Société | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 29/11/2011
Réagir Par

Marie-Anne Montchamp promet une seconde école de la deuxième chance dans le Val de Marne

Marie-Anne Montchamp promet une seconde école de la deuxième chance dans le Val de Marne
Publicité

Invitée ce matin à l’école de la deuxième chance d’Orly, la secrétaire d’Etat aux solidarités, Marie-Anne Montchamp a réaffirmé le soutien du gouvernement au projet d’ouverture d’une seconde école de ce type dans le département dès l’année prochaine, après avoir échangé pendant une heure avec des élèves de l’école. « Le gouvernement ne se désengagera pas de ce processus et nous souhaitons même amplifier ce mouvement« , a ainsi réaffirmé la ministre au directeur de l’école, Gilles Freysssinet, inquiet par le contexte de restriction budgétaire 2012.

Instigué par Edith Cresson lorsqu’elle était commissaire européen à l’éducation, le réseau des écoles de la deuxième chance a vu le jour en 1997 avec une première pousse à Marseille. Il compte aujourd’hui près de 80 écoles ainsi qu’une quinzaine en projet. Le principe : aider des jeunes, sortis du système scolaire sans aucun diplôme, à rebondir et développer leur propre projet professionnel. Ces écoles s’adressent aux jeunes de 18 à 25 ans qui savent lire et écrire.  Il ne s’agit pas de formation diplômante mais de rattrapage dans différentes matières permettant soit d’accéder à une formation, soit de trouver directement du travail, chaque parcours étant individualisé en fonction du projet.

200 jeunes accueillis dans le Val de Marne depuis 2010

Depuis l’ouverture de la première école val de marnaise à Orly, quelques 200 jeunes ont été accueillis. Les élèves de la deuxième chance sont accueillis par promotion de douze à quinze, à raison d’une nouvelle promotion toutes les six semaines à deux mois, et restent ensuite dix mois et demi, alternant trois semaines d’écoles et trois semaines de stage en entreprise. Parmi les objectifs professionnels cités par les jeunes rencontrés ce matin par la ministre, les métiers étaient plutôt variés, entre magasinier, coiffeuse, esthéticienne, auxiliaire de puériculture, animateur, animatrice sportive et encore mécanicien moto.

Les élèves sont rémunérés durant toute cette période, non par les entreprises qui les accueillent mais dans le cadre du financement global de l’école qui est pris en charge à 70 % par l’Etat et la région. L’école finance elle-même les 30 % restants en allant chercher des subventions auprès des collectivités locales et en faisant appel aux dons d’entreprise pour le matériel par exemple. A Orly, c’est également la commune qui met l’ensemble des bâtiments à disposition gratuitement.

 

 

Les élèves apprennent aussi à donner, et la promotion rencontrée par la Secrétaire d’Etat hier venait de passer son samedi à collecter des denrées pour la banque alimentaire à l’hypermarché Carrefour de L’Haÿ les Roses, récoltant ainsi 1200 kg de comestible.

Une seconde école val de marnaise à Créteil en 2012

La seconde école de la deuxième chance devrait ouvrir à Créteil courant 2012. Une implantation plus centrale et bien desservie par les transports qui devrait permettre d’accueillir davantage de jeunes en provenance de l’Est du département, actuellement un peu trop éloignés du site. La plupart des élèves viennent en effet aujourd’hui majoritairement de la partie ouest.

Coordonnées utiles :
e2c du Val de Marne
87, avenue de la Victoire
94310 Orly
Tél : 01 48 92 02 61
Mail : e2c94@orange.fr
Site Internet de la fondation

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi