Société | Nogent-Sur-Marne | 31/03/2011
Réagir Par

Des tracts satiriques affichés le jour des élections

Des tracts satiriques affichés le jour des élections
Publicité

Des tracts satiriques représentant le maire de la ville, Jacques JP Martin, en JR de la série Dallas (que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître), ont été affichés sur des panneaux d'affichage libre aux abords de bureaux de vote dimanche 27 mars, le jour du second tour (voir photo prise mardi matin).

Un incident que quelques conseillers municipaux, se réclamant de la jeune génération, ont déploré par la voix de Déborah Munzer en préambule du Conseil municipal de lundi soir,  à l’occasion d’un message de félicitation au maire, réélu pour un cinquième mandat de conseiller général du Val de Marne dimanche soir. « Nous regrettons le mauvais esprit de certains candidats. Nous pensons que les mensonges, insultes, calomnies et autres procès d’intention doivent être proscrits d’une ville comme Nogent sur Marne (…) Nous ne tolérerons pas que Jacques Martin qui passe l’ensemble de ses journées et  week-ends à servir le bien public et à oeuvrer pour notre bien à tous, sans distinction aucune comme il le fait, et en aidant les plus démunis quand il le faut, soit insulté de la sorte. Les champions de l’éthique et les stars de la transparence qui préfèrent ne pas se salir en tenant des bureaux de vote douze heures d’affilées le dimanche mais simplement profiter du soleil dans les rues de la ville, doivent agir de façon plus responsable. Et s’il est, parmi eux, des âmes politiques réelles, qu’elles parlent, qu’elles participent au débat politique de manière loyale, franche et sincère. Quelque soient leurs idées, mais encore faut-il en avoir, elles seront les bienvenues. »

Une déclaration que William Geib (PS) a, avec son sens de la formule,  qualifié de « digne des pays de l’Est« . « Je crois que vous n’êtes pas allé assez dans les pays de l’Est. je pourrais vous expliquer ce qu’est la Stasi, a rétorqué le maire. Je pourrais aussi vous expliquer ce qui s’est passé hier matin au moment de l’ouverture des bureaux de vote, qui mettaient en cause mon honneur et ma probité en détournant des documents (…) »

Estelle Debaecker a fait remarquer, de son côté, qu’une partie de l’auditoire n’était absolument pas au courant de l’incident auquel il était fait allusion et s’est déclarée choquée qu’une déclaration soit faîte au nom des « jeunes ». « Il n’y a pas des jeunes et vieux ici, mais des élus qui font leur boulot (…) Pourquoi seuls les jeunes défendraient le maire. Cela m’étonnerait que les autres ne le défendent pas, ce n’est pas très sympathique pour votre groupe. En outre, je suis assez choquée par les termes utilisés »

 

 

Une discussion préalable close par le maire avant de passer à la délibération du budget municipal 2011.

A écouter en intégralité  à partir de la 3ème minute de la première partie du Conseil.

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour Des tracts satiriques affichés le jour des élections
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi