Société | Nogent-Sur-Marne | 14/09/2011
Réagir Par

Logement social : projets de studios pour jeunes actifs et étudiants

Trois projets immobiliers de logement social pour jeunes actifs ou étudiants sont actuellement en cours à Nogent, qui concernent au total quelques 250 studios, dont deux ont été évoqués à l’occasion du dernier Conseil municipal. L’occasion de faire le point sur la question.

Résidence pour jeunes actifs dans le quartier du port

La première résidence sera située à proximité du port de Nogent, à côté de l’ancienne école Marie Curie (actuellement en cours de décontamination radioactive). Elle comprendra 95 studios réservés aux jeunes actifs (voir présentation plus détaillée). Propriété de la SAIEM (société d’économie mixte de la ville), elle sera gérée par l’ALJT (Association pour le logement des jeunes travailleurs). Sa construction devrait commencer sous peu mais elle a été retardée par la nécessité de procéder au préalable à de nouvelles mesures de radioactivité sur le site. Le bien-fondé ou non de ces mesures complémentaires avait du reste donné lieu à une vif débat entre le maire et le conseiller sans étiquette Marc Arazi, au printemps dernier. Ce dernier préconisait le principe de précaution et avait saisi le préfet à ce sujet. Le sous-préfet et la Criirad avaient de leur côté également suggéré de faire de mesures complémentaires. A nouveau interpellé sur ce sujet lors du Conseil municipal du 12 septembre, le maire a indiqué qu’il avait ordonné depuis de nouvelles mesures, actuellement en cours.

Résidence pour jeunes actifs rue Théodore Honoré

Le second projet se situe à l’angle du boulevard Galliéni et de la rue Théodore Honoré. Cette résidence pour jeunes actifs comprendra 48 studios et sera construite par le Groupe Arcade, via sa filiale de logement social Coopérer pour habiter. Cet immeuble fait partie d’une opération immobilière plus vaste qui comprendra aussi des appartements à la vente. (En savoir plus sur ce projet) Les logements en location dans cette résidence seront soumis au régime de logement social des PLAI (le plus faible niveau de loyer des résidences HLM, voir la grille des prix/m2). Le dernier Conseil municipal a voté dans ce sens un complément de subvention de 30 000 € (portant la subvention totale de la commune à 90 000 €). Une dérogation permettant de dépasser en hauteur et en emprise au sol les limites du Plan d’occupation des sols a également été accordée sur ce projet pour que l’investissement soit rentable, ceci dans le cadre de la loi Boutin.

Résidence pour étudiants boulevard de Strasbourg

Le troisième projet concernera 113 studios pour étudiants. Ces logements sociaux seront financés et gérés par le groupe Réside Etudes, spécialisé dans ce type de produits avec sa marque Les Estudines, et vendus à des investisseurs particuliers, en contrepartie de réductions d’impôt dans le cadre de la loi Censi-Bouvard. Ce projet s’inscrit également dans le cadre d’un projet plus vaste de promotion immobilière et bénéficie également de dérogations au POS dans le cadre de la loi Boutin, mais il est actuellement en suspens car plusieurs propriétaires actuels du site ne souhaitent pas vendre. (En savoir plus sur ce projet)

Ecouter aussi le passage du dernier Conseil municipal sur ces questions entre le temps 34 min et 44 min.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *