Société | Nogent-Sur-Marne | 22/05/2010
Réagir Par

Orbival tend son Arc

Au terme d’un lobbying sans relâche des élus locaux et après plusieurs retournements de situation, Orbival – le projet de métro de l’Est parisien,  devrait bien voir le jour  alors que les deux propositions de métro périphérique, Arc Express initié par la région pour renforcer les liaisons entre banlieues et le grand huit de Christian Blanc, destiné à relier les pôles économiques stratégiques, ont trouvé un terrain de conciliation lors de la Commission mixte paritaire (CMP) Sénat-Assemblée nationale du jeudi 20 mai (voir plan des 2 projets). Cette réunion entre les deux chambres parlementaires a remis sur les rails le projet régional Arc Express (dont le tronçon Est correspond au tracé d’Orbival) précédemment renvoyé au dépôt par le Sénat.

« Les nouvelles sont très bonnes, a déclaré hier Jacques JP Martin, maire de Nogent sur Marne et vice-président de l’association Orbival. Nous avons obtenu lors de la Commission que le début de l’opération commence par la section Est d’Arc Express, qui correspond au parcours prévu par Orbival, dès 2013. »  La future liaison devrait disposer d’une gare Nogent – Le Perreux, non pas au niveau de l’actuelle station de RER E mais au au niveau de la place Leclerc  du Perreux sur Marne (voir plan ci-dessous), sur la nationale 34, à équidistance des stations de RER A de Nogent sur Marne et de Neuilly Plaisance.  Une  station est également prévue sur Champigny. En attendant la suite, le musée d’art moderne du Val de Marne (le MacVal) expose du 2 au 18 juin les différents projets d’architecte pour les futures stations de ce métro du département.

19 commentaires pour Orbival tend son Arc
  • buzz buzz buzz !

    Le positionnement annoncé est à moins de 200 m de Val de Fontenay.

    Nogent était précédemment crédité de 2 stations Orbival, 0 aujourd’hui.

    Tout ceci sera certainement clarifié dans un an (après les cantonales) …

  • Oui, notre conseiller général ramène la couverture à lui, mais il n’y est strictement pour rien, pire encore comme le dit arena…
    Il semble, selon les dernières rumeurs, renoncer à Paris Métropole…En fait la majorité des adhérents ne veulent pas vraiment de lui. Dur dur de rester dans le coup !

  • Le pauvre personne ne l’aime

  • Heureusement qu’il n’y a pas de station Orbival à Nogent !
    Cela évite l’arrivée de nouveaux véhicules « rabattants » sur Nogent;
    Nous serons déjà en déficit de plus de 300 places, avec la réduction de l’offre de stationnement liée au pôle RER A, il ne faut surtout attirer de nouveaux utilisateurs des transports publics qui ne pourraient pas se garer à proximité de la station Orbival
    C’est d’ailleurs la nouvelle politique préconisée par Eiffage :
    « Une politique tarifaire moins accommodante pour les non résidents améliorera la rotation des emplacements et permettra
    une libération significative des espaces actuellement occupés par des « voitures ventouses » ou des stationnements de
    « confort ».

    Le problème est que nous, Nogentais, serons des non résidents lorsque nous devrons nous rendre en voiture à Fontenay pour attraper Orbival
    Cherchez l’erreur…

  • Sur la carte du site Orbival, il y a toujours un arret à Nogent, Nogent le Perreux. Je suppose que vous n’avez pas été pertubé par le fait que l’on parle de « Nogent sur Seine »

  • monsieur Morfin ..;vous n etes pas en forme …..tout ceci n est pas tres constructif …..pouvez vous nous eclairer sur la nature de vos sentiments sur notre maire …. 🙂

  • à étonnant…(au fait, c’est qui ?)
    Les sentiments n’ont pas de place en la circonstance…
    Je n’approuve pas le cumul des mandats qui obère la diversité des concours et leur efficacité.
    Nous allons être confrontés à un renouvellement du mandat de conseiller général à nogent en 2011.
    je pense que cette échéance devrait être l’occasion de scinder les deux mandats : maire et conseiller général.
    Par ailleurs, notre maire actuel s’est engagé, dans sa dernière campagne, à éxécuter son dernier mandat municipal. Je pense que cela devra être l’occasion non seulement de désigner une nouvelle personnalité mais aussi de changer la politique municipale actuelle qui a sacrifié à l’expansion démographique et la construction immobilière le maintient de la qualité de la vie (du point de vue urbanistique et du point de vue des équipements publics) dont Nogent a hérité.
    je prépare à ce jour une lettre ouverte au maire pour l’alerter sur certaines dérives actuelles et pour lui demander de renoncer à un nouveau mandat de conseiller général. Ce serait lucide et courageux de sa part. Nogent est prioritaire, le département vient après, d’autant que la majorité de celui-ci est opposé au camp que représente Mr Martin. Il vaut mieux que l’UMP investisse une nouvelle personnalité qui pourra se présenter aux élections territoriales de 2014. Voilà ce que je pense.

  • @ mr morfin …pour mon identité ….que vous connaisiez mon nom ou non ..changerait’il vos commentaires ? ….pour vous rassurez (enfin je ne pense pas que vous soyez inquiet 🙂 ) je suis un obscur nogentais anonyme qui ne roule pour personne , qui n a (rassurez vous) aucune ambition politique . Mais que la critique systématique exaspere ….et autant votre poste n°2 m’agace ….autant votre réponse ci-dessus est argumentée. Pour le cumul des mandats (vaste débat )…vous allez être etonné …je suis assez d’accord avec vous !

  • 8 étonnant a dit:
    >> « D’accord pour le non cumul des mandats, vaste débat »
    – Première observation: il semble qu’à part les cumulards eux-mêmes une majorité soit du même avis.
    – Deuxième observation: non, on peut agir sans débats à n’en plus finir, les espagnols l’ont fait, çà tient en quelques mots: « interdiction du cumul des salaires »
    Vous constateriez du changement.
    >> Autre point effleuré, l’emploi du « pseudo »- C’est inhérent à Internet, on le retrouve sur tous les sites, les forums, les blogs et c’est très bien ainsi. Cela peut éviter des représailles directes, il faut s’attendre à tout. Celles et ceux qui pensent trouver avantage à se faire connaitre (par exemple et sans le critiquer par ambition politique) ont la faculté de se dévoiler.

  • @javo. interdiction pur et dur des cumuls ? ..pourquoi pas , mais peux être que des cas particuliers peuvent ce présenter . Pour les cumuls des « salaires » qui ne sont que des indemnités, importantes certes ….mais quand nos politiques font « le métier » …..je pense que c’est mérité ..(.pas de vie de famille , être de le centre de toutes les polémiques ,etc ..) je ne prendrai leurs places pour rien au monde …et pourtant quel activité ou métier passionnant …alors oui ….je suis d’accord avec vous javo …..quand la politique ne deviens qu’un attrait uniquement pour le pouvoir ….;(nous le voyons chaque jours sur ce forum) ..;supprimons le cumul purement et simplement .
    Concernant l’anonymat …..c’est effectivement inhérent à internet et quand les « posts » sont constructifs …est il vraiment important de savoir si c’est pierre , Paul ou jacques

  • Martine AUBRY a défendu au sénat l’idée d’une séparation entre mandat local et mandat national. même a gauche, l’idée est loin de faire l’unanimité…
    L’expression de député-maire (ou de sénateur-maire) n’aurait alors plus de sens : qu’en pensez vous ?
    Concernant le cumul des indemnités, l’Espagne effectivement a adopté une position courageuse. En France, les indemnités des élus sont plafonnées…Les citoyens devraient être parfaitement informés sur le niveau d’indemnités perçu par leurs élus. Ne serait ce pour éviter le soupçon. Les français et l’argent, cela n’a jamais été simple…

  • sur les indemnites de nos hommes politiques …il existe un topo sur le site de l’assemblee nationnale qui semble à la première lecture très clair….soit pour un député 5261 euros net ….mais il faut rajouter pour un mandat local 2743 euros maximum …ensuite differentes indémnités liées à l’exercice de leur mandat ….bref .est ce trop?, pas assez ?voila une question dont la réponse n’est pas si simple ……

  • Pour les parlementaires, ce n’est pas simple, surtout qu’il faut y ajouter toutes sortes d’avantages…
    Pour les mandats locaux, les situations sont diverses aussi : le nombre d’habitants pour les maires , la position de la Ville sur le département (préfecture, chef lieu d’arondissement), les communautés d’agglomération, les conseillers généraux et les conseillers régionaux avec la spécificité des territoires…Mais il y a aussi les syndicats intercommunaux etc. sans parler aussi des avantages en nature.
    Le problème et l’attrait des cumuls est là. Ce sont les indemnités qui commandent la stratégie des hommes politiques.

  • @Mr Morfin . pensez vous que la majorité de nos hommes politiques cumul les mandats pour les indemnites ?..j espere sincerment que vous vous trompez ou que cela concerne une minorité …J admet que je dois être un tantinet naif ! 🙂 …Par contre sans rentrer dans une polemique sterile (que je décris tant!!) . Pouvez vous m’expliquer , vous ou Mr Gilles pourquoi notre député , ne siege Jamais au conseil municipal? ..pour moi là est le probleme du cumul des mandats …

  • Ce n’est pas uniquement un problème de cumul, c’est aussi et surtout le statut de l’opposition dans les collectivités territoriales qui fait que le travail d’élu d’opposition s’exerce dans de très mauvaises conditions :
    • Absence d’information suffisamment en amont pour peser sur les prises de décision
    • Très faible moyens d’expression là où les majorités mobilisent tous les moyens publics pour faire de la propagande au frais du contribuable
    ,
    On voit partout l’opposition s’étioler. :
    • Au conseil régional d’Ile de France avec un très fort taux d’absentéisme de l’opposition (sans compter les séances où V Pécresse vient faire la sieste)
    • Au conseil général du Val de Marne où l’opposition a abdiqué et collabore de fait avec la majorité
    • Au conseil municipal de Nogent où théoriquement il y a 9 (+2 Nogent c’est maintenant ?) élus d’opposition.
    ,
    Partout, la tentation est forte soit de rallier la majorité, soit d’être totalement passif (ce qui est probablement plus honnête au regard des électeurs)
    ,
    Et si les indemnités ne sont pas l’unique motivation des élus, elles garantissent souvent la servilité. Au Parlement, l’égalité de traitement des élus d’opposition avec ceux de la majorité limite les possibilités « d’acheter » les élus d’opposition (ce que certains appellent la politique d’ouverture !)

  • Je suis globalement d’accord avec vous . Cependant , vous en tant qu ‘elu de « l’opposition « vous êtes tjrs présent et plutôt actif au conseil municipal . Mme Montchamps quand à elle brille par son abscence et je ne pense pas que c’est le plus honnête au regard des electeurs . Je comprend le sentiment de frustration , d’être peu entendu mais pour moi ..;le vrai respect de ses electeurs c’est de leurs démontrer un reel interet . ce que vous faite vous …mais malheureusement pas Mme Montchamps , qui semble ce preoccuper plus de son avenir « nationnal » que des nogentais et des habitants du Val de Marne . En tout cas , pour finir …. 🙂 ….même si je suis loin d’être d’accord avec vous sur toutes vos positions , je trouve que vous êtes le seul qui avez un discours cohérent et une légitimité . (compliment sincere et gratuit 🙂 )

  • Merci pour vos propos, mais essayons de ne pas personnaliser le sujet (je ne suis pas représentatif de la classe politique et mon cas personnel est sans intérêt pour répondre à la question sur le cumul des mandats)
    On constate que la France se distingue des autres démocraties par le nombre très élevé de ses élus et par le cumul assez systématique des mandats pour les « professionnels de la politique ». Cela pose des problèmes bien identifiés :
    • L’absentéisme et le manque d’implication que vous dénoncez
    • Les conflits d’intérêt
    • et le détournement de certains mandats pour servir des intérêts personnels et/ou locaux
    .
    Mais certains objecteront que c’est une obligation pour faire une carrière politique :
    • cumul d’indemnités pour obtenir un revenu confortable
    • cumul de mandats pour favoriser ses ré élections et garantir le risque d’être battu sur l’un de ses mandats
    .
    On pourrait poser la question autrement :
    Faut-il des professionnels de la politique ?
    et en quoi des politiciens de carrière défendent-ils mieux l’intérêt général ?
    Depuis les débuts de la décentralisation, la fonction publique territoriale a beaucoup progressé en matière de compétences, beaucoup plus que les élus. Il n’est donc pas nécessaire d’avoir des professionnels de la politique pour assurer une bonne gestion des affaires publiques.
    De plus, la professionnalisation de la carrière politique accentue le fossé entre la classe politique et les citoyens. Un bon moyen d’atténuer le rejet de la politique serait d’associer davantage de personnes à la vie publique en interdisant le cumul, et en limitant le nombre de renouvellement de mandats rémunérés.

  • des professionnels de la politique ? ..malheureusement on en constate chaque jour ses limite ? Alors oui pour l interdiction des cumuls de mandat et je suis assez d accord pour limiter a deux mandats maximum . Maintenant , gerer une ville ou être député sans l’appui d’un parti politique (tout du moins dans les grandes villes) cela semble malheureusement impossible . Nous avons pu le constater à Nogent avec Mme Debacker et mr Arazi . Regardons à Nogent …..est il sincerement impossible de gerer notre ville dans un consensus ? les tensions entre Mr Martin et Mme Montchamps , influencent elles reellement la non communication entre vous ? …en fait le reel probleme de Nogent ..c’est que les nogentais ne s’y retrouve plus !!!

  • A titre personnel, je trouve regrettable de créer une « nouvelle » ligne, n’as t-on pas déjà, la grande ceinture, la complémentaire, la stratégique… qui ne sont plus ouvertes au service voyageur !!!!!!

    un trajet neuilly-plaisance – Villeneuve via bry-sur-Marne et Champigny-sur-Marne en moins de 20 minutes, c’est ce qu’offrait cette cligne il y a 60 ans !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *