Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Société | | 22/03/2011
Réagir Par

Esquisse de solution pour faire de la place au lycée-collège Branly

La menace de ne plus pouvoir accueillir tous les élèves qui dépendent actuellement du collège Branly de Nogent sur Marne, faute de place, a suscité l’inquiétude des familles depuis plusieurs semaines (voir billet). Pour rappel en effet, deux écoles élémentaires de Nogent sont liées au secteur  Branly (Val de Beauté et Léonard de Vinci)

tandis que  les deux autres (Paul Bert et Guy Môquet) dépendent du collège Watteau. Faute de place au collège Branly toutefois, le Conseil général a proposé d’affecter une partie des élèves (essentiellement ceux actuellement scolarisés à Vinci) au collège Pierre Brossolette du Perreux,  où il reste de la place. Environ 25 familles seraient concernées sur l’école de Vinci. Une solution qui n’a pas satisfait les associations de parents d’élèves de la ville qui s’en sont inquiétées par un courrier au Conseil Général, d’autant que la réunion de concertation prévue à ce sujet  fin janvier avait été ajournée.

Report du projet de re-sectorisation de septembre 2011 à septembre 2012

Des premiers éléments de réponse sont apparus depuis. Lors des conseils d’école du second trimestre en effet, l’adjointe au maire en charge des affaires scolaires, Véronique Delannet, a ainsi fait savoir que le Conseil général avait reporté cette décision de changement de secteurs à la rentrée 2012 et non 2011 comme cela était prévu initialement. Une réunion entre représentants de parents d’élève, du Conseil régional, du Conseil général et de la Mairie devrait se tenir à ce sujet d’ici le mois de mai.

Le Lycée professionnel Val de Beauté laisserait la place à une extension du lycée-collège Branly

D’ici là, la solution viendra peut-être du LEP Val de Beauté, actuellement situé en face de la maternelle Val de Beauté. Certaines filières de cet établissement pourraient être transférées sur le site du LEP de la Source (en face du bois de Vincennes) et d’autres redistribuées dans différents lycées professionnels de la région, ce qui libérerait le bâtiment pour accueillir de nouvelles classes de Branly – et au passage un réfectoire (voir billet concernant les problèmes de place à la cantine). Telle est la piste qui a été indiquée par l’élue en charge des écoles, confirmée par le maire de la ville. “Actuellement, la grande majorité des élèves du LEP Val de Beauté ne sont pas de Nogent. Plusieurs filières pourraient être localisées plus près de leurs élèves, d’autres sur le site de la Source” , a ainsi précisé Jacques JP Martin. Une décision qui implique toutefois un remaniement des filières au niveau des lycées et est donc aussi du ressort du Conseil régional d’Ile de France.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
9 commentaires pour Esquisse de solution pour faire de la place au lycée-collège Branly
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi