Société | Nogent-Sur-Marne | 23/03/2011
Réagir Par

Pour quelques poignées de mains

Geste machinal de politesse,  exercice favori et quelque peu forcé du candidat arpentant les marchés, symbole sincère de réconciliation ou comble de l’hypocrisie entre personnes qui se détestent ? La poignée de main s’interprète différemment en fonction des circonstances. Le refus de se serrer la poigne, en revanche, n’est jamais anodin.

Ce week-end, le maire de Nogent sur Marne, Jacques JP Martin, n’a pas cherché à cacher ses sentiments vis à vis de son ancien allié du second tour des municipales, Marc Arazi, à nouveau candidat contre lui aux élections cantonales, refusant sa main tendue lors de la cérémonie de commémoration de la fin de la guerre d’Algérie, et enjoignant même à l’un de ses adjoints, Sébastien Eychenne, de faire de même. Lequel a obtempéré tant et si bien que le lendemain, jour de scrutin, il a à nouveau refusé ses cinq doigts au candidat de Nogent c’est Maintenant venu faire la tournée des bureaux de vote.

Pour Marc Arazi : ce refus ostensible de serrer la main alors que les élus étaient en posture officielle est  « irrespectueux, antidémocratique, et fait dériver le combat politique vers le combat personnel ». Une inimitié que ne dénie pas le maire et conseiller général sortant : « Je croyais qu’il jouait collectivement au sein de l’équipe municipale alors qu’en fait, il n’a qu’une ambition : lui-même. La récréation est terminée ! Et j’ai, jusqu’à preuve du contraire, le droit de serrer la main à qui je veux. »

A défaut d’en venir aux mains, les opposants s’en tiennent aux voix, qu’ils interprètent chacun à leur façon. Pour Marc Arazi :«Avec 7,3 % des votes, Nogent c’est maintenant a progressé dans tous les quartiers de la ville depuis son score de 5,6 % lors du premier tour des municipales de 2008, alors même que ce scrutin avait pris une tournure nationale. Ceci confirme notre légitimité électorale. » Pour Jacques JP Martin en revanche : « Contrairement à ce que Marc Arazi déclare depuis les municipales de 2008, ce premier tour des cantonales démontre que je n’avais pas besoin de lui pour gagner une élection. »

 

9 commentaires pour Pour quelques poignées de mains
  • Comment faire parler de soi quand on a rien à dire :
    monter en épingle un sujet anodin !

    nous nageons en pleine hypocrisie
    et je en suis pas certain que cela mérite un article dans Nogent Citoyen
    si je devais faire un communiqué de presse à chaque fois qu’un des membres du système Martin commet une agression de ce type je passerai mon temps à cela
    Au fait, nous attendons toujours les réponses aux deux questions posées lors du débat du 16 mars ?
    Refus de répondre parce que Cécile a refusé une poignée de mains ?

  • Effectivement evènement d’importance .Comment va faire Mr Arazi pour exister jusqu’au prochain scrutin? La scène Watteau chaque mois au conseil municipal pourrait lui en donner aussi l’opportunité (je lui donne des idées) Va t on le voir à nouveau comme il l’a fait quelques jours avant le scrutin devant le collège Branly , sur le pont de Nogent , devant le RER , devant l’hopital, devant les crèches devant les antennes relais , devant le monument au mort , au marché, devant le centre equestre , enfin bref partout…. Quel boulot !
    Par ailleurs, Les voix qu’il a pu obtenir sont bien inférieures à celles des municipales de 2008 alors qu’il a labouré le terrain jour après jour .je n’y vois donc pas le succès ou le progrès qu’il prétend avoir .C’est juste mathématique

  • La bonne nouvelle est que Marc a sans doute désormais bien compris que les alliances de dernière minute et les promesses même écrites n’engagent que ceux qui les recoivent.
    Le MODEM a connu une mésaventure moindre (tribunes libres promises censurées par le Maire…) mais avait eu la bonne idée de ne pas se lier JJPM ou MAM.
    Pour prétendre exister en 2014, il faudra que Marc en rabatte car seul il n’a aucune chance. En se présentant en solo, il renforce la situation du sortant en diluant les voix de ses opposants. Parviendra-t-il à le comprendre ?

  • Cette lamentable affaire de poignée de mains ne grandit aucun des protagonistes lorsqu’on voit sur le blog de Mr ARAZI : « combattre les idées du FRONT NATIONAL par le vote ».
    Mr ARAZI, grand connaisseur de la politique locale et après son échec à NOGENT, tente de se placer au-dessus de la mêlée alors que pour ce qui concerne NOGENT, il aurait dû s’unir aux opposants au Maire afin de le déstabiliser. Les appels contre le FRONT NATIONAL, qui tournent à l’obsession, signent une attitude irresponsable et antidémocratique de sa part ainsi que de la candidate des verts.

  • M.Martin dit qu’il n’avait pas besoin de Marc Arazi pour gagner la mairie, c’est peut-être vrai, mais on peut voir la chose autrement: entre les deux tours, il l’ignorait et il n’a pas craché sur sa main, trop heureux de trouver un allié. Il a alors pris des engagements qu’il n’a pas tenu. A postériori, c’est facile de jouer les dédaigneux, avertissement à ceux qui seraient tentés de conclure un engagement avec JPM. Je me pose la question sur la signature de la Charte Ethique par JPM, ou plutôt je ne me la pose pas… Qui osera parier contre moi qu’il signera ???

  • un citoyen de nogent - 2 says:

    #3
    espérons surtout qu’il a compris qu’en solo ou en équipe il n’apporte rien à personne

  • Il lui arrive de prendre des initiatives positives. Se servir d’associations comme tremplin pour passer à autre chose n’était en revanche pas une bonne idée mais il fait ce qu’il souhaite et après tout s’engager c’est respectable.

  • Pour Y. et C DUBOIS
    Pourquoi, ce commentaire est-il en attente de modération ???…
    Il dérange ?.. Vous ne prenez pas partie, pourtant ???… Il s’agit là d’une atteinte à la vie privée et à l’intimité qui relèvent ici de la malveillance. Le Maire de NOGENT est destinataire de ces commentaires.
    En tant que modérateurs, vous pouvez faire cesser ce genre de commentaires qui nuisent gravement à la qualité de votre site. Une plainte sera déposée si nécessaire.

  • un citoyen de nogent says:

    vais-je paraître?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *