Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Val de Marne | 05/11/2011
Réagir Par

L’écluse de Saint-Maur se refait une beauté

L’écluse de Saint-Maur se refait une beauté
Publicité

Afin de moderniser les infrastructures de navigation de Saint-Maur, ville entourée par une boucle de la Marne, Voies navigables de France (VNF) réalise des travaux de rénovation du 5 au 25 novembre, aux niveaux du canal, de l’écluse et du tunnel de la ville. VNF est l’établissement public de l’Etat en charge de la gestion des 6100 km de voies navigables en France.

Durant les travaux, les trois ouvrages seront mis à sec et la navigation interrompue, en concertation avec les usagers. Les portes aval et amont de l’écluse seront réparées afin d’améliorer leur étanchéité, l’opération nécessite un démontage (chaque élément pèse près de 30 tonnes). La réfection des portes permettra aux usagers de réduire le temps de bassinée (le temps nécessaire pour franchir le sas de l’écluse), particulièrement important à Saint-Maur, en raison du dénivelé de 4,50 m entre l’amont et l’aval.

De même, le génie civil du tunnel de Saint-Maur, construit sous Napoléon III et d’une longueur de près de 600 m, sera contrôlé afin d’assurer son bon état (radier, voûte…). Les dispositifs de sécurité seront également fiabilisés par le remplacement des six échelles de secours le long du tunnel.

Sur le canal, les berges seront réparées au niveau des joints de maçonnerie. À l’extrémité, VNF prévoit de réaliser des terrasses végétales afin de créer un écosystème aquatique pour l’habitat, la reproduction et la nourriture des espèces aquatiques. Au préalable, «une pêche de sauvegarde», autorisée par arrêté préfectoral, sera réalisée afin de capturer les poissons présents dans le canal et de les réintroduire dans la Marne à l’aval. Cette opération permettra de faire un comptage et une analyse des espèces présentes dans le canal de Saint-Maur.

L’écluse de Saint-Maur accueille en moyenne 18 bateaux par jour. À l’année, ce sont quelque 5000 bateaux de commerce (700 000 tonnes de marchandises) et 1400 bateaux de plaisance qui transitent.

Le montant des travaux, financés par VNF, s’élève à près d’1,1 million d’euros.

[gallery link="file"]

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi