Société | Val-de-Marne | 27/07/2011
Réagir Par

Les tilleuls d’Alfortville donnent des insomnies !

Les tilleuls d’Alfortville donnent des insomnies !

Les tilleuls de l’Avenue du même nom à Alfortville auraient-ils des vertus particulières? Cet arbre habituellement si propice aux infusions anglaises est en tout cas à l’origine d’un conflit entre la mairie et les riverains, regroupés au sein du collectif “Arbre-for-ville”.

A l’origine de cette affaire de quartier : 53 arbres (52 tilleuls et 1 marronnier) qui ombragent l’avenue des Tilleuls à Alfortville, menacés d’abattage en raison d’un projet de réfection des trottoirs.

Tout commence en juin 2010, lorsque le maire, René Rouquet, envoie un courrier aux riverains pour  leur annoncer  la coupe de cinq arbres dans le cadre de travaux du Sedif (Syndicat des eaux d’Ile de France) pour éliminer les dernières canalisations en plomb. Ces travaux risquent d’endommager les arbres, déjà vieillissants, et la mairie souhaite donc procéder à leur abattage afin de faciliter les travaux. Suite à cette annonce, les riverains se mobilisent et une réunion est organisé en mairie. Les habitants apprennent alors que tous les autres feuillus de l’avenue passeront à la tronçonneuse dans un second temps, dans le cadre d’une réfection complète de la rue, et seront remplacés par de jeunes arbres.

Touche pas à mon tilleul

Un certain nombre d’ habitants de la rue, attachés à leurs tilleuls – déjà âgés de quelques dizaines d’années et encore promis à une longue vie, s’indignent de cette décision et, forts des conseils de l’ex-jardinier en chef du jardin du Luxembourg de Paris, réclament une expertise indépendante. La mairie accepte et fait venir le cabinet Pierre Grillet qui conclut que 94 % des arbres sont bien portants, 2% légèrement altérés et 4% altérés. L’affaire en reste là.

Mais il y a quelques jours, le 21 juillet, une nouvelle lettre de la mairie informe les habitants de l’Avenue des tilleuls que quatre arbres devront être abattus entre le 26 et le 28 juillet. Bien que ce rebondissement se déroule au milieu de l’été, des riverains réagissent aussitôt par une pétition qui a déjà recueilli plus de 300 signatures. Ils se constituent en association Arbre for Ville, et lancent leur blog pour informer sur la situation.

Matthias Beekmann membre actif de cette association regrette d’avoir été obligé d’en arriver là : “Les trois quarts des habitants de la rue sont contre ce projet!  Ils ne veulent pas que l’Avenue des Tilleuls devienne une rue Roger Girodit bis“(ndlr: la rue en question a vu l’ensemble de ces arbres abattus et remplacés par des plus jeunes, voir la photo ci-contre). Sa principale crainte : “que l’abattage de ces 4 tilleuls ne constitue qu’une étape préalable à la coupe de tous les arbres.

Epilogue provisoire : un compromis est finalement trouvé entre les deux parties. Pour l’heure, seuls les trois tilleuls malades seront abattus. Le mardi 26 juillet dès 9 heures, l’élagage des arbres de la rue a commencé avant l’abattage prévu le lendemain. Reste la question du remplacement de ces sujets, réclamé par les riverains…

Ce conflit qui semble anodin est en réalité au coeur de nombreux problèmes de voirie. Des chercheurs s’affairent actuellement à essayer de corriger les dégâts provoqués par les racines aux sols urbains et à fabriquer des sols favorables au développement des arbres. Encore des insomnies en perspective. Vous reprendrez bien un peu de tilleul ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , , , avec comme tags , arbre
Cet article est publié dans , , ,
Aucun commentaire pour Les tilleuls d’Alfortville donnent des insomnies !
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi