Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 25/11/2010
Réagir Par

L’immobilier parisien repart à la hausse, sans oublier la banlieue Est

+31,6 % en un an, telle est l’augmentation annuelle,  du prix médian* des maisons anciennes vendues au Perreux sur Marne, une hausse record dans le secteur. Les prix de l’immobilier au troisième trimestre 2010 qui viennent d’être publiés par la Chambre des notaires d’Ile de France, confirme la reprise de la hausse, à Paris intra-muros d’abord, où quelques arrondissements caracolent au-dessus de 10 000 € le m2, mais aussi dans la banlieue…

Autour de Nogent, Montreuil poursuit sa montée spectaculaire avec + 45 % de hausse du prix médian*/ m2 sur 5 ans (soit 15 points de plus que la moyenne Ile de France) pour les appartements anciens. Les villes les plus chères du secteur sont d’abord Vincennes et Saint Mandé (de plus de 5000 à plus de 6000 € le m2) qui équivalent presque aux 12ème et 20ème arrondissements parisiens. Nogent est juste en dessous de la barre des 5000 €/m2 (pour les appartements anciens bien sûr car le neuf dépasse les 6000 €/m2). Suivent Fontenay, Montreuil, Le Perreux, Saint-Maur, Joinville. Concernant les maisons anciennes, Saint-Maur est en tête, à 537 000 € le prix médian* du pavillon. Chiffres non encore disponibles sur Nogent pour les pavillons.

Cliquer pour voir l’ensemble des valeurs des villes autour de Nogent.(Ou ici sous format Excel)

Voir aussi l’ensemble des données en Ile de France directement sur le site de la Chambre des notaires d’Ile de France.

A noter que ces chiffres, même s’ils sont publiés à partir d’un nombre de transactions significatif, restent à prendre avec du recul. Les prix dépendent bien-sûr des quartiers et des caractéristiques du bien,  pas seulement de la commune de résidence.
* Pour rappel également, le prix médian ne correspond pas à la moyenne (somme des prix des biens divisée par leur nombre d’unités) mais au prix du bien situé exactement au milieu (50 % des logements vendus dans la même commune sont plus chers, 50 % sont moins chers).

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour L’immobilier parisien repart à la hausse, sans oublier la banlieue Est
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi