Publicité
Publicité: Forum Export 94
Société | Nogent-Sur-Marne | 09/11/2010
Réagir Par

Paris Métropole élit l’UMP Jacques JP Martin à sa tête

Publicité

Alors que la rivalité entre l’Etat et la région parisienne bat son plein avec la menée en parallèle de deux projets distincts de métro périphérique et d’aménagement du territoire, Paris Métropole constitue une troisième voie dont l’objet est justement de faire entendre les voix des élus de terrain. D’abord ébauché par le maire de Paris, Bertrand Delanoë, sous forme d’une conférence

métropolitaine informelle courant 2006,  il s’est constitué en syndicat mixte d’études début 2009  regroupant au départ quelques 70 communes, majoritairement de gauche. Les édiles de droite, après avoir un temps hésité à rallier l’association (une initiative concurrente –Ile de France Métropole- ayant été lancée fin 2009  par Patrick Devedjian qui craignait que Paris Métropole ne constitue un outil électoral à l’approche des régionales) ont fini par franchir le pas ces derniers mois, le président des Hauts de Seine ayant lui-même donné le feu vert.

Premier président de droite

Symbole de cette ouverture politique, le syndicat a élu hier à l’unanimité son premier président UMP, en la personne de Jacques JP Martin, maire de Nogent sur Marne et président de l’opposition Majorité présidentielle au sein du Conseil général du Val de Marne (PCF).  Déjà vice-président de l’association,  il est l’un des premiers élus de droite à avoir rejoint le syndicat dès sa création. A son actif en termes de concertation gauche-droite : la création avec le président PCF du Conseil général du 94, Christian Favier, de l’association Orbival. Cette entité est à l’initiative d’un projet de métro val-de-marnais qui fait aujourd’hui consensus auprès des élus de l’Est parisien et dont le tracé est en partie repris par les projets de métro périphérique en cours.

Treize vice-présidents

L’association compte 13 vice-présidents : Dominique Adenot, maire de Champigny-sur-Marne; Patrick Braouzec, président de la Communauté d’agglomération de Plaine Commune; Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly-sur-Seine; Daniel Guiraud, maire des Lilas; François Kosciusko-Morizet, maire de Sèvres ;Laurent Lafon, maire de Vincennes; Philippe Laurent, maire de Sceaux; Jean-Yves Le Bouillonnec, maire de Cachan; Dominique Lefebvre, président de la Communauté d’agglomération de Cergy-Pontoise; Yannick Paternotte, maire de Sannois et Dominique Voynet, maire de Montreuil-sous-Bois, et, parmi les membres de droit (maire de Paris et présidents des Conseils généraux et de la région):Bertrand Delanoë et Jean-Paul Huchon.

170 collectivités adhèrent à Paris Métropole

Paris Métropole a également enregistré  hier l’adhésion de 20 nouvelles communes (dont Le Perreux sur Marne) et accueille donc désormais 170 collectivités dont les 8 conseils généraux de la région Ile de France et plus de 150 communes ou établissements publics de coopération intercommunale.

Six grands chantiers

Concrètement, Paris Métropole fonctionne par groupe de travail et planche sur six grands chantiers : les transports, le logement, la solidarité, le Grand Paris, La Défense et les projets métropolitains divers. Il s’agit d’un syndicat d’études qui n’a pas vocation à prendre des décisions mais à impulser dans un premier temps les échanges, la réflexion et les idées de projets communs. Les trois défis prioritaires : amplifier la solidarité financière – condition du développement économique et de l’emploi, construire une stratégie commune pour répondre à la crise du logement et prendre en charge le débat sur la gouvernance métropolitaine. Dans cetet perspective, le syndicat devrait formuler son avis sur les projets de réseaux de transport d’ici les prochaines semaines et présenter, lors d’un forum ouvert au public, les 110 initiatives métropolitaines issues des territoires.

Voir le site Internet de Paris Métropole.

Voir les derniers billets publiés sur le Grand Paris.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement
et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Paris Métropole élit l’UMP Jacques JP Martin à sa tête
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *