Société | Nogent-Sur-Marne | 12/07/2010
Réagir Par

L’enquête publique sur le projet du pôle RER A joue les prolongations

Publicité

Lancée mi-juin, l'enquête publique concernant le réaménagement du pôle RER A reflète la vivacité du débat qui a prévalu autour de ce projet depuis le départ, à chaque réunion publique et au sein du conseil municipal. Bien que seule une vingtaine de remarques aient été consignées sur le cahier, essentiellement à partir du 25 juin, des centaines de courriers et pétitions seraient arrivés sur le bureau du commissaire enquêteur (un billet plus détaillé fera un état précis de la mobilisation au terme de l'enquête). La grande majorité des commentaires regrettent l'évolution du projet, entre sa présentation en 2008 et son état actuel.

Prolongation jusqu’au 23 juillet

Les principaux reproches portent sur les hauteurs, la densité, la crainte d’un nombre insuffisant de stationnements et la construction d’un immeuble de logements place Pierre Sémard, en place de l’ancienne gare de la ligne Paris Bastille, directement en bordure des voies de RER.  Quelques rares commentaires positifs figurent aussi, dont deux rien que dans la journée d’aujourd’hui. L’enquête publique qui devait initialement se clore ce vendredi 16 juillet, a été prolongée d’une semaine et se terminera donc le vendredi 23 juillet. Le commissaire enquêteur tiendra une permanence le vendredi 23 juillet de 14h à 17h.

Le conseiller municipal Marc Arazi qui avait réclamé une prolongation, idéalement d’au moins deux semaines à partir du mois de septembre dans un courrier envoyé au commissaire enquêteur la semaine dernière, s’est déclaré satisfait d’avoir été entendu. L’ex tête de liste Nogent c’est maintenant, rallié à la majorité municipale au second tour, avait voté contre le lancement de ce projet – en l’état, lors du conseil municipal du 8 mars (contrairement à son ex co-listière Anne Renoux, également ralliée à la majorité municipale). Trois membres du groupe Nogent avec vous (Michel Gilles, Michel Devynck et Marie-Anne Montchamp) sur six avaient également voté contre tandis que le PS s’était abstenu. Après avoir lancé une pétition commune avec plusieurs associations locales (Portes de Nogent, les Riverains du Pôle Leclerc, Nogent Demain et l’Association Des Contribuables Nogentais), Michel Gilles a également indiqué (sur notre forum) qu’il pensait saisir le préfet et le commissaire enquêteur pour réclamer la prolongation de l’enquête publique hors période scolaire, et après diffusion à tous les Nogentais d’un document à jour concernant la description précise du projet.

Infos pratiques :
Le service d’ubanisme est situé au 9, rue Jean Monnet (dans la rue qui longe le RER E, près de la Scène Watteau) et ouvert de 9h à 12h et 14h à 17h30 (17h le vendredi), du lundi au vendredi.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags enquête publique, FB, Nogent,
33 commentaires pour L’enquête publique sur le projet du pôle RER A joue les prolongations
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi