Société | Nogent-Sur-Marne | 10/11/2010
Réagir Par

Pôle Baltard RER A : Marc Arazi appelle le maire à la négociation

Publicité

Alors que plusieurs membres de l'opposition municipale ainsi que des représentants d'associations locales viennent de lancer un recours en justice contre le projet de réaménagement du pôle RER A par le promoteur Eiffage, Marc Arazi, conseiller municipal sans étiquette de la majorité municipale, ex-tête de liste Nogent c'est maintenant, vient de lancer un appel public au maire de la ville, Jacques JP Martin, pour lui demander de reprendre la concertation avec les élus et Eiffage.

Egalement opposé au projet en l’état, Marc Arazi avait voté contre lors du conseil municipal d’octobre 2010.  Ce dernier ne s’est néanmoins pas associé au recours collectif et explique sa position : « Je fais partie de la majorité municipale et ne souhaite  pas bloquer ce projet. Mon voeu est que l’on évite l’obstruction en trouvant un compromis acceptable et c’est pourquoi j’exhorte le maire à reprendre le dialogue, comme je l’ai fait au dernier Conseil municipal en demandant de surseoir au vote. J’ai conscience d’être dans une position d’intermédiaire et je l’assume. Je crois aussi que je ne suis pas le seul de la majorité à émettre des réserves sur le projet. » Voir le détail de l’appel.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

12 commentaires pour Pôle Baltard RER A : Marc Arazi appelle le maire à la négociation
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi