Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Société | Nogent-Sur-Marne | 15/03/2011
Réagir Par

Cantonales à Nogent sur Marne : bref retour sur les réunions publiques

Publicité

Logo Cantonales 2011A Nogent sur Marne, quatre candidats ont choisi d’organiser une réunion publique avant le premier tour des élections cantonales : Annie Lahmer (EELV)Marc Arazi (Nogent c’est maintenant), Michel Gilles (Nogent Démocratie) et Jacques J-P Martin (UMP-NC).  7 des 8 candidats ont également débattu ensemble le mercredi 16 mars à 20h30 (Salle Charles de Gaulle), à l’occasion d’une rencontre organisée par le Forum politique nogentais (voir vidéo). Voici un très bref retour sur ces réunions publiques (il ne s’agit pas de compte-rendu exhaustif)

Réunion Europe Ecologie Les Verts, mardi 9 mars

Comment mettre en œuvre concrètement des projets écologiques – et économiques dans le Val de Marne, des pistes cyclables à la dépollution des eaux fluviales en passant par le développement de circuits d’approvisionnement courts dans les cantines des collèges afin de consommer local, tel était l’objet de la réunion publique organisée mercredi 9 mars par Annie Lahmer et François Dubreuil, respectivement candidate et suppléant aux cantonales de Nogent sur Marne. Y était présent Jacques Perreux, vice-président du Conseil Général. Devant une vingtaine de personnes dont quelques lycéens, le conseiller général de Vitry sur Seine et la candidate, directrice de cabinet de Jacques Boutault (maire Verts du 2ème arrondissement parisien)  ont détaillé les projets déjà mis en œuvre au niveau départemental et ceux en cours, expliquant la difficulté à avancer –même lorsqu’il y a consensus sur les objectifs- et la nécessité d’une volonté politique forte. Jacques Perreux également rappelé son opposition au cumul des mandats, contestant que cela soit une source d’efficacité et lui préférant «la diversité et la confrontation des idées».

Réunion Nogent c’est maintenant, vendredi 11 mars

Vendredi 11 mars, c’était au tour de Marc Arazi de présenter le programme de son mouvement Nogent c’est maintenant, ainsi que son parcours (de jeune chef d’entreprise à engagé en politique) et celui de sa suppléante Sylvie Roisné. Devant une trentaine de personnes, il a détaillé ses priorités (collège, crèches, pont de Nogent, transports publics…), diapositives et vidéoprojecteur à l’appui. Il a aussi expliqué pourquoi il n’avait pas créé un parti politique ni même une association pour donner une consistance juridique à Nogent c’est maintenant. «J’ai choisi une voie plus escarpée que l’autoroute d’un parti politique déjà bien établi pour faire de la politique autrement et n’ai pas voulu reproduire le même schéma en créant un parti. Il n’y a pas besoin de prendre sa carte pour adhérer à Nogent c’est maintenant,  il suffit de manifester sa confiance, ce qui se concrétise par exemple par notre comité de soutien.» Fort de ce premier meeting, le candidat en a refait un le vendredi 18 mars et en espère un troisième entre les deux tours.

Réunion Nogent Démocratie, lundi 14 mars

Une trentaine de personnes sont venues écouter lundi soir Michel Gilles et Anne Stehlé, candidat et suppléante au nom du nouveau parti politique local détailler les grands axes de leur programme : recadrer les priorités budgétaires sur les compétences imparties au Conseil Général (dépenses sociales, développement économique, aménagement du territoire, collèges…) en diminuant en contrepartie le « saupoudrage clientéliste« . « Le Conseil Général a un fort retard en matière de développement économique et d’aménagement du territoire, comparé aux autres départements voisins« , a indiqué le candidat qui a également rappelé son expérience d’ancien directeur général des services du département de l’Isère. La conversation s’est ensuite poursuivie sur un terrain plus local, la réunion étant l’occasion de faire le point sur le projet RER A Cité d’affaire Nogent Baltard ou la cession du parc HLM de la ville à Valophis Habitat, deux projets contre lesquels Michel Gilles a participé à un recours collectif en justice auprès du tribunal administratif.

UMP – Nouveau Centre, vendredi 18 mars

Près d’une centaine de personnes sont venues assister à la réunion publique de Jacques JP Martin, conseiller général sortant et maire de la ville, et sa remplaçante Déborah Munzer. En préambule, plusieurs élus voisins, du député-maire du Perreux Gilles Carrez à celui de Saint-Mandé, Patrick Baudouin, en passant par le sénateur-maire de Saint Maurice, Christian Cambon et encore Dominique Tréblin, conseiller général de Bry sur Marne, et Marie -Eve Berchery, candidate à Champigny, sont venus apporter un message de soutien et d’amitié au conseiller sortant, s’attachant à saluer son rôle au sein des différentes instances locales : Orbival (projet de métro trans Val de Marne), Actep (Association de collectivités de l’Est parisien), Paris Métropole (syndicat d’étude sur le Grand Paris, rassemblant des élus locaux de gauche et droite). La soirée a ensuite été l’occasion de faire le bilan des actions déjà engagées et celles à venir, en matière d’équipement, de collèges, voirie, transports, développement économique…  Défendant sa double casquette de maire-conseiller général, le maire a insisté sur la notion d’implication locale du conseiller général (et du futur conseiller territorial), engagés sur un canton précis, par opposition au conseiller régional.

Voir aussi la retransmission intégrale du débat organisé entre 7 des 8 candidats le 16 mars par le Forum politique nogentais. Seul le Front National n’a pas souhaité venir débattre en public.

Voir aussi le dossier consacré aux cantonales

A lire :

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

60 commentaires pour Cantonales à Nogent sur Marne : bref retour sur les réunions publiques
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi