Société | Nogent-Sur-Marne | 09/04/2010
Réagir Par

Portes ouvertes à l’école Arborescences

L’école pour enfants précoces Arborescences organise des portes ouvertes lundi 12 avril de 17h à 20h. Pour en savoir plus sur cette nouvelle école, voir les précédents billets publiés sur ce sujet. L’école est située dans l’Espace Marie Curie, au 6, avenue Smith Champion à Nogent sur Marne. L’école animera également une conférence sur le thème  » le regard des autres sur l’enfant précoce » avec l’EPE (Ecole des parents et des éducateurs)  mardi 13 avril de 19h à 21h au Café des parents et des éducateurs (162 bd Voltaire), réserver avant au 01 43 67 54 00 (participation 3€).

 

 

2 commentaires pour Portes ouvertes à l’école Arborescences
  • Selon les précédents billets, cette école accueillait à ce jour 3 élèves. Je trouve que l’on fait beaucoup de pub pour une initiative très marginale. D’autant que l’enseignement public à Nogent est saturé ! D’ailleurs cettte école -dont les scolarités sont très élévées et cela se comprend aisément- bénéficie t elle de facilités de la part de la Mairie (loyer, mise à disposition…)? Quant à la méthode Montessori, je connais, car j’ai participé à la création d’une école de ce type à Paris (dans le 16è), mais c’est une école qui cherche à s’intégrer dans le contexte scolaire général. Le public dit des enfants précoces est très restreint et peut être un attrape-nigaud pour des parents que cela flatte d’avoir des rejetons bien plus doués que les autres !
    L’effort de la ville doit être ailleurs : il est paradoxal que d’un côté, le Maire voulait regrouper Guy Mocquet et Paul Bert et de l’autre qu’il cherche à promouvoir ces micro-écoles dites d’élite !
    Par ailleurs, où en est le processus de réaffectation de cet espace au sport ? En 2001, nous nous étions engagés à procéder à une telle réaffectation après la construction de Léonard de Vinci !

  • Bonjour, je me permets de réagir à certaines questions soulevées par le précédent commentaire, étant co-fondatrice d’Arborescences. Contrairement aux idées reçues, 2/3 des enfants précoces sont en échec scolaire, 1/3 redouble et 1/5 ne passe jamais le bac. Ils représentent environ 400 000 élèves en France et les enseignants ne reçoivent aucune formation sur le sujet à l’IUFM. Il ne suffit pas qu’un parent pense qu’il a un petit génie à la maison pour que celui-ci soit précoce. C’est plutôt des signes de souffrance à l’école, ou de perturbation dans sa classe qui vont les alerter et les amener à faire passer à leur enfant des tests de précocité. Malheureusement, une fois le diagnostic posé, très peu de solutions épanouissantes existent. C’est l’aspect social de notre projet et l’importance pour ces élèves d’avoir accès à une pédagogie spécialisée en amont pour favoriser un parcours scolaire réussi qui a convaincu Mr le Maire de soutenir notre ouverture. Certes les frais de scolarité sont élevés, car en France une école est obligatoirement hors contrat (cad sans aucune subvention de l’état) pendant ses 5 premières années, cependant nous proposons des tarifs réduits aux élèves nogentais et des bourses scolaires pour ceux qui ne peuvent assumer de tels frais. La précocité n’est ni une question de milieu ni une question de revenus, et nous ne nous positionnons pas du tout comme une école d’élite, mais plutôt comme une structure à finalité sociale, dont un des objectifs majeurs est la réintégration de ces élèves dans le circuit classique à partir du collège, nous travaillons d’ailleurs en ce sens avec l’académie de Créteil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *