Société | Val de Marne | 13/09/2011
Réagir Par

A Nogent, la police municipale s’arme de revolvers de calibre 38

La police municipale de Nogent sur Marne (Val de Marne) s’est équipée de revolvers de calibre 38 depuis le 20 juillet 2011. La mairie l’a annoncé à l’occasion du Conseil municipal du 12 septembre. Cet armement concerne la brigade de nuit ainsi que le chef de la police municipale et son adjoint. Le maire de la ville, Jacques JP Martin, a motivé cette décision par l’évolution de la délinquance,  notamment des vols à main armée et des émeutes urbaines

Dans le Val de Marne, deux autres villes ont déjà équipé leur police municipale de revolvers : Bry sur Marne et Villiers sur Marne.

Avant d’être armés, les agents ont suivi quelques semaines de formation. 2 agents sont suivi un stage de 6 semaines de « moniteur au maniement des armes » au Centre national de tir de la police nationale et de la police municipale de Montlignon (Val d’Oise). 4 agents ont suivi un stage de 2 semaines à l’école de police de Rouen. Cette étape est sanctionnée par deux examens, l’un portant sur la partie juridique, l’autre sur la manipulation des armes. Les policiers ont également eu un entretien avec un médecin psychiatre.

Débat en Conseil municipal

Cette décision n’a pas l’objet d’un vote en Conseil municipal mais d’une simple communication  lue par le maire adjoint à la sécurité, Sébastien Eychenne. Interpellé par Marc Arazi (sans étiquette) sur le fond et la forme (pas de débat préalable avec les conseillers municipaux), le maire a rappelé que ce type de décision faisait partie des ses attributions et indiqué qu’il avait souhaité en donner connaissance une fois les policiers équipés. Concernant les raisons de cet armement supplémentaire (les policiers municipaux étaient déjà dotés de flash-ball), il a indiqué que la situation avait évolué, citant notamment la fusillade meurtrière de Villiers en mai 2010 (Aurélie Fouquet, une policière municipale de Villiers (anciennement en poste à Nogent), avait été tuée au cours d’une course poursuite sur l’Autoroute A4) et ajoutant qu’il ne se passait pas une semaine sans qu’il n’y ait d’interpellation de nuit.

31 commentaires pour A Nogent, la police municipale s’arme de revolvers de calibre 38
  • La violence attire la violence et armer la police municipale jusqu’aux dents ne contribue certainement pas à pacifier les rapports humains.
    Il faut absolument s’attacher à un rapprochement entre les groupes sociaux par une véritable écoute basée sur une meilleure ouverture d’esprit et ne pas voir toujours les choses en noir, ni le mal en pointillé. Une fois de plus, le maire tente de faire peur à la population et montre son côté excessivement autoritaire en rejetant les avis divergents.

  • On aimerait avoir les statistiques qui appuient cette décision, mais là je rêve éveillé…

  • Je serais intéressé de connaitre le budget de fonctionnement de la sécurité à Nogent en y incluant, personnel de police municale, locaux, vehicules, vidéosurveillance, consommables, etc…

  • Il paraîtrait même que les bobbies londoniens n’ont pas de pistolets ! M. Martin, alertez la mairie de Londres !
    Vu le Q.I. de certains agents de la police municipale (j’ai hélas eu à faire à eux la nuit), la bavure nous guette !

  • Oui, en effet, les forces de police britanniques ne portent pas d’armes à feu (sauf cas particuliers). L’idée derrière ce non-armement des forces de police est de ne pas entraîner une escalade de la violence.

    Le maire mentionne des interpellations quotidiennes, ce qui j’imagine est le cas de tous les postes de police de France et de Navarre.

  • Il est effarant d’entendre la problématique du maintien de l’ordre et les émeutes lycéennes invoquées dans le discours sécuritaire de la mairie en préalable à l’annonce de l’armement de la PM (à écouter sur l’enregistrement du CM). D’une part le maintien de l’ordre ne fait pas partie des missions de la PM (qui n’est pas équipée ni formée pour ça). D’autre part quand on sait que lors de ces émeutes, on a vu des policiers municipaux « braquer » des enfants avec un pistolet à flash-ball, on imagine pas ce qu’il en aurait été si une arme plus létale avait été à la disposition des mêmes… Le maintien de l’ordre avec des armes à feux, c’est ce qu’on reproche aux dictateurs syriens et lybiens. Certains feraient mieux de réfléchir à deux fois avant d’invoquer n’importe quoi pour justifier leurs politiques sécuritaires… L’instrumentalisation d’un crime passionnel ayant eu lieu cet été ou celle de la fusillade de l’année dernière à Villiers (grand banditisme…) sont tout aussi écoeurants et indécents. Et il n’y a personne au conseil municipal pour s’élever contre ce grand n’importe quoi ? Où étaient les 3 élus PS ? Déjà passés par les armes ?

  • les révolvers sont ils chargés ?

  • je trouve très bien que la police municipale soit armé , elle a le droit de se défendre , les voyous sont armés et peuvent tirer à tous moments sur les policiers qu’ils vont croiser , de plus s’ils effectuent des interpellations la nuit la moindre des choses c’est de ne pas les laisser interpeller avec trois fois rien, ce ne sont pas des fous ils ne vont pas tirer sur les gens pour le plaisir par contre l’arme peut leur sauver la vie et elle devrait etre obligatoire.
    Un collège de la police nationale

  • Il ne reste plus qu’à armer les fouines
    ce qui permettra d’éliminer plus facilement les élus d’opposition

  • Je trouve ça un peu limite : porter une arme à feu et s’en servir, ça nécessite une formation : combien d’heures de formation sont prévues pour chaque policier ?
    D’autre part, j’aimerais bien que la Police Municipale soit ouverte 24h sur 24 et 7 jours sur 7, ce serait plus dissuasif que de porter des calibres.

  • Si vous voulez vivre en sécurité, désormais changez de rue lorsque vous verrez un policier municipal 😉

  • @11 BODIN Laurent
    « si vous voulez vivre en sécurité, désormais changez de rue lorsque vous verrez un policier municipal », moi je m’accroche à la première caméra vidéosurveillance en vue !!!…il faut bien rigoler !!!!….

  • « La violence attire la violence et armer la police municipale jusqu’aux dents ne contribue
    certainement pas à pacifier les rapports humains.

    pourquoi n’est t’il pas possible d’avoir un dialogue quand un policier à une arme de défense à la ceinture??

    Je serais intéressé de connaitre le budget de fonctionnement de la sécurité à Nogent en y incluant, personnel de police municale, locaux, vehicules,
    vidéosurveillance, consommables, etc…
     »

    Le budjet est disponible dans le Nogent magasine, pour infos la police municipale est un des services qui coute le moins à la ville.

    «  Il est effarant d’entendre la problématique du maintien de l’ordre et les émeutes lycéennes invoquées dans le discours sécuritaire de la mairie en préalable à l’annonce de l’armement de la PM (à écouter sur l’enregistrement du CM). D’une part le maintien de l’ordre ne fait pas partie des missions de la PM (qui n’est pas équipée ni formée pour ça). D’autre part quand on sait que lors de ces émeutes, on a vu des policiers municipaux « braquer » des enfants avec un pistolet à flash-ball,
    on imagine pas ce qu’il en aurait été si une arme plus létale avait été à la disposition des mêmes… Le maintien de l’ordre avec des armes à feux, c’est ce qu’on reproche aux dictateurs syriens et lybiens. Certains feraient mieux de réfléchir à deux fois avant d’invoquer n’importe quoi pour justifier leurs politiques sécuritaires… L’instrumentalisation d’un crime passionnel ayant eu lieu cet été ou celle de la fusillade de l’année dernière à Villiers (grand banditisme…) sont tout aussi écoeurants et indécents.

    Et il n’y a personne au conseil municipal pour s’élever contre ce grand n’importe quoi ? Où étaient les 3 élus PS ? Déjà passés par les armes ? »

    En ce qui concerne le matien de l’ordre, la PM n’a fait que proteger les batiments communaux et gerer la circulation sur instruction des OPJ.
    Concernant votre remarque où un policier municipal « braquait » des enfants avec un flash ball, il faut arreter la parano…. en face de ce policier, plusieurs centaines de manifestants se livraient à des actes de violences urbaines ( casse de vitrine, véhicule de police retourné, personnes agressées etc…).
    La photo est mal interpretée.

    « les révolvers sont ils chargés ? »

    Oui comme n’importe quelle arme.Elle est opérationnelle en cas de danger en vertu de l’article 122-5 du code pénal

    « Je trouve ça un peu limite : porter une arme à feu et s’en servir, »

    Le policier peut utiliser cette arme que dans le cadre de l’article 122-5 du code pénal ( légitime défense)

    « combien d’heures de formation sont prévues pour chaque policier ?
     »
    Deux semaines de formation dans un centre de tir de la police nationale.Après une séance de tir une fois par mois dans un centre de tir et encadrer par une moniteur de tir police.

    «  D’autre part, j’aimerais bien que la Police Municipale soit ouverte 24h sur 24 et 7 jours sur 7,

    ce serait plus dissuasif que de porter des calibres. »

    Pensez vous qu’un policier sans arme fera peur à un individu armé se livrant à des faits de violences?

    En conclusion renseignez vous un minimum avant de critiquer des gens qui sont au service de la population et qui assure la protection des personnes et des biens mettant bien souvent leur vie en danger pour sauver celle des autres.

  • @Daniel
    J’ai mis les reprises de commentaires auxquels vous apportez des réponses entre guillemets et en italique sinon on ne comprend pas que vous apportez des réponses.

  • Est-ce que la sécurité à NOGENT justifie un tel déploiement de moyens avec un coût certainement très élevé ?
    A ce train là, il faut craindre des débordements et des bavures policières.
    Et les rapports humains dans tout cela ?
    On voit les résultats d’une politique sécuritaire poussée à l’extrême et qui finit par engendrer la peur et le repli sur soi.

  • Monsieur qui ne supportez pas les critiques : à Saint-Mandé la police municipale n’est pas armée avec des calibres et elle est ouverte en permanence 24h sur 24 et 7 jours sur 7 pour assurer la tranquilité des habitants.

    http://police.mairie-saint-mande.fr/

    Mr Patrick Beaudoin n’a pourtant pas une réputation de laxisme.

    Que la Mairie de Nogent essaie de donner les mêmes moyens à sa Police Municipale que celle de Saint-Mandé et on en reparlera.

    Les opérations qui nécessitent des armes à feu devraient être réservées à la Police Nationale.

  • Marcus25 effectivement la PM de st mandé est ouverte non stop, mais trouvez vous normal de mettre la nuit, des policiers en uniformes avec un véhicule de police et pour seul moyen de défense, une bombe lacrymogène. La délinquance à évoluée, les voyous n’ont plus aucun respect pour l’autorité et n’hésite plus à agresser sauvagement les forces de l’ordre avec un sentiment d’impunité.
    Donc à ce moment là quelles sont les missions pour la police municipale qui ne justifie pas de moyen de défense??
    Pourquoi il n’y a pas de polémique pour les agents de sécurité de la RATP ou la SNCF?? idem pour les convoyeurs de fonds???

  • NOGENT est une ville agréable à vivre, mais bientôt, il v

  • NOGENT est une ville agréable à vivre, mais bientôt, il va régner une ambiance exécrable due à tous ces moyens sécuritaires réservés à un pays en guerre (nous ne sommes pas en LYBIE ou en SYRIE.
    @marcus25
    Je ne suis pas de droite, mais il n’y a aucune comparaison à faire entre le Député-Maire Patrick BEAUDOIN à SAINT-MANDE, qui prend de la hauteur en étant à l’écoute de ses administrés et J.JP MARTIN maire de NOGENT, sectaire et excessivement autoritaire, qui prend ses décisions en solo en rejetant tous les avis divergents.

  • Armer la PM est juste un acte de démagogie. Faire peur pour se faire réélire, telle est la devise des politiques face à l’échec.
    L’insécurité ne se combat pas avec des calibres mais avec une cohésion sociale. Il nous faut plus de moyens pour l’éducation nationale, laisser moins de familles sur le bord du chemin et surtout réinstaurer une police de proximité avant que ce soit trop tard.
    On se fait filmer en moyenne 500 fois à Londres. Ceci n’a pas empêché les actes de terrorismes et les émeutes. On a simplement 5% d’élucidations en plus. A quel prix ?
    Utilisons les budgets dans la créations d’emplois de proximité.

  • mais pourquoi celà vous dérangent ils à ce point là que la P.M. soit armé, vous ne voulez pas que cette dernière puisse riposter en cas de légitime défense, ne vous en faite pas ils vont etre très bien formés ,avec le nombre d’heure nécessaire et une très bonne formation qui aura un suivi, ne vous en faites pas ce ne sont pas des fous ils ne vous tireront pas dessus…seulement sur les voyous et en cas de légitime défense, mais peut etre préférez vous qu’ils se fassent tirer dessus sans pouvoir essayer de sauver leur vie, à ce moment là si celà vous dérange il faut aussi désarmer le service de sécurité SNCF qui patrouille dans les gares ou dans les trains pendant votre trajet, désarmer aussi les services Police Nationale qui travaillent dans les préfectures ou leurs chances de se servir d’une arme est quasi nulle et bien d’autres services.

  • Je pose une question toute simple : si par hasard, des petits malins avaient l’idée de désarmer un policier en lui volant son arme par surprise, cela s’est déjà produit dans d’autres villes, que se passerait-il ? Je n’ose même pas y penser !
    Il faut savoir que la Police Municipale est vulnérable. Ces personnels subissent une pression insupportable. On leur demande de produire un certain quota concernant les contraventions.
    Parmi eux, beaucoup craquent, la résistance nerveuse des humains a des limites, ils sont eux aussi fragiles, comme tout le monde, ce ne sont pas des machines ! et face à un délinquant un coup de feu est vite parti. Dans certaines villes, des policiers se sont suicidés, les nerfs lâchent, la vie de famille est détruite.
    Et pourquoi pas aussi armer de pistolets- mitrailleurs (armes de guerre réservées aux militaires) ces personnels qui ne sont pas formés pour le maniement des armes et dont ce n’est pas la vocation.
    Cette mesure démagogique, prise par le maire, seul, pour se mettre en valeur, n’empêchera pas la violence.
    Pourquoi ne pas renforcer la police municipale en vélo et à pied. Cela s’appelle la police de proximité et je le répète : la violence engendre la violence.

  • Marie-France Godin avec des SI on refait le monde. Pour information, il n’y a aucun quota dans la PM. J’ajoute qu’ils ne sont pas tous en dépression, ni alcoolique ni toxicomane etc…. Ils y a aussi des gens sportis qui sont capable de faire du VTT avec un revolver et des menottes.Vous prenez l’espagne,les gens ne sont pas outrés de voir leurs policiers municipaux assurés la sécurité dans la ville. La délinquance à évolué les policiers doivent aussi suivre le mouvement et je le repete être armé permet aussi bien de faire de la police de proximitée que de la police de repression.Prenons le cas des fetes de fin d’année où la PM assure des patrouilles pédèstres dans le centre ville pour la fermeture des commerces.Que se passerait t’il si lors d’une patrouille, les policiers tombent nez à nez avec des braqueurs???? ils doivent courrirs et se cacher??? alors à quoi sert la police si c’est pour faire comme Monsieur et Madame tout le monde?On ne vie pas dans le mondes des bizounourses. Sortez de votre train train quotidien, arretez de vous voilez la face et venez faire le boulot de flic au lieu de critiquer…

  • @Roland
    Je ne tomberai pas dans la diffamation où vous voulez me pousser. Je n’ai jamais dit que « les policiers étaient alcooliques et toxicomanes » (relisez mon commentaire), mais, certains, ce n’est pas une généralité, dépriment, parce qu’ils font un métier difficile, avec des horaires astreignants, qui, parfois, nuisent à la vie de famille.
    Il m’arrive de dialoguer avec des policiers de la police municipale, pas seulement à NOGENT et j’ai eu la confirmation qu’on leur demande de produire un certain quota concernant les contraventions et ce n’est pas toujours agréable pour eux.
    D’autre part, je suis résolument contre une police municipale armée, non formée, dont ce n’est pas la vocation, puisqu’elle doit être de proximité. Cette situation conduit inéluctablement, un jour ou l’autre, à des débordements dramatiques.

  • @Roland
    Monsieur qui sait tout. Trois drames en une journée : trois policiers se donnent la mort, dont 1 d’ALFORVILLE (Val de Marne). (Voir mon commentaire 24). A méditer.

  • La police municipale de nogent outrepasse ses droits en particulier dans ses rondes de nuit (voire de soirée). Le controle systématique des jeunes, la fouille, les menaces, le tutoyement et même la menace de fouiller les filles du groupe me remettent en souvenir de tristes époques. Si le jeune refuse la fouille, que se passe-t-il ? Peut-être les braves citoyens approuvent-ils ces façons d’assurer la « sécurité » mais c’est triste. J’ai près de 75 ans et j’ai besoin moi aussi de sécurité mais en arriver là ! Ce n’est pas en ayant ces attitudes de rambos que les jeunes (qui ne sont pas tous des voyous) trespecteront la police.

  • Bonjour dangil,
    Je suis d’accord avec vous à 200%. J’ai moi aussi assisté à des scènes surréalistes entre jeunes et forces de l’ordre.
    Rien d’étonnant, que parfois, des dérives ont lieu et la violence est omniprésente.
    A noter que la Police Municipale a un chef mais est aussi l’employée du maire qui donne des directives. Il faut en tirer toutes les conclusions.
    Bonne journée !

  • @dangil
    Je suis un peu étonné de ce que vous dites, car à ma connaissance la police municipale ne peut pas procéder à des contrôles d’identité, et encore moins à des fouilles.
    Son rôle n’est pas non plus de procéder à des interpellations – pas plus que n’importe quel citoyen.
    La police municipale n’est pas la police nationale: c’est pourquoi je suis très reservé sur l’opportunité de l’armer.

  • à # 24 & 25

    il y a des déprimés dans toutes les couches de la population et professionnelles, il ne faut pas généraliser et il peut y en avoir autour de chacun de nous

  • « @dangil
    Je suis un peu étonné de ce que vous dites, car à ma connaissance la police municipale ne peut pas procéder à des contrôles d’identité, et encore moins à des fouilles.
    Son rôle n’est pas non plus de procéder à des interpellations – pas plus que n’importe quel citoyen.
    La police municipale n’est pas la police nationale: c’est pourquoi je suis très reservé sur l’opportunité de l’armer. »

    Bonjour, je vous conseil de mieux vous renseigner sur les pouvoirs des policiers municipaux
    78-6 du code de procédure pénale
    21-1 du code de procédure pénale
    53 et 73 du code de procédure pénale
    803 du code de procédure penale
    122-5 et 6 du code pénal
    222-5 du CGCT
    etc…
    En ce qui concerne la palpation de sécurité et non comme vous dites la fouille, cet acte est une mesure admnisitrative et de sécurité…

  • @ un flic

    Je ne demande qu’à apprendre.

    Mais il me semble que, parmi tous les articles que vous citez, seul 78-6 CPP concerne (indirectement) les pouvoirs de la police municipale, car il autorise les agents de PJ adjoints (APJA, dont les policiers municipaux) à procéder à des relevés d’identité – qui ne sont pas des contrôles d’identité, le régime n’est pas le même.

    L’article 222-5 CGCT n’existe pas. Vous parlez peut-être de l’article L2212-5, qui concerne effectivement les pouvoirs de la police municipale, mais ne contredit en rien mes propos.

    Quant aux autres articles:
    21-1 CPP: compétence territoriale des APJA, rien à voir avec leurs pouvoirs
    53 CPP: définition de flagrance – rien à voir
    73 CPP: en cas de flagrance, toute personne peut procéder à une interpellation, donc aussi un policier municipal, mais au même titre que tout autre citoyen; c’est exactement ce que j’ai écrit.
    803: port des menottes et entraves – rien à voir
    122-5 et 6 CP: atténuation de la responsabilité pénale et légitime défense, rien à voir.

    Quant à la fouille, vous confirmez que les agents de PM ne peuvent pas y procéder. Je n’ai jamais écrit qu’ils ne peuvent pas procéder à une palpation de sécurité.

    Finalement, il me semble que nous sommes plutôt d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *