Société | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 20/04/2011
Réagir Par

Festival de l’Oh 2011 à Nogent

Publicité

Le Festival de l’Oh 2011 fera escale à Nogent sur Marne cette année, samedi 18 juin de 14 h à 21 h et dimanche 19 juin de 11 h à 19 h.  Au programme : spectacles au port et sur des péniches, initiation au canoë-kayak, croisières commentées, débats, expositions de photos,  restauration indienne, démonstration de danses Bollywood (troupes indiennes et associations locales Acia et Parfum Tribal Ghawasi), marionnettes indiennes, maquillage par l’association Awefa, atelier d’initiation au jeu du Carrom (billard indien), atelier de Kolam (dessin au sol)… 

A cette occasion, l’association nogentaise Un enfant par la main qui finance des micro projets de développement pour les enfants, viendra présenter l’un de ses projets consistant à offrir des vélos à des jeunes filles indiennes du district de Nagapattinam (Sud-Est de l’Inde) afin de le leur permettre d’aller à  l’école et de continuer leurs études.

Programme des spectacles sur péniche, dans le cadre du carnaval de l’Oh :

Samedi 18 juin
15 h 30
La Flak, installation plastique et dansée
Par la compagnie Ecart
La Flak propose un mouvement chorégraphique lent au cœur d’un univers plastique blanc, doux et poétique. Créée en 1990, la compagnie Ecart explore le corps et les matières en musique, et joue avec les lieux qui participent à l’âme du spectacle.

17 h 30
Le balancier, installation vivante
Par le collectif La Poussière
Cette création s’inspire du poème Élégie de Guillevic, qui évoque la perte de l’être aimé et l’espoir insensé de le retrouver. La compagnie se propose de prolonger les mots du poète par une installation vivante, un mécanisme qui évoque une poursuite désespérée. Constituée d’artistes plasticiens, musiciens, comédiens, la compagnie pousse à la rencontre du théâtre, des arts plastiques et du son.

19 h 30
Le vaisseau des furies, création chantée
Par la compagnie le Quartet buccal
Cette création est un hommage au gang des saris roses. Né en 2006 dans une région rurale au nord est de l’Inde, ce gang se compose de plusieurs milliers de femmes et de quelques hommes. Ces femmes défendent leurs droits. Leurs armes sont leurs bâtons de bergères. Le quartet buccal se propose de mettre en chant, en jeux et en danse cette histoire de femmes.

Dimanche 19 juin

15 h 30
De l’autre côté, installation vivante
Par la compagnie Méliades
De l’autre côté est un voyage dans le rêve, avec des portes qui se succèdent et s’ouvrent sur une gare, une valise, une maison de fortune. Cette histoire est librement inspirée d’Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll. Méliades est un collectif d’artistes, de plasticiens, de créateurs sonores, de vidéastes, de photographes et de comédiens.

17 h
Lady Ganga, cirque
Par le Kawa Musical Circus et Les éléments disponibles
Ces deux compagnies s’inspirent des récits de la mythologie indienne sur la création du Gange pour en présenter une version chantée, sautée et dansée. Depuis une vingtaine d’années, des liens se sont tissés entre ces deux collectifs qui proposent aujourd’hui une création commune mélangeant musique, danse, acrobatie et comédie…

18 h 30
Passages, cirque
Par le collectif AOC
Le collectif AOC invente un nouvel agrès de cirque : la péniche et propose une traversée entre deux états, deux étapes de vie, entre solitude et rencontre de l’autre : dépasser l’immobilisme et la force d’inertie, chercher plus loin par l’envol, le rebond, l’appui sur l’autre pour atteindre d’autres horizons.

Plus d’informations sur le site de la ville de Nogent.

En savoir plus sur le Festival de l’Oh 2011 dans tout le Val de Marne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi