Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Val de Marne | 01/08/2011
Réagir Par

Retour sur les olympiades intercommunales

Publicité

La première édition de Sports’ Contest, des olympiades intercommunales initiées par plusieurs villes de l’Est parisien, s’est déroulée le vendredi 29 juillet à Bonneuil-sur-Marne. 65 jeunes de 11 à 14 ans étaient au rendez-vous. 

Au total, neuf équipes ont participé, issues de six villes : Champs-sur-Marne, Ivry-sur-Seine, Montreuil, Limeil-Brévannes, Créteil et Bonneuil-sur-Marne. Les inscriptions ayant dépassé le nombre attendu à Bonneuil, la ville était représentée par trois équipes (Cité jaune, BSM 94, Black girls) plus  une quatrième constituée de jeunes de Créteil et de Bonneuil-sur-Marne (Mixte 94).  Au micro : Ammar, animateur de la ville de Bonneuil.

Retour sur cette journée d’échanges

Première épreuve : le tir à la corde. Après plusieurs combats acharnées Mixte 94 parvient à se hisser en finale contre les jeunes de Champs-sur-Marne qui ont éliminé les Blacks Girls juste avant. Le suspens ne dure pas très longtemps et c’est finalement Mixte 94 qui remporte le concours de tir à la corde.

La piste aménagée, les qualifications du 60 mètres haies vont pouvoir débuter. Tous les athlètes se placent en tribunes. Ils sont appelés chacun leur tour pour prendre place sur la ligne de départ. Avec cette épreuve l’ambiance dans le stade est montée d’un cran, chaque ville supporte son coureur jusqu’à s’égosiller.

On entend notamment des « kirikou, kirikou, kirikou » retentir des tribunes quand se présente Ibrahim de Bonneuil sur Marne (cité jaune), lequel écrase effectivement la course malgré sa petite taille ! Au cours de cette même épreuve malheureusement,  la candidate de Limeil Brévannes chute au passage d’une barre et se blesse avant la ligne d’arrivée…

Les olympiades continuent et Saïbou de Bonneuil-sur-Marne (allias « Cacahuète ») survole la course suivante « comme une gazelle » selon le speaker ! Abou, lui, touche une haie mais arrive à se rattraper et finit premier.

Au-delà des épreuves sportives, cette journée est aussi l’occasion d’apprendre à mieux se connaître, entre jeunes de villes différentes. Ce que rappelle Ammar en invitant chacun à se mélanger pendant le repas de midi. Durant cette pause, un atelier de prévention routière est aussi mis en place par un policier pour sensibiliser les jeunes aux dangers d’une conduite à risque. En parallèle, une activité football est aussi proposée avec trois équipes de onze joueurs issus de villes différentes.

A 14 heures, les épreuves reprennent avec la finale du 60 mètres haies. Le temps s’est enfin levé et le speaker appelle les 4 coureurs les plus rapides de la journée pour la finale attendue : Hillel et Abou de l’équipe cité jaune, Kelly de BSM 94 et Bouaysse de Montreuil. Hillel prend le meilleur départ et ne sera jamais rejoint.  Il finit la course avec le meilleur temps de la journée 9,03 seconde!

Les olympiades se terminent avec le relais 4 x 50mètres ou l’on retrouve en final l’équipe de Montreuil, de Mix 94, de Cité Jaune et des Blacks girls. La course est très serrée mais, après un départ canon de Mix 94, c’est finalement les Blacks Girls qui remportent cette épreuve sur le fil.

L’heure de la remise des prix est arrivée. Au classement de cette première édition, les Mixte 94 (Bonneuil-sur-Marne et Créteil) montent sur la première marche du podium suivis des Black Girls et de Cité jaune. Limeil-Brévannes remporte le prix de la ville la plus fair-play.

Rendez-vous est donné pour les deuxièmes olympiades qui auront lieu dans une autre des villes participantes dès les vacances de la Toussaint.[gallery]

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi