentais qui veulent s’engager le fassent…
    Cela va peut-être commencer dès 2011…qui sait?

  • M. MORFIN, vous vous raidissez bien inutilement et vous auriez besoin de prendre un grand bol d’air à la montagne.

    Vous vous mettez trop facilement à la place des Nogentais qui ne se trompent guère au moment du vote.

    D’autre part, à propos de l’entourage de J.JP MARTIN, l’expérience montre qu’il est utile de distinguer ses véritables soutiens. Ce qu’il fait. Sans pour autant faire le désert autour de lui.

  • Du point de vue de l’urbanisme, trois catégories:
    >>> Ceux qui sont satisfait et souhaitent continuer dans la même voie et reconduiront les mêmes ou leurs semblables qui voteront le PLU comme ils ont voté le POS de Nungesser, certains sans chercher à comprendre. C’est leur droit, mais qu’ils annoncent la couleur et ne nous serinent pas la protection des zones pavillonnaires, le bien vivre, la conservation des espaces verts et des arbres… Pas de démagogie, ayez le courage de vos opinions.
    >>> Les ennemis du bétonnage et de la densification qui espèrent toujours arrêter le massacre.
    >>> Ceux qui s’en moquent et qui vont à la pêche.

    Pour revenir aux propos de Josette Lejeune, un petit rappel: si R.Nungesser a été « viré, il y avait une raison.
    Il aurait mérité de recevoir un grand prix de la tronçonneuse. (pour être juste: j’ai assisté à l’occasion de la fête des arbres à la plantation de 5 ou 6 spécimen)

    Le centre ville et autres réalisations: difficile de savoir d’où viennent les idées dont les élus s’attribuent les mérites (des maires aux Présidents de la République) et dont ils sont crédité. En tout cas, ce n’est pas lui avec ses petites mains et son argent qui a rénové le centre ville.

  • « On est jamais payé que par l’ingratitude »
    Cette phrase est jolie, tellement que Mr Martin doit bien savoir de quoi il parle !

  • COMME QUOI NUL N’EST INDISPENSABLE, M. MORFIN !!!…

  • Par communiqué (cf le billet de Nogent-citoyen.com du 18 janvier), Mr Martin signifiait très clairement que Mr Arazi avait transgressé la ligne jaune et que dorénavant celui ci devenait un simple conseiller d’opposition « ce qu’il a toujours été » précise même J JP Martin (ah bon, l’alliance passée naguère avec M Arazi était donc une alliance avec un opposant ?). On y perd son latin ! D’autant que suite au référé, on nous dit en Mairie, que M Arazi est toujours bien rattaché à la majorité municipale (ce qui a été dit par l’avocat de la Ville au tribunal) !
    Dans le fameux communiqué évoqué plus haut, Mr Martin reproche à M Arazi de ne rechercher que son intérêt personnel et de ne pas s’occuper de la Ville. Mr le Maire aurait-il le monopole du sens de l’intérêt général et plus encore serait il dénué de tout attachement à son intérêt personnel ?
    Des rumeurs courent ici ou là que Mr Martin afficherait clairement son intention de se représenter une nouvelle fois aux municipales de Nogent (en 2014) : j’avais -moi qui ai fait partie de son comité de soutien en 2008- lu avec tous les nogentais qu’il s’engageait clairement à exécuter son « dernier » mandat. Citons en effet ces lignes pourtant claires de Mr MARTIN entre les deux tours, lors de la dernière municipale (16 mars 2008) :  » Si vous m’accordez votre confiance , à l’issue de ce second mandat, qui sera mon dernier mandat, comme je m’y étais engagé en 2001, je souhaite laisser aux Nogentaises et aux Nogentais une ville du XXI siècle (…).J’aurai 6 ans pour réaliser mon projet et préparer les hommes et les femmes qui auront à prendre le relais. »
    Que Mr Martin ne s’en fasse pas, les nogentais ne manquent pas de capacité et de sens de l’engagement.
    J’espère cependant que Mr Martin tiendra sa parole car à faire des leçons de morale aux autres, j’imagine que lui-même doit être irréprochable.

  • le commentaire 16, long, répétitif et sopo n’exhale que de la rancoeur, hélas !

    Un 3ème mandat pour le Maire, pourquoi pas ?
    Les Nogentais savent reconnaître en J.JP MARTIN un élu qui agit en faveur de la Cité et ne passe pas son temps en vaines paroles.

  • – Le commentaire N°16 rappelle et précise des faits ainsi que des paroles de JPM qui sont loin d’être vaines, donnons en acte à MFG. Mais qui a dit « les promesses des politiques n’engagent que ceux qui les écoutent » ?
    Reconnaissons que les commentaires de MFG ont le mérite de ne pas être répétitifs, les louanges de son super-champion qu’elle défend bec et ongles sont variées et exhalent une admiration sans faille. Et gare à ceux qui ne la partagent pas !

  • Le commentateur n° 18, frustré du sport (résultats sans doute insuffisants aux jeux olympiques ?) superchampion de la politique en chaise longue et contestataire professionnel avéré n’aime manifestement pas le Maire. Sauf que le Maire a une légitimité et qu’il est soutenu par une Majorité dans la mise en oeuvre de ses projets.

    Vous pouvez toujours spéculer sur l’avenir en champion du baratin que vous êtes. Surtout, ne manquez pas de prendre date pour les prochaines élections et….présentez-vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *