Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 14/09/2010
Réagir Par

Une statue en hommage au kazakh Mustapha Chokai

Né dans l’actuel Ouzbekistan en 1890 et de famillle kazakh, Mustapha Chokai s’est illustré dans la lutte pour l’indépendance de son peuple, d’abord au sein du régime tsariste en représentant les Musulmans à la Douma, puis contre les Bolchéviques. Il fut l’un des leaders de la résistance lorsque ces derniers envahirent Kokand en 1917,  alors capitale de l’éphémère république indépendante du Turkestan. Suite à la victoire du nouveau régime

 soviétique, il s’exila alors en Europe et vécut à … Nogent sur Marne, square de la Fontaine, écrivant de nombreux articles, notamment sur le mouvement nationaliste turkestan. Recruté par les Nazis en 1941 pour créer une légion du Turkestan contre les Soviétiques, il aurait accepté l’idée dans un premier temps pour améliorer le sort de ses compatriotes avant de se rétracter après avoir visité des camps de prisionnier, puis de trouver la mort.

Banni de l’histoire du temps de l’URSS, il a fait depuis l’objet d’une réhabilitation au Kazakhstan. Un film de Satybaldy Narymbetov lui a même été consacré en 2008. Après avoir fait ériger en 2001 une stèle à sa mémoire près de son ancien lieu de résidence, où est célébrée depuis une fête folklorique kazakh chaque année, l’ambassade du Kazakhstan a demandé à la ville d’y installer un buste à son effigie (fabriquée, transportée et installée aux frais du Kazakhstan). Une autorisation qui a fait l’objet d’un vote à l’unanimité en conseil municipal hier soir, après qu’il fut bien précisé que le dit buste ne dépasserait pas en hauteur la statue du général de Gaulle 🙂 !

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Anciens combattants, , Nogent, Statue
3 commentaires pour Une statue en hommage au kazakh Mustapha Chokai
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi