Société | Val-de-Marne | 16/03/2011
Réagir Par

Cantonales dans le Val de Marne : quelles propositions par rapport au handicap ?

(Mis à jour le 18 mars) A l’approche des cantonales, un collectif d’associations val de marnaises dédiées au handicap* a adressé le 10 mars dernier une liste de 5 questions à des candidats et représentants de partis politiques afin de de connaître leur position et leurs propositions par rapport à la gestion du handicap dans le département. Il semble toutefois que beaucoup de candidats n’aient pas reçu ce questionnaire et n’ont donc pas pu y répondre. Nous publions donc seulement les questions.

(Vous pouvez aussi télécharger ce questionnaire) :

« Au regard des principales préoccupations des personnes en situation de handicap qu’elle représente et de l’actualité sociale et médico-sociale, le Collectif Inter-Associatif interpelle les candidats autour de 5 questions :

1. L’accessibilité des transports et des lieux publics : les obligations des conseils généraux

L’accès aux transports interurbains, aux lieux publics (administrations départementales, collèges, sites touristiques…) est essentiel pour les personnes en situation de handicap. Cela constitue également un véritable enjeu au regard du vieillissement de la population mais aussi pour le confort d’usage et de vie de tout citoyen. La loi « handicap » du 11 février 2005 a renforcé les obligations législatives en fixant un délai maximum de mise en accessibilité des lieux publics et des réseaux de transports existants pour 2015. Le conseil général est donc dans l’obligation d’impulser une politique qui peut aussi s’appuyer sur le principe de non discrimination et dans la démarche de développement durable.

Quels moyens comptez-vous mettre en œuvre afin que le conseil général respecte le délai de 2015?

2. L’aide à l’autonomie : en attendant la reconnaissance du risque autonomie

L’application du droit à compensation et le financement des moyens de compensation sont primordiaux pour permettre aux personnes en situation de handicap d’accéder aux aides qui leur sont nécessaires (aides humaines, aides techniques, aménagement du logement et du véhicule, aides exceptionnelles).

Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre afin que le conseil général garantisse à tous l’accès aux aides à l’autonomie et leur financement intégral ?

3. L’offre de service sociale et médico-sociale : pour le développement d’une offre de qualité et de proximité

Une offre de service sociale et médico-sociale, de qualité et de proximité, est déterminante pour garantir la participation à la vie sociale des personnes en situation de handicap et apporter un soutien à leurs proches. Dans notre département, cette offre de service reste insuffisante, voire inadaptée au regard des projets et attentes des personnes en situation de handicap et de leurs proches, qui se retrouvent sans solution. Un réel diagnostic des attentes et des besoins – avec l’appui de la maison départementale des personnes handicapées – doit être posé du niveau local au niveau régional pour définir les schémas départementaux et régionaux et arbitrer la programmation budgétaire.

Quelle politique et quels moyens comptez-vous mettre en œuvre afin que le conseil général garantisse à tous l’accès à cette offre de service de qualité et de proximité ?

4. La mise en accessibilité des voiries et commerces de proximité :

A l’échelon de votre commune, en concertation avec les services du département et du Conseil Général du Val de Marne, quelles sont vos propositions et engagements ?

5. Le Conseil Départemental Consultatif des personnes handicapées du Val de Marne :

Cette instance importante dans notre département, (Arrêté 2008-15-23 & 2009-1006) est composée des représentants de l’Etat, de l’Education Nationale, de la DDCS, de la DIRECCTE, des représentants associatifs des personnes handicapées, de leurs familles et gestionnaires d’établissements sociaux-médicaux, et placée sous la présidence conjointe du préfet et du président du Conseil Général.
Elle définit en concertation avec tous les acteurs institutionnels, politiques et les représentants de la société civile organisée, les orientations sur la politique du handicap dans les départements ainsi que la définition du schéma départemental du handicap.

Les représentants des communes du Val de Marne au sein de cette instance, n’ont ni proposé, ni accepté aucune mission de travail concernant l’accessibilité des transports, des bâtiments publics ou bien en lien avec la cohésion sociale, quelles sont vos propositions et engagements ? »

*(AAC, AFHA, AFM, AFTC, AGAPSY, Ages et vies, APAJH, APEI, APF, ASBH, CESAP, CIO , CODERPA, CORIDYS, ENVOL, ETAI, FNATH, JAD, Langage et Intégration, Les amis de l’atelier, UDAPEI, UNAFAM et VIVRE

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Cantonales dans le Val de Marne : quelles propositions par rapport au handicap ?
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi