Société | Nogent-Sur-Marne | 11/03/2011
Réagir Par

Bref retour sur le Conseil municipal du 8 mars

Publicité

Une trentaine de personnes ont assisté mardi soir au Conseil municipal de Nogent sur Marne. Journée de la femme oblige, conseillères et simples spectatrices ont chacune eu le droit à une rose. Suite au remaniement du Conseil municipal, les places des conseillers ont été légèrement modifiées,

et Marc Arazi, à sa demande, a été positionné du côté de la minorité, désormais placé à côté des conseillers socialistes. L’ordre du jour étant très lourd, entre le débat d’orientations budgétaires et la trentaine de délibérations, la séance a duré 3h30, ponctuée de quelques vifs échanges entre le maire et les conseillers d’opposition.  Deux sujets ont principalement animé la conversation : le débat d’orientation budgétaire et le projet immobilier du Fort (à l’angle du boulevard de Strasbourg et de la route de Stalingrad).

Lire également le compte-rendu résumé officiel , et écouter le Conseil municipal en MP3.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Compte-rendu de Conseil municipal, Conseil municipal, FB, Nogent
2 commentaires pour Bref retour sur le Conseil municipal du 8 mars
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi