Société | Nogent-Sur-Marne | 18/07/2011
Réagir Par

Restructuration du marché : un premier pas décisif

Le projet de restructuration du grand marché de Nogent sur Marne a été plus qu’esquissé par le maire de la ville, Jacques JP Martin, à l’occasion du Conseil municipal du 4 juillet 2011 qui a acté de sa première étape : l’acquisition de deux parcelles aux abords du marché . Au programme de ce futur pôle de centre-ville : 

la démolition de l’actuel gymnase-marché et recréation d’une halle accueillant des commerces de bouche de manière permanente, le déménagement du gymnase sur le site Marie Curie (une fois dépollué), l’installation des volants du marché (vendeurs qui tiennent des stands à l’extérieur) dans la rue du lieutenant Ohresser – déjà équipée pour cela en points d’eau et électricité, la démolition des maisons situées dans le prolongement de cette rue pour recréer une liaison directe entre la grande rue Charles de Gaulle et le marché (liaison qui existait autrefois au niveau de la place du vieux marché avant la construction de l’immeuble qui abrite le McDonald’s, l’installation de la bibliothèque, du musée et des archives dans le cadre d’un pôle culturel plus central et la création d’un troisième parking d’environ 180-200 places en dessous de la place du marché, qui sera relié aux deux autres déjà existants pour constituer au total 480 à 500 places de stationnement de centre-ville.

Le projet n’est pas encore complètement ficelé

Ce projet sera conduit à la fois par la Communauté d’agglomération, pour la partie marché, et par la ville, pour la partie équipements publics. Pour l’instant, plusieurs études à caractère marketing et commercial ont été effectuées et un appel d’offre a été lancé pour choisir le bureau d’études qui peaufinera le projet. Plusieurs points n’ont toutefois pas encore été indiqués comme le lieu précis où seront situés chaque équipement (marché et pôle culturel), la taille des futures constructions et celles des espaces attenant, le maintien ou non du square des Ouches à son emplacement actuel et encore la création ou non de nouveaux immeubles de logements sur le site.

Acquisition de deux parcelles au croisement Héros Nogentais – Ancellet

Dans l’attente du démarrage effectif de ce projet, que le maire a projeté dans deux ans, les deux maisons de la rue des Héros Nogentais qui font le coin avec la rue Ancellet (rue située dans le prolongement de la rue du lieutenant Ohresser, voir plan Google ci-dessous), ont été achetés par la ville pour un montant total d’1,16 millions €. Ce-sont ces acquisitions,  votées lors du Conseil Municipal du 4 juillet, qui ont été l’occasion d’évoquer le projet.

Réalisées à l’amiable par la ville en contrepartie d’un montant légèrement au-dessus de l’estimation du prix par les domaines (10 % au-dessus d’après le maire adjoint à l’urbanisme, Jean-René Fontaine), ces deux acquisitions (47 et 49 rue des Héros Nogentais) ont donné lieu à un débat de trois-quarts d’heure entre majorité et opposition en Conseil municipal. (Ecouter la présentation et le débat sur ce point entre le temps 0h42 et 1h16 de l’enregistrement du Conseil).

Les élus d’opposition présents ont essentiellement regretté de n’avoir pas été informés au préalable de ce projet apparemment déjà très avancé et ont exprimé leur crainte que l’acquisition par la ville d’un bien immobilier au-dessus du prix évalué par les domaines ne crée un précédent.

Concernant l’historicité du projet, le maire a répondu que celui-ci avait déjà été arrêté dans son principe dès sa première mandature puis insisté sur le fait que le marché comme le gymnase Gallieni n’étaient aujourd’hui plus aux normes depuis plusieurs années déjà. Jean-René Fontaine a pour sa part indiqué combien la maîtrise du foncier est un exercice difficile et qu’il était donc préférable de saisir dès maintenant l’opportunité d’acquisition. Au sein du groupe Nogent avec vous, Edith Heslouin, Estelle Debaecker (par procuration), Michel Devynck et Michel Gilles (par procuration) ont voté contre tandis que Philippe Sajhau votait pour. Au sein du groupe Progrès et Solidarité, Marie Lavin et William Geib (par procuration) ont également voté contre. Au sein du groupe majoritaire Ensemble agissons pour notre ville, tout le monde a voté pour sauf Marc Arazi qui s’est abstenu. En attendant le démarrage du projet du marché, les deux biens seront loués par la ville. Pour disposer du foncier complet de la rue Ancellet, la commune devra encore acquérir les deux ou trois parcelles situées entre celles qui viennent d’être achetées et le square des Ouches.

Pour mieux visualiser le projet, voir ci-dessous photos du site du marché, perspective depuis la rue Ohresser, depuis la rue Ancellet et plan Google Maps.

13 commentaires pour Restructuration du marché : un premier pas décisif

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *