Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 08/04/2011
Réagir Par

L’Amap Chœur Bio fête ses deux ans

Première Amap (Association pour le maintien d’une agriculture paysanne) à s’être créée à Nogent sur Marne, en 2009, Chœur Bio organise une distribution de paniers de légumes et œufs chaque mercredi soir, en direct d’une petite exploitation de Picardie, celle du maraîcher Julien Béguin, à Tertry. Elle distribue 35 paniers ou demi-paniers et entamera sa quatrième saison fin avril. Pour les amateurs, il reste des places (voir infos pratiques plus bas).

Pour rappel, le principe de l’Amap est que les consommateurs s’engagent à acheter leur panier hebdomadaire sur une saison complète tandis que le paysan s’efforce de cultiver en respectant les principes de l’agriculture biologique.

A chaque Amap son paysan et son contexte. Dans le cas de Feuilles en fleurs, la seconde Amap nogenatise, le maraîcher, au départ vigneron de métier, vient de s’installer dans des anciennes friches pour créer son exploitation (voir billet). Dans le cas de Chœur Bio, l’agriculteur partenaire, Julien Béguin, a grandi dans l’exploitation traditionnelle de ses parents, qui faisaient essentiellement de l’endive de pleine terre – avant que les nouvelles techniques ne rendent cette culture obsolète au profit de l’endive hors-sol en salle. Dans l’exploitation des Béguin, la mère travaillait à l’extérieur et le père s’occupait de la ferme. Les revenus générés n’étaient toutefois pas suffisants pour permettre au fils de se greffer à l’exploitation existante, d’où le développement d’une nouvelle activité maraîchère sur le principe de l’agriculture biologique, sur des terres alors restées en friche. Le maraîcher dessert 3 Amap en région parisienne, une en Picardie, et vend sur les marchés. Bien que respectant les principaux critères de l’agriculture biologique, il ne dispose pas du label Bio. «Pour l’obtenir, il ne faudrait pas du tout utiliser les mêmes outils pour la partie bio et la partie exploitation traditionnelle, ce n’est pas possible financièrement», explique la mère du maraîcher, Dominique Béguin, présente à chaque distribution de paniers pour échanger avec les adhérents.

Cette dernière rêve d’une convergence entre les deux agricultures : «Les paysans sont les premiers à souffrir des dérives de l’agriculture intensive mais il n’est pas toujours évident de ne pas suivre le mouvement. Lorsqu’un produit donne un rendement dix fois meilleur, les agriculteurs qui ne l’utilisent pas se retrouvent pénalisés dans leur production. Pour que tout le monde revienne à la raison, il faut que les OGM et pesticides dangereux soient clairement interdits. Un certain nombre le sont déjà et les choses ont bien évolué depuis quelques années. Il y a une prise de conscience. J’espère que cela continuera ainsi et qu’un jour on pourra arrêter d’opposer les deux agricultures

Informations pratiques

Chœur Bio propose à la fois des paniers à 18 € et des demi-paniers à 9 €, composés à chaque fois de plusieurs légumes (et parfois fruits ) de saison. Exemple de composition d’un panier à 18 € (panier du mercredi 31 mars) : 2kg de pommes de terre, 1 kg de carottes, 500 g de navets, 1kg d’épinards, 4 pommes ou poires, 1 botte de radis, 1céleri, 2 salades et 12 œufs. La distribution s’effectue le mercredi de 19h à 20h au Pavillon Trudelle (4, rue de la Mairie, situé derrière la mairie de Nogent sur Marne). En cas d’impossibilité de venir récupérer son panier, une liste mail permet de le revendre à des personnes intéressées occasionnellement. Il est aussi possible de s’inscrire sur cette liste occasionnelle pour tester cette formule avant de s’engager sur une saison entière. Une visite pique-nique de l’exploitation est prévue fin mai ou début juin.

Pour en savoir plus, contacter directement l’Amap.

Voir aussi article sur la création de Choeur Bio et les Amap en général.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi