Société | Nogent-Sur-Marne | 24/08/2010
Réagir Par

Le Grand Paris de 1789 à nos jours

Publicité

La constitution de la banlieue,  son patrimoine propre et ses relations avec la capitale depuis la révolution, tel sera l'objet du neuvième colloque historique organisé par les archives de Nogent et du Perreux le samedi 18 septembre à l'occasion des journées du patrimoine. Cette conférence se tiendra à la Scène Watteau de 9h30 à 18h. Concernant la période contemporaine, c'est l'architecte urbaniste Roland Castro qui viendra évoquer sa vision

 de la reconquête des berges tandis que le maire de Nogent s’exprimera sur Paris Metropole en tant que vice-président de ce syndicat. Ci-suit le détail du programme et des intervenants. Entrée gratuite sur inscription, réservation directement auprès des archives de Nogent sur Marne ou du Perreux sur Marne.

Matin

9 h 30 Accueil des participants par Jacques J.P. Martin, président de la Communauté d’agglomération,maire du Nogent-sur-Marne, et Gilles Carrez, 1er vice-président de la Communauté d’agglomération,député-maire du Perreux-sur-Marne.
Présidence : Emmanuel Bellanger

Des territoires partagés

10 h 00 Virginie Capizzi Centre de Recherches Historiques,UMR 8665 CNRS, EHESS
De l’espace divisé au territoire annexé :l’impact des fortifications de Paris à Gentilly.
10 h 30 Emmanuel Bellanger Chargé de recherches au CNRS, membre du centre d’histoire sociale du XXe siècle (UMR 8058) à lUniversité de Paris I
Le Grand Paris de la Belle Époque au temps présent : une histoire à répétition de conflits et de compromis entre l’État, la capitale et ses banlieues.
11 h 00 Julia Moro Doctorante en histoire, Université de Paris-Est Créteil Val-de-Marne
La création du Val-de-Marne, équiper et aménager un territoire inédit à la recherche d’une identité et d’un développement qui lui est propre.
11 h 30 Marie-Claude Blanc-Chaléard Maître de conférences, Université de Paris I
Les migrations qui ont fait la région parisienne.
12 h 00 Discussion, pause
12 h 15 Déjeuner libre

 

 

Après-midi

Un patrimoine commun

14 h 30 Ruth Fiori Historienne du patrimoine, docteur en histoire de l’art, Université de Paris I
Autour du pavillon Baltard : réflexion sur les autres vestiges d’architecture parisien aujourd’hui en banlieue (XIXe-XXe siècles).
15 h 00 Laurence Bassières Doctorante en histoire de l’architecture, Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Quand la Commission du Vieux Paris inventoriait la banlieue : le Casier archéologique et artistique du département de la Seine.
15 h 30 Discussion, pause

Paris-Banlieue, aujourd’hui et demain

16 h 00 Roland Castro Architecte-urbaniste
Reconquérir les berges pour une nouvelle urbanité.
16 h 30 Jacques J.P. Martin Vice-président de Paris-Métropole
Le Grand Paris aujourd’hui et demain.
17 h 00 Discussion, pause
17 h 30 Conclusion

Voir tous les billets consacrés aux Journées du patrimoine 2010 :
.Colloque sur le Grand Paris de 1789 à nos jours
.Visites commentées et sites en centre-ville (Joinville, Nogent, Le Perreux, Fontenay, Saint-Maur)
.Un tour à l’hôpital
.Journées du patrimoine sur les bords de Marne
.Rendez-vous des voitures anciennes à Nogent

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Agenda, Est Parisien 2, FB, , Le Perreux-sur-Marne, Nogent, www
6 commentaires pour Le Grand Paris de 1789 à nos jours
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi