Société | Val-de-Marne | 14/09/2011
Réagir Par

Sénatoriales : suspens autour d’une liste du Parti de Gauche

Sénatoriales : suspens autour d’une liste du Parti de Gauche

La section Val de marnaise du Parti de Gauche a bouclé hier soir sa propre liste en vue de l’élection sénatoriale.  La décision de la présenter officiellement ou pas sera prise ce soir, à l’issue d’une réunion nationale, et elle concernera tous les départements d’Ile de France. 

En cause : la disparition programmée des deux postes de sénateur du Parti de Gauche (celui de François Autain -qui ne se représente pas- en Loire-Atlantique, et celui de Marie-Agnés Labarre en Essonne, concurrencée par d’autres listes). « Aucun accord n’a été trouvé au niveau national avec le PS, PCF et EELV pour préserver la présence du Parti de Gauche au Sénat et cette situation est inacceptable« , explique François Cocq, conseiller municipal de Champigny et secrétaire national du Parti de Gauche à l’éducation.

A l’avant-veille de la date limite de clôture des listes, les discussions se poursuivent donc. Une contrepartie alternative à ces postes de sénateurs pourrait concerner les prochaines législatives. Mais en politique, un tiens vaut parfois mieux que deux tu l’auras… Pour faire pression, le Parti de Jean-Luc Mélanchon  envisage donc de présenter des listes concurrentes à celles du trio PS-PCF-EELV dans toute l’Ile de France.

Dans le Val de Marne, qui compte une vingtaine d’élus du Parti de Gauche, la liste serait conduite par André Deluchat, maire adjoint de Chevilly Larue et ancien membre du bureau confédéral de la CGT. Une personnalité connue sur son territoire et assurée de prendre sa part des voix. De quoi diminuer très nettement les chances de la candidate EELV, Esther Ben Bassa, en quatrième position sur la liste d’union de la gauche. D’autant que le MRC prévoit également de se désolidariser, mécontent de sa place sur la liste d’union.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi