Société | Nogent-Sur-Marne | 26/03/2010
Réagir Par

Réintégré dans la majorité municipale, Marc Arazi réclame ses délégations et lance sa lettre d’information indépendante

Le contentieux entre Marc Arazi, ancienne tête de liste de Nogent c’est maintenant, rallié à la majorité sur la base d’un accord lors du second tour des municipales de 2008, et Jacques JP Martin, prend un nouveau tournant. Après avoir été considéré comme ne faisant plus partie de la majorité municipale suite à sa prise de position sur le pôle RER A et démis de ses délégations (notamment celle de conseiller de la communauté d’agglomération) ainsi que de ses représentations de la ville au sein de différents établissements (office HLM, lycée…) lors du conseil municipal du 8 février, l’ex tête de liste Nogent c’est maintenant avait tout d’abord réclamé en référé des droits d’élu minoritaire  (mise à disposition d’une permanence et tribune dans le journal municipal). Mais la municipalité avait alors indiqué qu’il faisait toujours partie du groupe majoritaire, et que son détachement dans une catégorie « autres » sur le site Internet de la ville était une erreur du service communication. Désormais à nouveau considéré comme faisant partie de la majorité municipale, l’ élu a donc adressé une demande de recours gracieux pour être réintgéré dans ses délégations et représentations. En parallèle, le conseiller de la majorité lance sa propre lettre d’information aux Nogentais au nom de sa liste « Nogent c’est maintenant », afin d’exposer directement ses prises de position.  

Voir les différents billets déjà publiés sur ce sujet

Cet article est publié dans avec comme tags Arazi Martin, Elections - Politique, FB, Nogent
6 commentaires pour Réintégré dans la majorité municipale, Marc Arazi réclame ses délégations et lance sa lettre d’information indépendante
  • Marc a bien raison.Nogent a atteint le summum da la nungesserisation!!! LE CIRCULEZ RIEN A VOIR CELA SUFFIT!!!
    REGARDEZ LES 65 POUR CENT DE HUCHON AU BUREAU 16!!!
    AVEC Marc et surtout sans Montchamp qui est l’arriviste de chez arriviste, il faut que d’autres voies s’élévent!!!! Nogent a besoin d’etre libéré. Il y a 30000 Marc qui sommeillent a Nogent.

  • Le feuilleton continue donc !
    Cela devient quelque peu cocasse il est dedans ou il est dehors…
    Ce qui importe, ce sot les idées et les projets : faire une lettre où les sujets concernant Nogent est une chose utile et qui alimentera le débat.
    Je crois que dans la perpective des cantonales (mars 2011) cela s’impose. Je pense que d’autres feront de même : vive le débat et la démocratie.

  • David, la réponse à quelle question ?

  • Monsieur Arazi considère qu’il fait encore partie de la majorité municipale
    Mais sa position est elle tenable lorsqu’il vote contre le projet phare de la mandature : le contrat programme pour la réalisation du projet urbain Cité des affaires nogent baltard CM du 8 mars dernier) ? N’est ce pas tout simplement contradictoire ?
    Ce vote contre n’a d’ailleurs été accompagné d’aucune explication de vote ! Les nogentais méritent d’être éclairés.
    Michel Gilles n’a pas pris part au vote et a fourni diverses explications sur sa position. Les échanges qu’il a eu avec le Maire ont d’ailleurs été très instructifs, à plusieurs égards d’ailleurs. Affaire (la cité des affaires) à suivre…

  • Alors, il n’y a de place que pour des conseillers « godillots » qui votent le petit doigt sur la couture du pantalon! Edgar Faure préconisait des majorités d’idée, où la prise de position ne serait pas commandée par l’origine du projet, mais par la conviction personnelle, et même, pourrait-on ajouter, sur le respect du programme et des promesses électorales, ce qui me semble bien être le cas de Marc Arazi. A contrario, pas celui du maire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *