Société | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 04/11/2011
Réagir Par

Cécile Duflot ira-t-elle à Paris ?

Publicité

Conseillère régionale d’Ile de France et conseillère municipale de Villeneuve Saint Georges, la val de marnaise Cécile Duflot, secrétaire nationale d’Europe Ecologie-Les Verts, ira-t-elle à Paris pour les législatives de 2012 ? Le suspens reste presque entier.

Selon un responsable EELV, la candidature à Paris de Mme Duflot, « c’est une hypothèse et un désir. Jusqu’à présent, elle disait ‘je ne sais pas’. On a une procédure interne à notre courant et elle a fait acte de candidature interne à Paris. C’est décidé. »  La secrétaire nationale du parti pourrait se présenter dans une circonscription de l’Est parisien, mais sa future implantation serait l’objet d’intenses négociations PS-EELV.

Les prochaines élections municipales déjà dans les têtes

Selon plusieurs sources dans les deux formations, Cécile Duflot pourrait arriver dans la 6e circonscription à cheval sur les XIe et XXe arrondissements, actuellement détenue par la socialiste Danièle Hoffman-Rispal. Une autre hypothèse qui serait étudiée: la 10ème circonscription (XIII-XIVe arrondissements) du PS Serge Blisko qui pourrait ne pas se représenter. Elle pourrait également arriver sur la 5e circonscription à cheval sur les III-Xe arrondissements, occupée par le PS Tony Dreyfus.

Les Verts parisiens souhaiteraient obtenir deux à trois circonscriptions à Paris en 2012. Actuellement, il n’y a qu’un seul député EELV sortant, Yves Cochet (11e circonscription) depuis que Martine Billard a rejoint les rangs du Parti de Gauche en décembre 2009.

 

 

Serait également à la manoeuvre dans les discussions, le maire PS de Paris Bertrand Delanoë, qui, selon son entourage, s’est « toujours montré favorable au maintien des deux sièges de députés EELV à Paris« . Concernant le choix des candidats, si le maire de Paris « ne peut décider des investitures en lieu et place des instances du PS et n’a jamais posé de veto contre telle ou telle personne », « il n’a jamais été favorable aux parachutages, qu’ils viennent de la droite ou de la gauche« , selon son entourage. Interrogé sur la possible arrivée de Mme Duflot dans la capitale, le patron de la fédération PS de Paris Rémi Féraud a aussi jugé jeudi que « le parachutage de Cécile Duflot pose problème aux socialistes parisiens ».

« Le PS propose une circonscription à Mme Duflot dans son département (le
Val-de-Marne) et si elle souhaite changer de département, c’est pour viser une autre élection que les législatives« , a ironisé M. Féraud, également maire du Xe.
Pour d’autres sources au PS, l’arrivée de Cécile Duflot représenterait le « loup dans la bergerie », alors qu’une autre femme, la PS Anne Hidalgo, première adjointe du maire de Paris, brigue la succession de Bertrand Delanoë en 2014.
Source AFP

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi