Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Nogent-Sur-Marne | 30/03/2011
Réagir Par

L’EREA Cavanna de Nogent sur Marne en pleine polémique

Publicité

Accueillant des élèves en grande difficulté de la sixième au niveau CAP, l’EREA Cavanna de Nogent sur Marne (établissement régional d’enseignement adapté) s’apprête non seulement à perdre son internat et ses classes de collège, mais aussi son nom. L’écrivain et fondateur de Charlie Hebdo, François Cavanna, qui a beaucoup évoqué le Nogent de son enfance dans ses romans, a en effet écrit au recteur pour demander qu’on débaptise l’établissement. Petit rappel des faits et présentation de cet établissement.

Situé juste devant la station de RER A de Nogent sur Marne, l’EREA Cavanna compte au total 130 élèves et a pour mission de prendre en charge des adolescents en grande difficulté scolaire et sociale et/ou présentant un léger handicap intellectuel. Les orientations des élèves en EREA sont effectuées soit par la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDA), dans le cas des élèves présentant un handicap moteur ou sensoriel, soit par la commission départementale d’orientation (CDO) pour les élèves présentant des difficultés scolaire graves. En termes d’enseignement, l’EREA de Nogent sur Marne propose 4 sections de CAP : prêt-à-porter, entretien textile, cuisine et restauration. L’établissement accueille du reste un restaurant pédagogique. (voir plus bas)

Outre les sections de CAP, l’EREA Cavanna accueille aujourd’hui des classes de collège  SEGPA (Section d’enseignement général et professionnel adapté). Elles accueillent des élèves présentant des difficultés d’apprentissage « graves et durables » et ne maîtrisant pas les connaissances et compétences attendues à la fin de l’école primaire. Les élèves y sont accueillis, si les parents sont d’accord, sur décision de l’inspecteur d’Académie et après étude de la CDO. Les SEGPA peuvent aussi être rattachées à des collèges. A Nogent, la SEGPA de l’EREA travaille en collaboration avec celle du collège Joliot Curie de Fontenay sous Bois.

Enfin, l’EREA de Nogent héberge aussi -actuellement- en internat, une quinzaine de jeunes filles de la 6ème à la 3ème. Contrairement aux classes de SEGPA souvent rattachées au collège de proximité, les EREA recrutent en effet au niveau départemental et comptent quasiment tous un internat  (75 sur 80 en France) qui développe son propre projet éducatif, assuré par des professeurs des écoles spécialisés et des assistants d’éducation. A Nogent par exemple, ce projet est basé autour d’axes comme l’hygiène, l’autonomie, la citoyenneté, la culture et le sport.

Fermeture de l’Internat, transfert des SEGPA et renforcement de la section restauration

Deux récentes décisions académiques ont toutefois changé l’organisation. Le premier concerne la fermeture de l’internat, considéré comme vétuste. Les filles seront désormais accueillies à l’internat de l’EREA Stendhal de Bonneuil sur Marne, qui compte aujourd’hui essentiellement des garçons. Ceci afin de permettre la mixité et de résoudre la question de la vétusté des lieux. En outre, les classes de 6ème à la 3ème seront réaffectées aux collèges de proximité disposant de SEGPA, de chaque élève. En contrepartie, le CAP restauration sera renforcé, bénéficiant déjà d’un restaurant pédagogique sur place. Une décision qui réjouit certains en raison du renforcement de la spécialisation restauration et de la vétusté de l’internat mais en inquiète d’autre, car les élèves de SEGPA, en très grosse difficulté et présentant souvent un léger déficit intellectuel, devront quitter le milieu protégé de l’EREA, conçu pour  les accueillir comme ils sont, pour être  redispatchés  dans les classes SEGPA de leur collège de proximité.

Parmi les détracteurs, choqués par cette décision, l’écrivain François Cavanna, qui avait donné son nom à l’établissement, a écrit au recteur d’académie pour reprendre son patronyme, suggérant à la place celui du président de la république, Nicolas Sarkozy. Son nom devrait toutefois rester en toutes lettres au front de la bibliothèque municipale devenue bibliothèque Cavanna depuis fin 2008.

Le restaurant de l’EREA

Situé au quatrième étage -sans ascenseur- de l’école, le restaurant d’application Les Hauts de Baltard se mérite mais porte bien son nom, avec une jolie vue sur la ville. Les plats sont cuisinés et servis par les élèves,  sous l’oeil strict de leur professeur qui les reprend gentiment à chaque geste pas tout à fait précis. Le rapport qualité-prix défie toute concurrence : 9 € pour entrée-plat-dessert-boisson (7 € si 2 plats seulement) le midi, et 21 € pour le menu du mardi soir, beaucoup plus sophistiqué. Le restaurant est en effet ouvert tous les midis sauf le jeudi et le mardi soir. Il est fermé pendant les vacances scolaires et périodes de stage. Attention, réserver à l’avance 48 heures avant au 01 48 73 41 21, et venir à 12h le midi et 19 h le soir. L’EREA propose aussi des plats à emporter et des services de repassage, nettoyage et petite couture. Pour en savoir plus, télécharger le programme complet des menus et tarifs des services en 2011.

Liens utiles :

Liste des EREA et SEGPA dans le Val de Marne

Site Internet de l’EREA (Cavanna) de Nogent sur Marne

Coordonnées :

EREA « François CAVANNA »
3, avenue de Joinville
94130 NOGENT SUR MARNE
01 48 73 41 21
RER A : Sortie Nogent sur Marne

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour L’EREA Cavanna de Nogent sur Marne en pleine polémique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi