Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Val de Marne | 06/11/2011
Réagir Par

Orbival fête son premier tronçon. A quand Val de Fontenay ?

Orbival fête son premier tronçon. A quand Val de Fontenay ?
Publicité

Un métro sillonnant le Val de Marne et évitant de repasser par Paris lorsque l’on va de Saint-Maur à Villejuif, le département en rêve depuis longtemps et s’y est préparé, bien avant le débat sur le futur réseau Grand Paris Express organisé il y a un an. Constituant une association pour défendre leur cause dès 2006, élus de droite et de gauche* se sont ainsi mis d’accord sur un tracé et un concept, Orbival, qu’ils ont su défendre à l’unisson le moment venu.

Une stratégie gagnante. A l’issue de la concertation qui a abouti au tracé définitif du Grand Paris Express, la partie sud du futur métro périphérique reprend presque intégralement le tracé Orbival, de Bagneux à la station des 3 communes de Champigny, Bry et Villiers, soit au total 33 km de ligne et 12 gares. De plus, cette portion figure parmi les axes prioritaires et pourrait être opérationnelle d’ici 2018.

Pour fêter ce premier tronçon d’Orbival, toutes les communes concernées par les nouvelles gares accueilleront un spectacle itinérant, « Les poseurs de voies », créé par la Compagnie La Constellation, du 8 novembre au 2 décembre Voir détail des dates et villes ci-dessous.

Le tronçon Val de Fontenay toujours en pointillé

Le second tronçon, qui constitue une fourche sur le tracé en partant de Champigny Centre pour aller vers Val de Fontenay en passant par la station Nogent Le Perreux, figure bien pour sa part sur la carte du Grand Paris Express en tant que réseau complémentaire structurant mais il ne fait pas partie des axes prioritaires. Sa planification devrait être prises en charge directement par le STIF (syndicat de transports de la région). Ce tronçon n’aura pas pour terminus Val de Fontenay mais se prolongera ensuite jusqu’à Rosny sous Bois où il rejoindra un autre tronçon partant de la grande boucle Est pour rejoindre le nord-est de la capitale en passant par la Seine Saint Denis.

Problème : le budget n’est pas extensible. Actuellement, 2 milliards € ont été budgétés pour cette partie Est, une somme insuffisante pour permettre ces deux tronçons s’échappant de la boucle Est grande couronne pour cheminer en plus proche périphérie. Cette équation encore non résolue a été posée clairement lors des débats sur le Grand Paris Express, et plusieurs pistes ont été envisagées comme par exemple la réduction de la taille des quais. Alors que la quasi-intégralité du tracé Orbival est déjà actée, cette dernière portion constitue donc pour l’association Orbival le dernier combat à mener. En termes de desserte pour l’Est parisien, elle est également stratégique car Val de Fontenay -qui devrait également accueillir les futurs prolongements de la ligne 1 du Métro ainsi que du tramway T1, a pour ambition de devenir un pôle important d’interconnexion. Une pétition a été lancée par l’association Orbival au printemps dernier pour maintenir la pression sur ce dossier.

Voir tous les articles déjà parus sur le dossier Grand Paris Express dans l’Est parisien

Programmation du spectacle itinérant « Les poseurs de voies » :

  • Vitry centre-ville
    Mardi 8 novembre à 18h30 – Place Saint-Just
  • Villejuif
    Samedi 12 novembre à 18h00 – En face du 7, rue Saint-Exupéry
  • Arcueil / Cachan
    Lundi 14 novembre à 18h30 – Marché Carnot devant la gare Arcueil-Cachan (parking)
  • Alfortville
    Vendredi 18 novembre à 18h30 – Angle de la rue Constantinople et du cours Beethoven
  • Créteil
    Samedi 19 novembre à 19h00 – Parking Gare de l’Echat
  • Vitry les Ardoines
    Lundi 21 novembre à 18h30 – Parking les Ardoines
  • Maisons-Alfort
    Jeudi 24 novembre à 18h30 – Stade Charles Péguy, 20, avenue de la Liberté
  • Saint-Maur-des-Fossés
    Samedi 26 novembre après-midi – Place du Marché Champigny Saint-Maur Gare de l’Echat
  • Champigny-sur-Marne
    Vendredi 2 décembre à 19h00 – Place du Marché

* Le président de l’association Orbival est Christian Favier, président (PCF) du Conseil général. Son secrétaire général est Jacques JP Martin, maire (UMP) de Nogent sur Marne, ex président de l’opposition UMP au sein de l’assemblée départementale et président de Paris Métropole.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi