Société | Nogent-Sur-Marne | 15/02/2010
Réagir Par

Fête de la femme à la salle Emile Zola

A l’avant-veille de la journée de la femme, l’Association de danse africaine Awéfa organise la fête de la femme le samedi 6 mars de 14 heures à 23 heures à la salle Emile Zola, parrainée par le groupe de danseuses-chanteuses les Nubians. Au programme : défilés, spectacles, stands de maquillage, projectiond de films, concerts et bal sur des musiques du monde avec DJ. L’entrée est gratuite mais une récolte de fonds au profit d’Haïti sera organisée à cette occasion.

En attendant , l’association organise également un stage de danse africaine pour les débutants (niveau de 0 à 3 ans) le samedi 28 février prochain de 14h30 à 17h30 à la Maison des associations. Tarifs: 25 € adhérent / 35 € non adhérents.
Plus d’information sur l’association Awefa

Cet article est publié dans , avec comme tags , , , , , , ,
3 commentaires pour Fête de la femme à la salle Emile Zola
  • Je préfèrerai que l’on parle de la « journée des femmes »
    De femmes dont on a l’impression que la condition régresse dans certaines sociétés y compris la nôtre : pratique de l’excision, du mariage forcée, des codes d’honneur, de la prostitution etc. Un défi plus que jamais d’actualité.

  • Pour M. MORFIN.

    vos discours fumeux et inconsistants à l’intention des lecteurs de la toile vous décrédibilisent chaque jour un peu plus. Après avoir fait les yeux doux et allégeance à différents responsables politiques pour être inscrit sur une liste électorale, vous vous êtes tardivement rendu compte que la confiance n’était pas au rendez-vous, tout comme le bon peuple qui ne se fait aucune illusion sur la sincérité de votre démarche.

    Alors, que vous reste-t-il ? La fête des femmes pour essayer de plaire ? Mais celles-ci ne savent même qui vous êtes, ni la nature de votre engagement et elles n’ont cure de vos attentions sélectives.

    Alors, en définitive, que vous reste-t-il vraiment ? La chasse au renard dans le bois de Vincennes ? Mais là, suivant notre préconisation, il serait plus utile d’utiliser le filet pour capturer l’animal plutôt que le gourdin qui reste d’un maniement délicat, surtout si on s’avise de le brandir en moulinets. Ce qui risque de vous faire retomber le gourdin sur la tête.

  • Bravo ,Aya pour ce que tu fais!!Non seulement tu es une artiste
    qui cherche à faire partager ton art en l’enseignant mais en plus
    tu as un très grand coeur! Tu es un modèle à Nogent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *