Société | Nogent-Sur-Marne | 07/05/2010
Réagir Par

Visite commentée du quartier des Viselets

Promenade commentée des maisons remarquables du secteur, conférence sur les premières étapes urbaines de cette partie de la ville…le conseil de quartier des Viselets (zone pavillonnaire située de l’autre côté du boulevard de Strasbourg, en allant vers Fontenay) organise un après-midi de découverte patrimoniale de ses rues le dimanche 6 juin prochain. Au programme : un premier rendez-vous aux archives de Nogent sur Marne de 14h30 à 16h pour une conférence de son directeur, Vincent Villette, sur  la création et le développement de ce quartier du Moyen-Age à nos jours. C’est ensuite Alain Delanoue, architecte de la ville, qui prendra le relais pour proposer une visite commentée sur place. Inscription préalable souhaitée pour la conférence  aux archives, par e-mail ou téléphone (01 43 94 95 94). Nombre de places limité à une trentaine de personnes.

Cet article est publié dans avec comme tags , , , , , ,
6 commentaires pour Visite commentée du quartier des Viselets
  • Les zones pavillonnaires, parlons-en, car elles N’EXISTENT PLUS! Le POS ne fait plus depuis Nungesser de distinction entre la construction d’habitat individuel et d’habitat collectif.
    Le maire actuel dit que les maisons remarquables seront protégées, j’entends ce discours depuis 40 ans, et combien ont disparues depuis?
    Et si à terme il en subsiste quelques unes, elles seront isolées entre des immeubles.
    Regardez le chantier place du Mal Foch (Avenue du Mal Franchet d’Esperey): trois pavillons ont disparus.
    Alors, si on est pour la densification, de la franchise, que ce soit dit clairement!

  • Quelqu’un pourrait il faire un compte rendu de la visite ?

  • oui ns ferons un CR mais il nous faudrait prendre des « photos-souvenir ». Y-a-t-il un(e) volontaire ? Le temps passe vite, les
    maisons du 19ème et du 20ème vont devenir notre mémoire architecturale. Il est temps de le faire savoir : c’est tout un
    patrimoine qui est en jeu dépassant largement le maintien ou non de zones pavillonnaires.

  • C’est de manière sournoise (voir commentaire de dixneuf) au fil du temps qui passe si vite, que les zones pavillonnaires sont grignotées, elles qui font en grande partie le charme d’habiter Nogent, y compris pour ceux qui par choix ou par nécessité vivent dans des collectifs. Les constructions individuelles, qu’elles aient ou non une valeur architecturale, sont toujours les plus menacées par la promotion immobilière encouragée par la réglementation et les autorisations de dépassement (en hauteur et en surface)
    D’avoir été prises en photos n’a protégé ni les maisons ni les pavillons disparus, nous ne sommes pas assez nombreux à manifester notre opposition aux politiques d’urbanisme, par nos bulletins de vote et par notre adhésion, soutien et militantisme dans une association permanente de défense de l’environnement.

  • Nous venons de nous faire expulser de la rue aunier par un propriétaire au motif que cette voie est privée alors que nous rentrions de l’ecole en ramassant des feuilles avec notre enfant
    Qu’en est il du droit de passage… pouvez vous m’éclairer sur nos droits en la matière… une voie privée sans barriere est elle interdite aux enfants… est ce question d’assurance???

  • réponse à Tehar : la rue Aunier est effectivement une voie privée mais ouverte au public puisqu’il n’y a ni barrière, ni grilles qui empêchent le passage.

    On peut donc y passer librement et ramasser des feuilles
    avec ses enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *