Publicité
Publicité : Fête des solidarités
Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 20/09/2010
Réagir Par

Grand Paris Est : Orbival ne veut pas se serrer la ceinture

Publicité

Petite ou grande ceinture, telle est l’une des questions qui se posent dans le cadre du futur métro périphérique de région parisienne. Le projet de réseau de transport du Grand Paris (élaboré par L’Etat) propose une boucle assez large reliant les grands pôles économiques (Orly, Rungis, Marne la Vallée, Roissy…) tandis qu’Arc Express (région) réfléchit à la fois à une option large ou plus rapprochée. Conciliant les deux, l’association Orbival,

qui milite depuis plusieurs années pour un métro périphérique de l’Est parisien permettant de relier entre elles les villes du Val de Marne sans passer par Paris, propose une double boucle du côté Est. La première reprendrait une partie du tracé de la ligne E, passant par Val de Fontenay, Rosny…, l’autre pousserait plus à l’Est jusqu’à Noisy, Chelles, Clichy-Montfermeil…

Pour financer cette fourche, une piste serait de remplacer une partie du futur métro de l’Ouest parisien par un tramway. En parallèle, l’association, conduite par le Président du Conseil général du Val de Marne, Christian Favier (PCF), et le chef de son opposition, Jacques JP Martin (UMP, maire de Nogent sur Marne), poursuit son lobbying pour obtenir un maximum de stations permettant de mailler au mieux le territoire, de relier des pôles actuellement pas très bien desservis comme par exemple l’Institut Gustave Roussy de Villejuif et de stimuler le développement économique autour de ces nouvelles gares.

Débat public à partir du 30 septembre

Afin d’évaluer les avantages et inconvénients des deux grands projets de transport périphérique en lice (celui de la région et celui de l’Etat), et de concerter la population sur le terrain, une série de débats publics locaux se tiendra du 30 septembre au 31 janvier. (Voir billet consacré sur ce sujet).
Pour rappel, trois réunions communes aux deux projets se tiendront dans l’Est parisien. La première à Créteil le 20 octobre à 20h (Faculté de droit, amphithéâtre A1), la seconde à Champigny le 10 novembre à 20h (Gymnase Tabanelli) et la troisième à Rosny sous Bois le 17 janvier 2011 à 20h (Cinéma UGC Ciné Cité). A Nogent sur Marne, une réunion territoriale Arc Express se tiendra également le 8 novembre à 20h (Salle Charles de Gaulle).

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
4 commentaires pour Grand Paris Est : Orbival ne veut pas se serrer la ceinture
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi