Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 29/06/2011
Réagir Par

Rencontre avec Michäel Andrieu, nouveau directeur du conservatoire de Nogent

Une véritable saison musicale avec des concerts et auditions le vendredi soir, des partenariats avec les écoles, l’instauration de groupes de musique de chambre, l’obtention du label CRC (Conservatoire à rayonnement communal) pour bénéficier des équivalences, tels sont en les premiers projets de Michäel Andrieu, le nouveau directeur du conservatoire de Nogent sur Marne. (Le conservatoire qui accueille 550 élèves a été récemment municipalisé).

Nogent Citoyen : Quels sont vos projets pour le conservatoire de Nogent ?
Michäel Andrieu : En bref, ouvrir le conservatoire vers l’extérieur, intégrer le cursus pédagogiques des conservatoires à rayonnement communal (CRC) et développer les liens entre pratique, écoute, analyse, histoire musicale, afin de renforcer la cohérence entre toutes ces facettes de la musique et leur donner du sens.

Comment comptez-vous ouvrir le conservatoire ?
D’abord en invitant les gens à y venir. Dès la rentrée, le conservatoire accueillera des soirées musicales tous les vendredis. Il s’agira aussi bien de concerts d’élèves, de concertistes extérieurs ou de professeurs du conservatoire. Nous proposerons aussi des conférences sur la musique en lien avec la programmation musicale de la Scène Watteau. Par exemple, nous organiserons une soirée découverte des musiques ibériques avant le concert de Fado.
Nous irons aussi vers les écoles et collèges en proposant dès la rentrée trois sessions de concerts par an auprès de seize classes de primaire, en délocalisant nos cours de musiques dans un préau d’école à plusieurs reprises le soir à 18 heures, et encore en travaillant à la création d’une classe musicale à horaires aménagés en partenariat avec un collège de la ville.

Concernant les cours au conservatoire, qu’est-ce que va changer concrètement pour les élèves ?
Afin d’être reconnu comme conservatoire à rayonnement communal (CRC), permettant aux élèves de bénéficier des équivalences de diplôme, nous intégrerons progressivement l’ensemble des nouveaux programmes et de leurs exigences. Un vrai cursus sera aussi mis en place pour les cours de danse.
Concrètement, les élèves du premier cycle bénéficieront, outre de leur heure de formation musicale et de leur demi-heure d’instrument, d’une heure par mois avec toute leur classe d’instrument. Elle sera consacrée à l’histoire de l’instrument et sera par exemple l’occasion d’aller visiter un luthier. Dans le second cycle, les cours de solfège intégreront de l’analyse musicale en lien avec la saison musicale. Les élèves de second cycle pourront aussi s’inscrire pendant un semestre dans un groupe de musique de chambre. Et pour faciliter les répétitions avec le piano, une accompagnatrice sera là tous les vendredis soirs.

 

 

A noter que les réinscriptions sont ouvertes depuis le 15 juin, avec cette année l’instauration de tarifs dégressifs, voir le détail des tarifs.
Voir toutes les informations pratiques sur le conservatoire Francis Poulenc
Voir billets sur la municipalisation du conservatoire

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi