Réagir Par

Conseil général : Jean Eroukhmanoff prend la tête d’un groupe centriste

Publicité

Jean Eroukhmanoff (élu sous l’étiquette UMP), Dominique Le Bideau (sans étiquette) et Jean-Pierre Barnaud (MoDem) viennent de constituer un groupe de centristes et apparentés au sein de l’Assemblée départementale.

Pour Dominique Le Bideau, adjointe au maire de Vincennes, Laurent Lafon (Nouveau Centre), et pour Jean-Pierre Barnaud, conseiller municipal d’opposition à Chennevières et membre du Mouvement démocrate, cela allait de soi. Pour Jean Eroukhmanoff, deuxième adjoint au maire UMP de Saint Mandé, Patrick Baudouin, et membre du groupe Majorité présidentielle du Conseil général depuis son élection en 2002, ce changement de groupe peut surprendre.

L’intéressé, qui a pris la présidence de ce jeune groupe, a justifié sa démarche de manière détaillée sur son site Internet et défendu la position de son nouveau groupe lors de la séance du Conseil général de rentrée qui s’est tenue à l’Hôtel du département lundi 10 octobre.

Sur son blog, l’élu indique comme première raison sa divergence de vue avec la majorité actuelle concernant la disparition du Conseil général comme entité territoriale. « (…) J‘ai profondément regretté que le Conseil général, strate majeure pour le bon fonctionnement et le développement harmonieux de notre pays, soit remis en cause par les nôtres (ndlr : l’UMP). Notre rôle est essentiel pour palier aux incapacités des villes aux budgets souvent modestes et éviter la négligence voire l’oubli des demandes auprès d’une région qui se projette, justement, dans un territoire devenu Europe. »

 

 

Lors de l’Assemblée départementale d’hier (lundi 10 octobre), l’ adjoint au maire de Saint Mandé a également inscrit la naissance de ce groupe dans le prolongement des élections sénatoriales, qui, dans le département, ont vu disparaître le siège du centre. Jean Eroukhmanoff a insisté sur la nécessité de continuer à incarner ce courant.

Sur son site personnel, le conseiller général exprime aussi clairement, dans un billet intitulé La guerre de l’ombre,  son regret de n’avoir jamais pu exercer pleinement son rôle de Conseiller général au sein du groupe Majorité présidentielle en siégeant à la Commission permanente,  ces places se retrouvant systématiquement occupées par d’autres conseillers au terme de tractations dans les coulisses. Lassé d’attendre, l’élu a décidé de planter son drapeau à côté.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Conseil général : Jean Eroukhmanoff prend la tête d’un groupe centriste
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi