Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 30/11/2010
Réagir Par

Une gare routière au Pont de Mulhouse

Le réaménagement du Pont de Mulhouse, qui sera mis en œuvre par la Communauté d’agglomération de la vallée de la Marne (Nogent Le Perreux) à partir de janvier 2011, a été présenté hier soir à la Scène Watteau par les maires des deux communes, Jacques JP Martin et Gilles Carrez, et leurs équipes, devant un public d’environ 300 personnes.

Le projet consiste à repenser la circulation aux abords et en-dessous du pont, ainsi qu’à réaménager le site. Sa présentation a donné lieu à de nombreuses questions, émanant principalement des Perreuxiens venus en nombre. Principale préoccupation des habitants : la facilité ou –surtout- difficulté de circulation en automobile et stationnement près de la gare.  Les autres questions ont porté sur les équipements et aménagements diversement prévus (pour les handicapés, les vélos, les piétons…). Voici en bref les grandes lignes du projet tel qu’évoqué lors de cette soirée.

Une gare routière sous le pont de Mulhouse

Principal changement : le positionnement des arrêts de bus des lignes 114, 116, 120, 210 et 317, actuellement dispersés autour de la gare (voir photo à droite) et qui seront désormais rassemblés en un pôle unique, situé juste en-dessous du pont de Mulhouse, côté gare. Cet espace accueillera des abribus protégés des intempéries et sera bordé de chaque côté de larges passages piétons. Le passage entre la station de RER E et la gare routière s’effectuera en revanche toujours par les entrées actuelles de Nogent et du Perreux. Il n’est pas prévu actuellement de créer un passage direct depuis les bus, au niveau de l’ascenseur et de la baie vitrée, car cette partie de l’aménagement ne dépend pas de la communauté d’agglomération mais de la SNCF.

Réorientation des flux automobiles

La circulation des voitures sous le pont de Mulhouse sera aménagée en 2 x 2 voies, sur la partie sud de la chaussée actuelle tandis que la partie nord accueillera la gare routière. Les flux de voiture seront organisés de manière à éviter de se croiser.

Stationnement

A quelques places près, le nombre de places de stationnement devrait à peine diminuer, les places perdues au niveau de la future gare routière étant récupérées ailleurs, notamment au niveau des anciens arrêts de bus.

Réfection des trottoirs et passages piétons à proximité

Outre la partie immédiatement sous le pont de Mulhouse, seront réaménagés les abords et rues avoisinantes : boulevard Albert Premier, fin de la grande rue Charles de Gaulle et début de la rue Jean Monet pour Nogent sur Marne, boulevard de la Liberté, début de l’avenue Ledru Rollin, Place Belvaux et parking de la République pour le Perreux sur Marne.

Un parking pour les vélos pas mais de piste cyclable

Concernant les vélos, des stationnements pour les deux-roues seront disposés dans le parking réaménagé de la République, juste le long de la gare. Il n’est pas prévu de piste ni bande cyclable car aucun marquage n’existe déjà dans les villes et en créer juste en dessous du pont générerait  des discontinuités. Les maîtres d’ouvrage ont toutefois indiqué avoir prévu les emprises au sol afin de pouvoir en réaliser dans le futur. Il n’est pas non plus prévu de voie de bus en site propre.

Aménagement pour les personnes handicapées

Les aménagements prévoient de respecter les normes en matière d’accessibilité, qu’il s’agisse du passage des personnes à mobilité réduite ou des non-voyants, avec des feux sonores.

Plus de lumière, des toilettes publiques et de la vidéosurveillance

Concernant l’esthétisme du site, l’éclairage devrait être revu à la hausse et de nouveaux mobiliers urbains installés. L’objectif étant de créer une transition plus harmonieuse entre les deux communes. Pas question en revanche de toucher au pont, propriété de RFF (Réseau Ferré de France). Les élus espèrent toutefois que l’opérateur historique donnera au moins un coup de peinture pour faire honneur à cette rénovation. Le site sera équipé de caméras de vidéosurveillance et de toilettes publiques.

Pas de station de taxis

Il n’est pas prévu de station de taxi pour l’instant. L’installation d’une borne de taxis nécessite une enquête et l’accord préalables du Syndicat des chauffeurs de taxi.

Coût : 4 millions €

Le coût total de l’opération est d’environ 4 millions €, dont 3 millions € payés par la communauté d’agglomération et 1 million € par des subventions des collectivités locales, essentiellement la région et le STIF (syndicat des transports dépendant de la région).

Travaux : de janvier 2011 à avril 2012

Les travaux devraient commencer dès janvier 2011 et jusqu’en avril 2012. Les deux premiers mois seront consacrés à la refonte du parking de la République (côté Perreux). Il ne sera pas possible de s’y garer durant les travaux. Afin de faciliter le stationnement pendant cette période, un parking pourrait être aménagé en place de la future gare routière. Les opérations se poursuivront place Belvaux ainsi que sur les accès Est de la gare et le trottoir sud de l’avenue de la Liberté. Viendront ensuite les espaces sud puis nord du Pont de Mulhouse. Puis les trottoirs de la Grande rue Charles de Gaulle et du boulevard Albert Premier.

Intégrer la station RER E de Nogent dans le métro du Grand Paris ?

Au-delà du réaménagement du pont de Mulhouse, deux grands projets ont été évoqués qui conditionnent le devenir du site. D’une part la refonte du pont de Nogent, qui mettra fin à plusieurs croisements de flux et désengorgera les villes riveraines. Le projet, longtemps en suspens, pourrait être définitivement acté d’ici la fin 2011. D’autre part la prolongation de la ligne E jusqu’à La Défense, qui renforcera encore l’attractivité de la station. Ce projet est aujourd’hui programmé par le STIF. Les élus ont également plaidé la «métroïsation» d’Eole, qui pourrait s’intégrer dans le projet de double boucle à l’Est (dans le cadre des projets de métro périphérique du Grand Paris), entre les stations Champigny et Val de Fontenay, avec des tram-trains plus fréquents que le RER E actuel, tandis que les trains grande ligne et de fret seraient déportés sur une autre voie. Sur ce sujet, le débat n’est pas clos…

Voir le document de présentation réaménagement élaboré par la communauté d’agglomération.

Voir les précédents billets concernant l’aménagement autour de la station de RER E.

Voir également les articles relatifs aux débats actuels sur les projets de métro périphériques.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
20 commentaires pour Une gare routière au Pont de Mulhouse
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi