Société | Accueil Val de Marne (94) Nogent-Sur-Marne | 13/09/2011
Réagir Par

Thiais-Orly pas loin de transformer l’essai pour le stade de rugby

Publicité

Alors que la coupe du monde de rugby vient de débuter à l’autre bout de la planète, la Fédération Française de Rugby est à la recherche d’un terrain susceptible d’accueillir la création d’une nouvelle enceinte (en 2017) pour ses matchs internationaux. Depuis jeudi 8 septembre, il ne reste plus que six candidatures dont celle de l’établissement public d’aménagement Orly-Rungis-Seine Amont.

La Fédération Française de Rugby a décidé de devenir indépendante au niveau financier et sportif. Pour ce faire, la FFR travaille depuis plusieurs mois au développement d’un nouveau stade ultra moderne de 82 000 places (avec toit et pelouse rétractables) dont elle sera propriétaire (pour rappel, les matchs de l’équipe de France de rugby se jouent actuellement dans la même enceinte que ceux de l’équipe de France de football : le Stade de France).

Les villes de Thiais, Orly, Chevilly-Larue et Rungis (94), soutenues par le Conseil Général et l’Etablissement public Seine Amont ont proposé un projet commun au niveau de l’actuelle zone d’activités Senia. Une opportunité pour re-dynamiser cette zone, dont l’un des principaux atouts est sa situation à proximité de réseaux de transports (aérogares d’Orly, le tramway Villejuif – Juvisy-sur-Orge en 2013, le prolongement de la ligne 14 de métro dans le cadre du projet du Grand Paris Express) et du réseau autoroutier (A 86, A 6, A 10, A 106). Le site jouxte également la halle de Rungis (le MIN) et les centres commerciaux de Belle Epine et Thiais Village.

D’autres éléments de restructuration urbaine sont prévus à côté du stade comme la création d’une nouvelle gare Pont de Rungis, un grand parc, de nouvelles façades urbaines ainsi que la régénération de plusieurs quartiers à Chevilly Larue.

Pour faire sa comm, l’établissement s’est adjoint les services de l’agence IMG, qui a accompagné avec succès les candidatures de Sotchi (Russie) aux Jeux Olympiques d’hiver de 2014 ou encore de la France pour la Coupe du monde de Rugby en 2007.

Prochaine étape : décembre 2011. Seront désignés les 2 ou 3 sites qui concourront à la dernière phase. Le choix définitif du site interviendra au plus tard à la fin du premier semestre 2012.

Les villes encore en compétition

-Achères (78),
-La Communauté d’agglomération Evry Centre Essonne (91),
-La Communauté d’agglomération du Val d’Orge (91),
-La Ville de Massy et l’Etablissement Public Paris-Saclay avec le soutien de la Communauté d’agglomération Europ’Essonne (91),
-Sevran (93),
-L’Etablissement Public d’Aménagement Orly-Rungis-Seine Amont, mandaté par le Conseil général du Val-de-Marne et les villes de Thiais, Orly, Chevilly-Larue et Rungis (94),

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi