Société | Nogent-Sur-Marne | 25/03/2011
Réagir Par

Second tour des élections cantonales à Nogent sur Marne

Le second tour des élections cantonales se tient dimanche 27 mars. A Nogent sur Marne, deux candidats restent en lice : Jacques JP Martin, maire de la ville et conseiller général sortant, investi par l’UMP et les autres partis de la majorité présidentielle (notamment Parti radical, Nouveau Centre), et Bastien Faudot, investi par le Mouvement Républicain et Citoyen, le PS et le Parti radical de gauche, soutenu au second tour par Europe Ecologie les Verts et le Front de gauche – Parti de gauche.

Tous les bureaux de vote de Nogent sur Marne ouvrent à 8 heures et sont ouverts jusque 20h sans interruption. La carte des bureaux de votes est ici.

Les professions de foi de second tour

Télécharger la profession de foi Jacques JP Martin

Télécharger la profession de foi Bastien Faudot

Rappel des résultats du premier tour

  • Jacques JP Martin (UMP, sortant) : 2647 voix, 34,78%
  • Bastien Faudot (MRC-PS) : 1140 voix, 14,98%
  • Annie Lahmer (EELV) : 1031 voix, 13,55%
  • Jocelyne Lavocat (FN) : 874 voix, 11,48%
  • Michel Gilles (Nogent Démocratie) : 597 voix, 7,84%
  • Marc Arazi (Sans étiquette) : 554 voix, 7,28%
  • Amina Yelles (FG) : 432 voix, 5,68%
  • Bruno Morfin (PCD) : 335 voix, 4,40 %

Participation :

  • 21441 inscrits
  • 7711 votants
  • 35,96% de participation
  • 101 blancs ou nuls
  • 7610 suffrages exprimés

Le second tour opposera donc Jacques JP Martin, candidat UMP sortant, à Bastien Faudot, candidat MRC-PS.

Voir aussi comparaison avec les précédentes élections

(tous les résultats en temps réel sur ce site dès ce soir, au fur et à mesure de leur disponibilité)

12 commentaires pour Second tour des élections cantonales à Nogent sur Marne
  • Quand je vois sur le blog du candidat sortant MARTIN, les propos peu amènes qu’il tient sur Bastien FAUDOT, je me dis que ces basses attaques vont le renforcer dans son action, car il est de la jeune génération promise à remplacer les élus actuels souvent usés et qui s’accrochent au pouvoir par intérêt.
    Bonne chance Bastien FAUDOT !

  • Ce commentaire va-t-il être supprimé comme les précédents ?
    J’en tire, si cela est le cas, la conclusion que NOGENT-CITOYEN
    prend partie pour MARTIN.

  • un citoyen de nogent says:

    je vais passer la journée au bureau de vote n°………celui ou Mr GILLES A VU UN NAIN DE JARDIN ?
    j’attends toujours après les agressions contenus dans son commentaire à mon sujet qu’il prècise le n° du buereau de vote ou exercerait le nain de jardin à moins que Monsieur GILLES comme Madame LAHMER ( encarté ump, appartenance au milieu pétrolier etc… ) agressent aveuglément

  • Dimanche, je vote pour le candidat Bastien FAUDOT. Je ne voterai pas pour la Gauche ou la Droite mais pour un simple rééquilibre de la démocratie locale.
    Les limites du canton de Nogent-sur-Marne se confondent avec la Ville. Par ailleurs, le Maire et Conseiller Général sortant est partisan des équilibres puisqu’il a, au même titre que le Président de la République, conduit une politique d’ouverture tous azimuts dans sa propre équipe municipale. (cf pour le Président : les Ministres JM BOCKEL, E. BESSON, JP JOUYET, F. MITTERAND, B. KOUCHNER, F. AMARA , M. HIRCH etc…).

    Nous sommes sur un territoire très ancré à droite, le Conseiller Général sortant devrait normalement connaître un plébiscite vu la composition et découpage de notre canton.

    Le Conseiller Général sortant et Maire de Nogent-sur-Marne sera donc facilement réélu ce dimanche. Les traditionnels citoyens électeurs de gauche, s’ils se déplacent en nombre suffisant à leur bureau de vote lors de ce 2ème tour et que la Droite Sociale se mobilise également, on pourrait avoir un résultat plus équilibré.
    S’abstenir, voter nul ou blanc dimanche ce serait voter à coup sûr pour le Conseiller Général sortant.
    Pourquoi pas ? Le Conseiller Général qui sera réélu ou élu dimanche sera naturellement légitime et méritant.
    Bref, il s’agit comme N. SARKOZY nous l’a si bien enseigné au début de son quinquennat de dépasser les clivages et donc a fortiori surtout sur une élection locale cantonale. Il faut suivre les « grands conseils » (certains) de notre Président et ne pas être sectaire.
    Monsieur FAUDOT de part son expérience et sa personnalité ferait certainement un bon Conseiller Général à l’écoute de son nouveau territoire. Un même territoire qu’il pourrait partager avec le Maire de Nogent-sur-Marne. Il y a suffisamment de travail pour un partage équitable des tâches.

    Si vous voulez donner plus de disponibilité au Conseiller Général sortant qui pourra ainsi se concentrer plus encore sur l’ensemble de ses autres mandats, il faudrait d’évidence voter pour Monsieur FAUDOT et sa remplaçante.

    Quid du Mouvement Démocrate Chrétien dans ce choix éventuel ?
    Albert de Mun, un des inspirateurs du Mouvement Démocrate Chrétien, élabora une grande partie des lois sociales de la 3ème République. Il inspira la création de syndicats mixant patrons et ouvriers afin de réconcilier le capital et le travail. Albert de Mun fondera les Cercles
    Ouvrier.
    Charles de Montalembert, quant à lui, a également inspiré au 19ème siècle certains contours du Mouvement Démocrate Chrétien. Ardent défenseur, entres autres, de la liberté de conscience et d’expression, de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, la liberté d’enseignement, liberté de la presse et liberté d’association…

    A titre d’information, je ne représente pas là une position du Parti Chrétien Démocrate, dont je suis un membre actif comme conseiller national, mais il s’agit bien d’une position personnelle qui tient seulement compte du contexte local.

    L’essentiel étant le débat, la remise en cause ou à plat de certains sujets ou dossiers et la vivacité de la démocratie locale nogentaise.

    Dimanche, il ne convient pas, à mon sens, de voter pour la Droite ou la Gauche mais de voter pour un juste équilibre local et de redonner sens et vie à certaines valeurs et engagements.

    Dimanche, votez ! 🙂

  • Lettre ouverte à Jacques JP MARTIN

    Monsieur le Conseiller général sortant,
    Monsieur le Maire,
    Monsieur le vice-président de la communauté d’agglomération,
    Monsieur le président de Paris-Métropole,
    Monsieur le vice-président du SIAAP,
    Monsieur le président du groupe majorité présidentielle,
    Monsieur le Président de l’Union des conseillers généraux,

    Cher adversaire,
    Ainsi que vous le relevez dans votre ultime missive, au ton soudainement agressif, je ne manque pas d’air. Vous rendez ainsi hommage à ma campagne, que j’ai souhaité inscrire sous les auspices de la respiration démocratique pour Nogent. Dont acte.

    Pour commencer, je souhaite répondre à ce qui semble être devenu le seul et ultime argument de votre campagne : le candidat parachuté « qui ne sait plus où il habite » puisque tels sont vos mots. Ainsi que je ne m’en suis jamais caché, l’ayant annoncé explicitement et publiquement lors du débat de premier tour, je n’habite effectivement pas la commune de Nogent. Les habitants que j’ai rencontrés au cours de cette campagne et qui m’ont posé la question peuvent tout autant en témoigner : j’ai répondu en toute franchise et n’ai jamais cherché à me dissimuler. Citoyen du Val de Marne, je n’enfreins aucunement la loi électorale pour une élection à caractère départemental. Vous entretenez la confusion en mélangeant savamment élections cantonales et questions municipales. Peut-être même est-ce là un aveu de votre part sur votre propre incapacité à distinguer vos fonctions et mandats, tant ils sont nombreux. Ce scrutin des élections cantonales est, et restera, départemental, les Nogentais l’ont parfaitement compris.

    Sur la cession du parc HLM de Nogent Habitat à Valophis, vous me répondez que cela n’a pas fait l’objet de vente à proprement parler. Il y a bien eu pourtant transaction, sous la forme d’un bail emphytéotique de 99 ans : aucun d’entre nous ne sera là pour constater ou non le retour du parc HLM à la ville. La ville demeure certes juridiquement propriétaire, mais elle n’a plus l’autorité de décider de la politique logement sur ce contingent cédé à Valophis. Là est pourtant bien la question. Des surcroît à Nogent, dont vous êtes l’édile depuis de nombreuses années, la proportion de logements sociaux stagne à 11%, lorsque la loi SRU vous impose 20%. Sur cette question, votre silence est assourdissant. Considérez-vous Nogent comme un îlot qui pourrait s’affranchir de la loi républicaine ? Vous semblez vous accommoder volontiers des quelques 350.000 euros d’amende versés chaque année avec les impôts des Nogentais. Est-ce bien là ce que vous appelez « continuer mes efforts au service de mes concitoyens » ? Nous n’avons pas la même conception de l’action publique, et de l’exigence de vérité qu’elle requiert.

    Sur les divisions de votre majorité municipale, je réitère mes propos. Depuis 1995, la droite nogentaise s’est enfermée dans un vaudeville qui ne fait pas honneur au sens de l’intérêt général. Vous dîtes qu’il « n’y a plus de problème au sein de la majorité municipale », mais c’est faire peu de cas de vos concurrents de premier tour, qui étaient hier encore conseillers municipaux de votre majorité, ou maire-adjoints, et qui ont fait le choix de se présenter contre vous. Ils ont fait campagne au 1er tour contre le « système Martin », mots que pour ma part, j’ai refusé de reprendre à mon compte. La donne politique étant une affaire d’idées, non de personnes. Votre dernière réponse vient leur donner raison.

    Enfin, effectivement, vous n’avez réuni qu’un électeur sur huit au premier tour. « Effet collatéral de l’abstention », dîtes vous, comme pour atténuer le constat de défiance qui est pourtant réel. C’est aussi une manière de vous dédouaner et de faire peser sur d’autres, une responsabilité qui vous incombe toute entière. Vous êtes le Conseiller général UMP sortant qui a réalisé le plus mauvais score dans le Val de Marne, et perdez plus de 11% des voix par rapport à 2004, où il y avait pourtant davantage de candidats. A gauche, les électeurs ont exprimé leurs différences au premier tour, mais ils sauront se réunir. C’est ainsi que les écologistes avec Annie Lahmer et le Front de Gauche avec Amina Yelles m’ont apporté leur soutien au second tour. Vous ne pouvez pas en dire autant de vos partenaires de droite dont certains continuent de critiquer et de faire barrage au « système Martin ». La réalité est que vous n’avez pas de réserves de voix au second tour. C’est ainsi que je comprends la soudaine agressivité dont vous faites preuve et que vous aviez tenu en sourdine jusqu’ici.

    Je suis au regret de constater que vous perdez votre sang froid dans la dernière ligne droite. En témoigne un méfait, une anecdote révélatrice de votre peu de considération pour une démocratie tranquille. Les affiches collées par mes militants hier soir sur les panneaux d’ « affichage libre » de la ville, ont fait l’objet d’un nettoyage complet par les services de la ville au petit matin. A deux jours du scrutin, convenez que ce genre de méthode n’est pas des plus recommandables.

    Il s’agit bien de changer d’ère à Nogent.

    Je formule le souhait que la démocratie puisse fonctionner en toute sérénité d’ici dimanche. Cela exige un peu plus de retenue. Pour ma part, j’entends continuer de porter le débat sur les questions de fond, et non par des petits tacles politiciens qui épuisent, lassent et fatiguent nos concitoyens.

    Malgré ces coups bas de dernière minute, je vous souhaite bonne chance pour dimanche et reprends vos propres mots au soir du premier tour : il s’agit d’une compétition entre adversaires, non entre ennemis. Je continuerai de faire mienne cette exigence à travers mes actes.

    Bien à vous,
    Bastien Faudot
    Candidat de la gauche, des écologistes et des républicains

  • Fin de campagne de 2ème tour : nous ne publions plus les commentaires à caractère politique, qui seront gardés en « quarantaine » et publiés dimanche soir à 20h.

  • Certains plitiques recommande à ceux à qui aucun des candidats en présence ne convient de voter blanc: ils ne manquent pas d’air!!! Ne savent-ils pas que la loi votée est de leur fait toujours en souffrance et que ces bulletins ne seront pas comptabilisés dans les pourcentages.

  • Lettre pertinente adressée au candidat sortant MARTIN et qui traduit bien l’athmosphère délétère qui règne autour de lui. Il commence à sentir le sol se dérober sous ses pieds et tente par de basses attaques personnelles de déstabiliser Bastien FAUDOT, à l’esprit rassembleur, qui représente l’avenir et doit être encouragé par un vote favorable au 2ème tour.
    J’ai apprécié la campagne de Bastien FAUDOT et de sa suppléante Martine LEBRUN, qui savent respecter leurs adversaires sans les salir. Manifestement, NOGENT a besoin d’un air neuf.
    Dimanche, votez Bastien FAUDOT. Pas d’abstentions.
    Bonne chance Bastien !

  • Que feront les électeurs du Front national Dimanche ????
    50% pourraient s’abstenir (d’ailleurs certains prédisent une abstention plus grande qu’au premier tour), sur les 50% restant, la mùajorité porteraient leurs suffrages sur la gauche…plutôt que sur l’ump.
    Le PCD n’apparaît pas dans les partis discrètement présents dans la com du sortant….donc la majorité présidentielle n’est pas complète….
    Humour et tactique : le Maire/conseiller général va sans doute chercher à se représenter , en 2014, à la Mairie (ce sera la troisième et cela sera contraire à ses engaggements), mais il briguera aussi le mandat de conseiller territorial (le même jour, cela permettra de faire des économies d’organisation) : ce sera alors le premier ! Même si des mauvaises langues (des ploliticiens de mauvaise foi) laisseront entendre qu’il s’agira d’un sixième mandat !

  • Depuis le 26 mars, mon commentaire « est en atente de modération », je crois que je suis dans le collimateur de NOGENT-CITOYEN !!!

  • Il sagit de mon commentaire n°6

  • C’est l’hôpital qui se fout de la charité .La gauche dans toutes les élections déchire dans un grand geste démocratique toutes les affiches du FN.Certains militants de gauche en province ont été pris en flagrant délit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *