Société | Nogent-Sur-Marne | 09/07/2010
Réagir Par

Retour sur le conseil municipal du 5 juillet

Lancement du PLU, réflexion sur la municipalisation du conservatoire Francis Poulenc, reconduction du contrat de prestation de cantine auprès d’Avenance, nouveau projet immobilier rue Gaston Margerie, reconduction (au niveau du Sedif) de Véolia comme prestataire pour l’eau potable, modification du budget primitif, projets au sein du pôle jeunesse, création de vacations pour l’enseignement de l’anglais en grande section de maternelle, accord avec les VNF (Voies navigables de France) pour l’aménagement des berges de la Marne… tels ont été les principaux sujets traités lors du Conseil municipal du 5 juillet qui a duré près de 3 heures. Quelques sujets ont fait l’objet de billets spécifiques. L’enregistrement sonore est également disponible pour les 2 premières heures et demie (jusqu’à la fin de la discussion sur Véolia et le Sedif).
Voir également  à ce sujet le relevé de décisions officiel de la mairie.
Les positions du conseiller municipal Marc Arazi
Les positions du conseiller municipal Michel Gilles

Voir le Procès verbal complet de ce Conseil municipal

Cet article est publié dans avec comme tags Compte-rendu de Conseil municipal, FB, Nogent
6 commentaires pour Retour sur le conseil municipal du 5 juillet
  • Le débat autour du lancement du PLU, lors du denier conseil municipal , a été quelque peu affligeant : juste commentaire de Mr Geib pour dire qu’aucune orientation donnée par la Ville n’est proposée et que l’enquête menée par l’école d’architecture avait été réalisée sans aucune concertation avec les associations et les nogentais, d’où le risque d’un discours théorique et plaqué. Les interventions de Mr Arazi ont été systématiquement brocardées notamment par E Debaecker s’arrogeant le droit de donneuse de paroles durant le conseil (elle se prend pour le maire bis ?) ! L’élaboration du PLU est prévue sur deux années, ce qui veut dire que , commencée en avril 2008, il aurait pu être voté en juin 2010 et constituer alors un document opposable auix partenaires du projet Quartier des affaires Nogent Baltard.
    concernant le SDRIF dont le Maire évoque le dépôt au Conseil d’Etat (il n’est toujours pas validé donc à ce jour), le Maire fait remarquer que si tel ou tel point n’est paraît discutable, il importera de le faire savoir dans le PLU nogentais. Ce qui veut dire que le procédure du PLU n’était pas conditionné par le futur SDRIF (le SRIF actuel demeure une référence à ce joiur). Tout cela montre bien le caractère brouillon de la démarche et sa non préparation (le travail inconnu des étudiants de l’école des Ponts dont le maire nous informe qu’il ne convenait pas, montre bien l’absence de stratégie et de méthode dans ce travail pourtant essentiel pour la planification du développement de la Ville dans les 10/20 annnées qui viennent).

  • Dans l’enregistrement du dernier CM, le maire précise que la première réunion publique- prévue le 11 septembre prochain- sera ouverte aux conseils de quartiers, aux associations et aux nogentais intéressés par le sujet (?) : dont acte…Les étudiants de l’école d’architecture présenteront leurs travaux. Espérons néanmoins que l’équipe municipale nous fera part aussi des objectifs qu’elle souhaite donner à ce plan…

  • Comparer le PLU au Grand Paris … j’ai l’impression que l’on a encore mis la bétonnière devant le camion ! Comme quoi on ne se refait pas …

  • Résolution 10/131, quel « chiffre d’affaires » ? quels coûts de gestion ? le temps de comptabilisation, facturation, rectifications éventuelles, le papier, les timbres, le téléphone, etc …

  • Utilité de la réunion du 11-9 lorsque l’on sait qu’un plan local d’urbanisme comprend : un rapport de présentation, le projet d’aménagement et de développement durable de la commune, un règlement, des documents graphiques.
    Il peut comporter en outre des orientations d’aménagement relatives à des quartiers ou à des secteurs, assorties le cas échéant de documents graphiques.
    Code de l’urbanisme.

  • Utilité de la réunion du 11-9 ?
    Faire une réunion de campagne pour l’élection cantonale de 2011
    Beaucoup de promesses comme en 2007 à la veille de l’élection municipale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *