Société | Nogent-Sur-Marne | 04/02/2011
Réagir Par

Marc Arazi souhaite sortir définitivement de la majorité municipale

Actuellement dans la majorité municipale, Marc Arazi (Sans étiquette) a demandé officiellement un statut d’élu minoritaire au maire de Nogent sur Marne, Jacques J-P Martin. En désaccord avec son camp sur plusieurs sujets, Marc Arazi avait déjà déclaré sa candidature aux cantonales contre le maire la semaine dernière mais cette demande officielle de rupture intervient suite au dernier conseil municipal. Motif : le soutien du maire à l’élection au poste de conseiller à la communauté d’agglomération de son ancienne ennemie Estelle Debaecker (maire de la ville de 1995 à 2001 et tête de liste Une alliance pour Nogent aux municipales de 2008, avant de fusionner avec le groupe Nogent avec vous au second tour). Pour Marc Arazi, tête de liste Nogent c’est maintenant qui avait rallié le maire sortant au second tour pour faire front commun face à l’alliance entre Estelle Debaecker et Marie-Anne Montchamp, ce soutien constitue une trahison des électeurs. « C’est avec moi que vous avez gagné les élections en 2008, non pas avec Estelle Debaecker » a-t-il du reste rappelé lors de la dernière séance du conseil. Il a donc demandé officiellement au maire l’obtention du statut d’élu minoritaire pour son groupe Nogent c’est maintenant.

Une démarche que Marc Arazi a mené seul, son ex-colistière, Anne Renoux, qui a rejoint la majorité municipale avec lui en 2008, ne souhaitant pas en sortir. Interrogée sur sa position par Nogent Citoyen, cette dernière a mis les choses au clair : « Ma position d’élue se borne en une assistance technique et juridique sur des sujets de ma compétence, en lien avec les autres élus et les services de la mairie. Je ne souhaite pas prendre part à une querelle entre élus pour des raisons politiques sans lien avec les vrais problèmes de la ville. Je ne suis pas liée à « Nogent c’est maintenant » qui n’a, en tout état de cause, aucune existence juridique ou légale. »

Pour autant, Mac Arazi n’est pas tout seul sur tous les sujets au sein du Conseil municipal. Ainsi a-t-il obtenu 6 voix pour défendre sa candidature à la communauté d’agglomération. Alors que deux postes étaient à pourvoir, s’étaient présentés Alain Degrassat (majorité municipale), Marc Arazi (majorité municipale), Estelle Debaecker (Nogent avec vous) et Michel Gilles (Nogent avec vous). Pour déterminer les deux élus, les conseillers municipaux devaient directement noter deux noms sur leur bulletin. En voici les résultats détaillés : 20 bulletins pour le binôme Alain Degrassat Estelle Debaecker, 3 pour le binôme Alain Degrassat Marc Arazi, 3 pour le binôme Marc Arazi Michel Gilles, 2 pour Estelle Debaecker seule (blanc pour le second poste), 2 pour Alain Degrassat seul (blanc pour le second poste) et 2 blancs, soit un total de 32 bulletins. Au total, Alain Degrassat a obtenu 25 voix, Estelle Debaecker 22, Marc Arazi 6 et Michel Gilles 3.

En réponse à la demande de Marc Arazi, le maire lui a adressé une lettre ouverte pour lui exprimer son refus de lui accorder un statut d’élu minoritaire. Il a motivé son soutien à Estelle Debaecker en expliquant qu’il souhaitait proposer un poste de conseiller d’agglomération aux deux groupes d’opposition, celui de gauche mais aussi de droite, et que c’est dans ce cadre qu’il avait soutenu la candidature de l’ancienne maire de la ville, la préférant à celle de Michel Gilles « compte tenu de son attitude d’opposant systématique« .

Voir les derniers billets concernant les précédents désaccords entre Jacques J-P Martin et Marc Arazi.

Voir la Lettre ouverte de Jacques J-P Martin à Marc Arazi :

Voir la Lettre ouverte de Nogent c’est Maintenant au Maire de Nogent sur Marne :

Lettre ouverte NcM! au Maire le 07 février 2011

Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
13 commentaires pour Marc Arazi souhaite sortir définitivement de la majorité municipale
  • Il y a donc des opposants qui n’ont pas des attitudes d’opposant …
    Ah la politique !!! : ‘5 ans de droit et tout le reste de travers’ (Coluche)

  • Attention !
    Beucoup de coquilles dans cet article :
    1, l’obtention du statut d’élu minoritaire pour son groupe Nogent avec vous
    lire Nogent c’est maintenant
    et JJPM lui a fait remarquer qu’il était le seul élu de ce groupe
    ce que confirme Anne Renoux
    2,Estelle Debaecker (Nogent avec vous)
    lire (majorité muncipale)
    3,un poste de conseiller d’agglomération aux deux groupes d’opposition
    lire un poste à l’opposition et un poste aux transfuges qui ont rejoint la majorité municipale
    .
    quant au résultat du vote, je tiens à remercier William Geib et Marie Lavin qui ont voté pour moi, montrant ainsi que tous les élus d’opposition (il n’en restait plus que 3 à ce conseil) étaient solidaires
    alors que mes 3 ex colistiers ont voté contre moi, entérinant ainsi leur départ du groupe « Nogent avec Vous » pour rejoindre la majorité municipale

  • @Michel Gilles J’ai corrigé la coquille (Nogent c’est maintenant au lieu de Nogent avec vous), qui en était effectivement une. Pour le reste, je ne fais qu’indiquer factuellement qui appartient à quel groupe.

  • @Cécile
    je ne suis pas d’accord avec votre analyse
    vous adoptez de fait le discours manipulateur du maire
    on ne peut pas appartenir à un groupe lorsque l’on vote contre ce groupe
    et on ne peut pas prétendre être dans l’opposition quand on prend un poste au sein de l’exécutif
    vous ne diriez pas qu’ Eric Besson est membre du bureau du PS ? et Deborah Munzer n’est plus PS depuis qu’elle a rejoint Jacques Martin ?
    ou bien on est dans l’opposition, ou dans la majorité mais on assume son choix
    à brouiller les pistes, on ne fait que provoquer l’ecoeurement des électeurs et on récolte l’abstention

  • Tres franchement, je suis un electeur de base et ne comprends plus rien.Mais alors rien du tout;tout ceci est grotesque et je vous garantis que lors des prochaines municipales,il va y avoir un énorme coup de pieds dans cette fourmillère que les nogentais rejettent maintenant en masse.Dégagez, vous etes incapables de mener Nogent a l’excellence.Vos petits mafiotages sont la risée de la population nogentaise.

  • On le sent bien, le conseil muniocipal est de lieu de manoeuvres souvent incompréhensibles…
    Il importe de prendre de la hauteur et de la distance
    Il est incontestable qu’un nouveau souffle doit être donné en 2014.
    Marc Arazi a enfin compris qu’il devait définitivement se démarquer du Maire et chercher à construire ailleurs que dans la majorité municipale : bienvenue au Club !
    Avec Martin, ou on est contre ou l’on est un de ses faire valoir.

  • Bruno a raison, les électeurs en ont marre de ces manœuvres dictées par des intérêts personnels
    il suffit de reprendre la liste des membres de l’équipe de Nungesser, puis ceux de l’équipe de Debeacker, et enfin ceux de l’équipe de Martin pour constater que l’on retrouve les mêmes qui s’accrochent à leur fauteuil comme des moules au rocher
    comme croire ensuite qu’ils ont des valeurs et des convictions ?
    surtout lorsqu’ils se réveillent à quelques semaines d’une élection et se découvrent soudainement une vocation d’opposant

  • Ce que devra mettre en oeuvre la prochaine équipe, c’est précisément l’esprit d’équipe. Le Maire ne doit pas être un autocrtae entouré de faire valoir. La dérive du fonctionnement Martin s’est opérée en 2005 ; je rappelle un fait révévlateur dont tous les nogentais ont pu être des témoins. En 2001, avec notre arrivée en Mairie, tous les abri bus de la Ville exhibait une affiche présentant l’équipe municipale (le maire entouré de ses maires adjoints). Un beau jour, il lui fut substituée une grande affiche du Maire , tout seul ! Ce petit évènement-pour la démocratie et l’esprit d’équipe un grand, malheureusement-révélait la derive autocrate de la gouvernance municipale. J’ai soutenu la liste Martin en 2008 (dans des circonstances particulières, car je n’en faisais pas parti), n’ayant pas été approché par MA Montchamp que j’avais soutenuse à plusieurs reprises et dont je n’étais pas persuadé de son propre esprit d’équipe (eh oui, Michel). Cette tendance au culte de la personalité est le résultat d’une usure, d’une concentration de pouvoirs , peut être de l’âge, de toutes sortes d’ingédients…La droite partira divisée aux cantonales et cela est inévitable. En réalité, le caract-re particulier de ces élections le favorise et M Martin par son obstination n’a pas favorisé l’émergence d’une relève qu’invitablement il faudra provoquer. Cela en deux temps, les cantonales de mars 2011 et ensuite les municipales de 2014. Pouyr ma part, je pense que la liste alternative de la droite républicaine devra rassembler toutes les forces vives de Nogent et cela n’est possible que si chacun adhère à cet esprit d’équipe (qu’en 2001 , nous avions su créer contre la gouvernance chaotique de Debaecker…).

  • Michel, Bruno, William, Annie, etc… bref, tous les opposants au maire, UNISSEZ-VOUS EN 2014 POUR DEBARQUER LE ROITELET MARTIN ET SA COUR. L’UNION FAIT LA FORCE !

  • @ Gaston

    l’alliance de la carpe et du lapin ne produit jamais rien de bon

    @ Bruno

    Complice objectif de JJPM pendant des années, il est délicat de considérer que vous êtes désormais crédible en tant que repenti.

  • à #9

    #10 à raison l’alliance de la carpe et du lapin ne produit rien de bon

    moi je dis que tant de rapaces désirent le  » maroquin  »

    le fiel mangidy du boloky du boina

  • le maire a signé l’arrêté définissant la composition de sa nouvelle majorité
    A noter, l’entrée officielle de Philippe Sahjau
    et le maintein de Marc Arazi qui reste donc dans l’équipe Martin

  • @David
    Ce qui importe en Politique, c’est la fidélité à ses convictions et à ses engagements vis à vis des électeurs…
    Les alliances sont inévitablement dépendantes des circonstances et de l’évolution de ceux avec qui vous vous alliez. Monsieur Martin est en train de bafouer ses engagements vis à vis des nogentais.
    Il s’est engagé à ne pas faire d’autres mandats municipaux , en 2014. Ceci est écrit noir sur blanc dans ses documents de campagne de 2008. S’il se représente aux cantonales en 2011, c’est parce qu’il va se représenter en 2014, faisant fi de ses engagements passés. Il sait que je le sais : nous en avons parler clairement , il y a un an. J’ai , du coup, logiquement, abandonné tout soutien à l’équipe municipale en place …vous le savez. Tous les électeurs UMP devraient faire comme moi-même. Question d’éthique : la tactique en politique est inévitable, mais il y a des règles d’Ethique-politique que l’on se doit de respecter. Ma lettre ouverte comportait une question sur ce sujet : j’attends toujours la réponse de Monsieur Martin ! Il a jusqu’à venderdi pour me commuiquer celle-ci ! Mais , son absence de réponse sera un aveu de faiblesse caractérisé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *