Société | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 05/10/2011
Réagir Par

L’Ile de France met le paquet sur les TIC

L’Ile de France met le paquet sur les TIC
Publicité

Faire du numérique un levier de la politique économique, sociale et écologique, tel est l’objectif du rapport cadre voté par le Conseil régional d’Ile de France vendredi 30 septembre, qui articule les priorités de la région en matière de TIC (Technologie de l’information et de la communication). 

Pour orchestrer cette politique, le rapport cadre (qui s’inscrit lui-même dans la Stratégie régionale de développement économique et d’innovation (SRDEI) votée en juin 2011) prévoit tout d’abord de transformer l’actuelle Artesi (créée en 1998 pour promouvoir l’usage d’Internet) en Agence régionale numérique aux missions plus globales «d’animation de l’écosystème numérique de la région» : soutien des initiatives, accompagnement de la politique numérique, recensement des bonnes pratiques observées ailleurs, développement de manifestations comme Futur en Seine (un festival du numérique organisé au mois de juin).

Fibre optique

Parmi les axes prioritaires : un investissement plus important dans le déploiement de la fibre optique (dont le budget va passer de 5,5 millions € à 16 millions € par an), avec pour objectif de contribuer à l’équité du déploiement sur l’ensemble du territoire en étant complémentaire des initiatives de villes ou d’opérateurs.

Autre ambition : le développement des e-services (de l’administration à la santé en passant par l’éducation) et la promotion du télétravail (en développant des bureaux partagés ou business centre disposant de commodités mutualisées). Objectif indirect : réduire l’usage des transports.

Le rapport plaide aussi en faveur de l’Open source (logiciels libres) en privilégiant ces applications en interne et dans les lycées, ainsi qu’en soutenant financièrement son développement.

Concernant le développement économique, il est prévu de stimuler la création de valeur liée au numérique en soutenant financièrement les initiatives innovantes.

A signaler également : le vote d’un amendement présenté par EELV concernant l’ouverture des données publiques (études, statistiques, cartographies…) de la région. Un passage à l’Open data qui sera mis en œuvre par l’Agence régionale numérique.

Au-delà de l’Ile de France, le Conseil régional a voté le renforcement de sa coopération Nord-Sud en matière de numérique. (la coopération Nord-Sud doit représenter 0,7% du budget de la région)

Quel budget ?

Financièrement, le budget dudéveloppement numérique passera de 10 millions €  à 26 millions € par an à partir de 2012.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi